FLASH
Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie | Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs | Donald Trump : « je suis impatient de rencontrer Nétanyahou à 10h ce matin à la Trump Tower » | Nice : la police a arrêté 2 filles, 17 et 19 ans, qui préparaient un attentat terroriste | Patrick Devedjian : les Allemands « nous ont pris nos juifs, ils nous rendent des Arabes » | Corse : le truand Hicham Merzouki tué au fusil d’assaut à Santa-Maria Poggio | Hollande reconnaît la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis | Boston : Attaque au couteau au Collège Emerson, 6 blessés, les 2 assaillants sont en fuite | Motivation terroriste probable, dans l’attaque mortelle de Burlington qui a fait 5 morts | Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 25 janvier 2013

avion-hollande-1

Michel Garroté, réd en chef – Ce vendredi, Hollande s’est rendu à Lille. Pour parcourir les 220 kilomètres, qui séparent Paris de Lille, le mec normal a choisi l’avion, et non le train. Alors que candidat normal, il avait promis de prendre le train.

L’Elysée se justifie : « Dans un contexte de conflit international dans lequel sont engagées les troupes françaises, il est indispensable que le président normal de la République, chef des armées, puisse rentrer plus vite à Paris ou rester plus longtemps en déplacement, sans être dépendant des horaires d’un train ».

L’avion spécial susmentionné a pris en charge le président devant la porte de l’Elysée et la déposé devant la porte du palais des Congrès où il avait rendez-vous avec l’Union nationale interfédérale des oeuvres et organismes privés sanitaires et sociaux.

Ce n’est pas un gag pour ce qui concerne le rendez-vous présidentiel avec les congressistes de l’Union nationale interfédérale des oeuvres et organismes privés sanitaires et sociaux, dont le rôle est majeur, dans le cadre de la résolution du conflit au Mali, comme chacun sait.

D’où l’avion.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et le cas échéant les sources citées

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz