FLASH
[26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 26 janvier 2013

imgres
Plusieurs pays européens, dont la France, la Suisse, la Belgique, la Grande-Bretagne, l’Allemagne et les Pays-Bas ont demandé à leurs ressortissants de quitter de toute urgence la ville de Benghazi, en Libye pour des raisons de sécurité. Les Occidentaux pourraient de nouveau y être la cible d’attaques terroristes.

Le ministère britannique des Affaires étrangères a demandé aux Britanniques de « partir immédiatement ». Et souligne : « Nous sommes maintenant au courant d’une menace spécifique et imminente contre les Occidentaux à Benghazi ». « Nous ne pouvons pas faire de commentaire sur la nature de la menace », a ajouté le ministère britannique.

Son homologue allemand a également appelé ses ressortissants à quitter « en urgence la ville et la région de Benghazi », dans une note d’information publiée sur son site Internet. « Des renseignements dont dispose le gouvernement fédéral établissent des risques concrets immédiats visant les citoyens occidentaux à Bengazi », selon ce document.

Tripoli juge injustifié ces appels au départ.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Furieux, le vice-ministre libyen de l’Intérieur, Abdallah Massoud, a estimé que rien ne justifiait la mise en garde de Londres. « Nous reconnaissons qu’il y a des problèmes de sécurité à Benghazi et ceci depuis plusieurs mois. Mais il n’y a pas de nouvelles données qui puissent justifier cette réaction de Londres », a-t-il déclaré. « Au contraire. Maintenant, nous sommes en train d’asseoir notre autorité dans l’Est et dans toute la Libye », a-t-il ajouté. Il a exprimé son « étonnement » vis-à-vis du ton « très musclé » utilisé par Londres.

Le 11 septembre 2012, un attentat contre le consulat américain a coûté la vie à quatre Américains, dont l’ambassadeur en Libye Chris Stevens. Le 12 janvier, la voiture blindée du consul d’Italie Guido De Sanctis a été la cible d’une attaque à l’arme à feu. Le consul s’en est sorti indemne.

Ces attentats sont généralement attribués aux islamistes radicaux, sévèrement réprimés sous Mouammar Kadhafi, et la France, les Etats Unis et leurs alliés ont aidé à agir plus librement.

Si vous habitez Benghazi, si vous avez des relations qui y habitent, merci de les prévenir et de leur demander de se rapprocher de leurs consulats.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz