FLASH
[24/05/2017] La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  |  Massive présence policière dans un immeuble de Manchester, possible bombe dans un appartement  |  François Bayrou sur Richard Ferrand : « C’est un connard ! C’est qui, ce député socialiste ? »  |  Israël nul en blocus : 607 personnes ont traversé la frontière de Gaza et Israël hier  |  Espagne : plus de 60% de Catalans rejettent la déclaration unilatérale d’independance  |  Confirmation de Scotland Yard : un homme armé d’un couteau arrêté près de Buckingham Palace, mais pas incident d’ordre terroriste  |  Londres : l’homme arrêté par la police près de Buckingham Palace était en possession d’un couteau de grande taille  |  Londres : un homme a été arrêté par la police près de Buckingham Palace juste avant le passage de la Reine. Motif encore inconnu  |  3 musulmans ont été interpellés en rapport avec l’attentat de Manchester  |  Philippines : ISIS prend un prêtre et des chrétiens en otage pour prendre le contrôle du sud  |  [23/05/2017] Manchester : un colis suspect découvert sous un banc. Police sur place  |  Philippines : l’Etat islamique installe des points de contrôle dans la ville de Marawi  |  Côte d’Ivoire: attentat à Bouaké, 4 morts et au moins une quinzaine de blessés  |  Philippines, Marawi : premiers rapports indiquent que 500 combattants asiatiques d’ISIS sont en train d’attaquer la ville  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 25 janvier 2013

avion-hollande-1

Michel Garroté, réd en chef – Ce vendredi, Hollande s’est rendu à Lille. Pour parcourir les 220 kilomètres, qui séparent Paris de Lille, le mec normal a choisi l’avion, et non le train. Alors que candidat normal, il avait promis de prendre le train.

L’Elysée se justifie : « Dans un contexte de conflit international dans lequel sont engagées les troupes françaises, il est indispensable que le président normal de la République, chef des armées, puisse rentrer plus vite à Paris ou rester plus longtemps en déplacement, sans être dépendant des horaires d’un train ».

L’avion spécial susmentionné a pris en charge le président devant la porte de l’Elysée et la déposé devant la porte du palais des Congrès où il avait rendez-vous avec l’Union nationale interfédérale des oeuvres et organismes privés sanitaires et sociaux.

Ce n’est pas un gag pour ce qui concerne le rendez-vous présidentiel avec les congressistes de l’Union nationale interfédérale des oeuvres et organismes privés sanitaires et sociaux, dont le rôle est majeur, dans le cadre de la résolution du conflit au Mali, comme chacun sait.

D’où l’avion.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et le cas échéant les sources citées

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz