FLASH
[23/05/2017] Manchester : un colis suspect découvert sous un banc. Police sur place  |  Philippines : l’Etat islamique installe des points de contrôle dans la ville de Marawi  |  Côte d’Ivoire: attentat à Bouaké, 4 morts et au moins une quinzaine de blessés  |  Philippines, Marawi : premiers rapports indiquent que 500 combattants asiatiques d’ISIS sont en train d’attaquer la ville  |  Philippines :Le président déclare la loi martiale dans le Mindanao après des affrontements avec ISIS  |  Terrible message de la police de Manchester : « nous ne pensons pas qu’il y a encore des enfants non accompagnés dans les hôtels qui ont recueilli les victimes  |  Suite à l’attentat de Manchester, la police a fait deux raids dans des habitations de suspects terroristes  |  Roger Moore, un des héros de James Bond, du Saint et d’Ivanhoe, est mort à 89 ans  |  Le terroriste de Manchester est bouddhiste, suédois, d’extrême droite, mentalement dérangé, bref, il s’appelle Salman Abedi  |  L’Etat islamique vient de revendiquer l’attentat de Manchester  |  Netanyahu: « si l’attentat de Manchester avait lieu en Israël, la famille du terroriste recevrait un salaire à vie de Mahmoud Abbas »  |  Même si on ne l’aime pas, Le Pen a raison : [Manchester] “On ne fait pas le nécessaire pour protéger les Français »  |  Manchester: le centre commercial est réouvert. Alerte terminée  |  Amsterdam : un homme dépose un sac dans le tram et part en courant. Police sur place, homme arrêté  |  Grande-Bretagne : il y a environ 3.500 suspects terroristes, et pas assez de moyens pour les surveiller  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 26 janvier 2013

Il était seul. Ils étaient deux. Il n’a rien vu venir. Ils sont arrivés dans son dos. Voilà comment un jeune garçon de douze ans a été agressé à Bastia.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les faits se sont produits lundi à 12 h 15, dans le quartier de Montesoro. Alors qu’il descendait du bus qui le conduit, comme tous les midis chez ses grands-parents, un adolescent a été pris à partie par deux autres mineurs qui empruntaient la même ligne de transport en commun.

Un premier jeune lui a assené un coup de pied par-derrière. Puis une fois à terre, un second a semble-t-il pris le relais. Le tout à l’abri des regards puisque la scène s’est déroulée derrière un bosquet qui, ce qui n’a pas dû échapper aux jeunes agresseurs, n’était pas visible depuis la route.

Pendant ce temps, ces violences étaient filmées via un téléphone mobile. Une pratique connue sous le nom d’happy slapping ou vidéo lynchage qui est apparue en Corse comme ailleurs, en raison notamment de la banalisation de ces moyens de caméra vidéo.

Frappé au niveau des jambes, au ventre, puis au visage, le jeune élève de 5e a finalement pu échapper à ses agresseurs, âgés de 12 à 14, grâce à l’intervention d’une passante.

Au croisement du chemin, une automobiliste est en effet sortie de son véhicule pour mettre un terme à cette bagarre. La victime s’est alors aussitôt enfuie, sans se retourner. Les parents du jeune garçon tiennent à la remercier. Ils espèrent également que son témoignage « permettra à la police de retrouver les agresseurs afin que cette situation n’arrive pas à un autre enfant ».

http://www.corsematin.com/article/bastia/bastia-un-ado-victime-dune-video-lynchage.880906.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz