FLASH
[29/04/2017] Roulez les insultes : le juppéiste Bussereau qualifie Dupont-Aignan de ‘collabo’ et de ‘pétainiste’  |  Une policière d’origine maghrébine : « Marine Le Pen nous propose de la sécurité et nous montre de la considération »  |  « Trou du cul » « grosse merde »: Dupont-Aignan porte plainte contre Lellouche et Kassovitz  |  Edgar Morin appelle à voter Macron puis à : » inscrire dans la Constitution ‘la France est une République une et multiculturelle’  |  Polony: « les élites se foutent de la désindustrialisation »  |  Ali Juppé avec un métro de retard : PEUPLE DE FRANCE, RESSAISIS-TOI »  |  Marine Le Pen répond à Zinédine Zidane : « Avec ce qu’il gagne je comprends qu’il vote Macron »  |  Après son ralliement à MLP, Pécresse veut exclure Boutin du parti. Problème: elle n’y est pas !  |  Catastrophe: Benjamin Biolay menace de rester en France si Marine Le Pen est élue (humour)  |  Monsieur «Déradicalisation» mis en examen pour viols  |  Marine Le Pen ne mentionne plus la sortie de l’euro dans sa profession de foi  |  Macron exige des « sanctions » contre la Pologne et la Hongrie pour les forcer à accueillir des migrants musulmans  |  Pierre Bergé soutient Macron et demandera la suppression de toutes les fêtes chrétiennes  |  Législatives : Macron rejette toute alliance avec LR ou le PS (et il ment)  |  Raffarin : « Macron n’a pas la puissance pour assumer la plus haute responsabilité »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 21 janvier 2013

Kurdes-Paris

Michel Garroté, réd en chef – Les autorités françaises et les principaux médias français allèguent, un peu vite, que l’assassinat des trois femmes kurdes à Paris, serait le résultat de guerres intestines au sein du pari kurde PKK. Autrement dit, les auteurs ne seraient, ni les islamistes de l’ambigu Erdogan au pouvoir en Turquie ; ni les pays récemment devenus ennemis de la Turquie (Syrie, Iran, Irak). Pourtant, certains n’excluent pas ces pistes, y compris la piste syrienne.

Alexander Del Valle (extraits adaptés ; lien en bas de page) : « Après l’attentat terroriste à la voiture piégée qui coûta la vie à 9 citoyens turcs, en août 2012, à Gaziantep, Erdogan et toute la classe politico-médiatique turque incriminèrent sans preuve le PKK, alors que le mode d’action terroriste était celui de la Syrie, en conflit ouvert avec Ankara autour de la question du soutien turc aux forces rebelles syrienne ».

L’analyste turc Koray Caliskan (extraits adaptés ; lien en bas de page) : « Nous sommes en guerre froide avec l’Iran, à cause de la crise syrienne et de l’installation de missiles anti-missiles Patriot en Turquie ; nous nous sommes gravement impliqués dans le bourbier politique irakien ; et nous avons pris parti pour un changement de régime à Damas. Dans ces conditions, il ne faut pas s’attendre à ce que ces régimes regardent sans rien faire un processus qui doit mener à une résolution de la question kurde en Turquie ».

Christophe Chiclet (extraits adaptés ; lien en bas de page) : « Damas pourrait aujourd’hui faire payer à Ankara son aide à l’ASL (Armé syrienne libre), sachant que la majorité des Kurdes syriens s’opposent désormais ouvertement à l’ASL, en particulier le parti kurde PYD. Or si le parti kurde PKK faisait la paix avec Ankara, le parti kurde PYD serait affaibli et n’aurait plus la force de s’opposer à l’ASL. Ce dont profiterait un autre parti kurde, le PDKS, qui est favorable à l’ASL et qui dispose de 2’000 combattants en réserve dans le nord de l’Irak ».

Concernant l’assassinat des trois femmes kurdes à Paris, Christophe Chiclet écrit : « Les agents syriens ont les capacités et le savoir pour ce genre d’opération ».

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et sources :

http://blog.alexandredelvalle.com/archives/429-Ce-qui-se-cache-derriere-lassassinat-des-trois-militantes-kurdes.html

http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2013/01/14/qui-a-tue-les-trois-femmes-kurdes

http://www.confluences-mediterranee.com/Les-raisons-de-l-assassinat-des

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz