FLASH
[26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 22 janvier 2013

Netanyahu-1

Michel Garroté, réd en chef – Selon les derniers sondages publiés (cf. lien en bas de page), il y aura, ce soir, mardi 22 janvier 2013, 32 sièges à la Knesset pour la coalition Likoud-Beteinou (droite) ; soit assez pour être le 1er parti du Parlement. Le Parti travailliste (gauche) serait 2ème avec 17 sièges. Pour la 3ème place, les sondages divergent ; c’est Yesh Atid (centre) qui obtiendrait la 3ème place avec 13 sièges. Il dépasserait le Habait HaYehoudi (juifs pieux) qui en aurait 12.

Puis, viennent les arabes avec 12 sièges (trois partis : Balad, Ra’am Ta’al et Hadash). Suivent le Shass (juifs pieux) à 12 élus (11 en 2009) et l’Hatnua (centre) avec 8 sièges. Le Meretz (gauche) avec 6 sièges. Judaïsme unifié de la Torah (juifs pieux) avec 6 sièges. Et Kadima (centre), avec 2 sièges.

La Knesset (« Assemblée » en hébreu) est un parlement monocaméral avec 120 députés élus pour 4 ans. La Knesset de ce 22 janvier 2013 sera la 19ème dans l’histoire de l’Etat. Environ 5,6 millions de citoyens israéliens ont le droit de vote qui n’est pas obligatoire.

Le système fonctionne selon la proportionnelle intégrale et le pays forme une circonscription unique.

C’est la formule constitutionnelle et électorale la plus démocratique qui soit.

Elle favorise les petits partis. Ces petits partis sont au nombre de 24. Ils n’auront peut-être pas tous des députés, mais la campagne électorale leur a permis de parler de leurs programmes qui ne sont pas toujours tous loufoques.

Exemples : Ahim Anahnou représente les juifs éthiopiens. Eretz Hadasha est contre les corrompus (cela dit, en Israël, les corrompus sont jugés et condamnés, y compris dans l’exercice de leurs fonctions ; ce qui est loin d’être le cas en France, même lorsqu’ils ne sont plus en fonction…). Da’am, dirigé par une Arabe israélienne, Asma Zahalka, il a un programme communiste à base de nationalisations et il se dit judéo-arabe (là c’est loufoque…). Koah Lehashpia, parti juif pieux. Alé Yarok, partisan de la légalisation du cannabis (ça te va, Cécilounnette De la Flotte ?). Dor Bonei Haaretz veut représenter 820’000 Israéliens de plus de 65 ans. Revendication : ne pas être mis à la retraite d’office à 67 ans (on est loin de la France…).

Il est donc probable que Netanyahou, chef du parti le plus important de la Knesset, sera désigné par le président Shimon Pérès pour former le prochain gouvernement. Il est également probable qu’il sera tenté de reconstituer une coalition similaire à la précédente : Likoud, Israël Beteinu, Foyer juif, Shass et Judaïsme de la Torah. Ce qui lui donnerait une majorité de 65 sièges sur 120. Autre probabilité : Netanyahou va essayer de se rallier l’un ou l’autre des partis du centre et de la gauche : Yesh Atid ; Hatnoua ; ou Travaillistes (science-fiction ; quoi que…).

Les indécis : vendredi, 15% des Israéliens ne savaient toujours pas pour qui voter. Ce qui équivaut à 18 sièges. De quoi relativiser tout ce qui précède (cf. lien en bas de page).

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et source :

http://www.cclj.be/article/2/4014

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz