FLASH
Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  |  83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 27 janvier 2013
Musulmans SS en train de prier
Musulmans SS en train de prier

La journaliste vedette d’Al Jazeera, Khadija Benguenna (1), vient de publier, en arabe, sur sa page Facebook, un commentaire saluant « l’humanité d’Hitler », qui autorisait les « soldats musulmans à faire la prière ».

Elle réagissait à ces photos d’archive de la Seconde Guerre mondiale, montrant des Waffen SS musulmans en train de prier.

Waffen SS musulmans
Waffen SS musulmans en train de prier

« Voici une image rare de musulmans de l’armée allemande, dans la Seconde Guerre mondiale, où Hitler leur avait alloué des heures de prière » explique Khadija Benguenna.

musulman SS

Elle ajoute : « Cette photo, qui avait suscité beaucoup de débats autour de son authenticité est bien réelle, et il s’agit de musulmans bosniaques et de djihadistes tchétchènes, qui ont vécu sous l’oppression du régime communiste et laïc, aussi bien en Yougoslavie qu’en Union soviétique de l’époque, qui les ont privés du droit de prier, et leurs mosquées avaient été démolies. »

Elle précise également : « La victoire des Allemands a été l’occasion pour les musulmans de s’allier avec l’armée allemande, parce qu’ils ont retrouvé la liberté d’exercer leur foi islamique. D’autant qu’Hitler était très tolérant envers les musulmans, et il avait des savants musulmans parmi ses conseillers. »

A la fin de son commentaire, elle ajoute : « Mais étant donné que les médias sont entre les mains des Juifs, ils ont occulté cette vérité et ils ont concentré leurs efforts sur la surenchère autour de l’Holocauste. »

Et termine, en s’adressant à ses arabophones : « Bientôt je vous transmettrai en deux parties les positions d’Hitler envers les musulmans. »

Khadidja Benguenna est une icône du monde arabe.

Khadija Benguenna

  • Elle a été la première présentatrice arabe d’Al Jazeera à mettre le hidjab.
  • En 2007, le magazine Forbes la classe comme l’une des dix femmes les plus influentes du monde arabe.
  • En 2008, elle reçoit Le Prix des femmes des médias arabes.
  • Puis en décembre 2011, Le Prix des Droit de l’Homme de l’Institut Euro-arabe.
  • Elle s’est notamment engagée à maintes reprises en faveur de la promotion de la femme arabe, soulignant entre autres l’importance du rôle des femmes dans les médias.

Et elle utilise maintenant sa notoriété pour la promotion de l’image d’Hitler…

Elle fait sans complexe l’apologie du Fuhrer parce qu’il autorisait la prière aux soldats musulmans, dont certains ont servi dans des camps d’extermination.

imgres

Et elle porte une accusation antisémite explicite, mais si banale, contre les Juifs, en leur reprochant d’avoir « les mains sur les médias ». La Ligue Anti-diffamation (ADL), et le Centre Simon Wiesenthal, organisation juive américaine des droits de l’Homme, n’ont pas encore réagi – ils ne sont pas encore informés.

Les critiques acerbes de Khadidja Benguenna contre Israël prennent maintenant une toute autre tournure…

Soldats musulmans lisant

Son admiration pour le fondateur du nazisme rappelle l’admiration, en 1943, du Grand Mufti de Jérusalem, le sinistre Amin el-Husseini, qui avait formé des troupes musulmanes bosniaques – les « Divisions Hanjar » (Sabre)- sorte de Waffen SS musulmans, qu’il avait personnellement recrutées pour Hitler. Hanjar devint la division nazie la plus importante du troisième Reich (26 000 hommes) et participa activement au génocide des populations serbes et juives (3).

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

url-3

Le Mufti, sponsorisé par l’Allemagne nazie, participa à la solution finale. Il se rendit en mars 1944 à Auschwitz, le plus grand camp de concentration et d’extermination d’Europe, où il admonesta les gardes, près des chambres à gaz, en leur enjoignant de travailler plus diligemment. De 1940 à 1945, environ 1.1 million d’hommes, de femmes et d’enfants, dont un million de Juifs d’Europe, ont péri en ce lieu.

url-3

imgres-1

Il y a quelques jours, le monde civilisé célébrait le 68e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz. Et voilà qu’une célèbre journaliste arabe, nostalgique du nazisme, adoratrice d’Hitler, qui a permis la prière des Waffen SS musulmans, rappelle, si besoin est, les liens ayant existé et qui existent encore, entre les nazis et le terrorisme musulman.

url-1

url-2

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Ftouh Souhail pour www.Dreuz.info

(1) Voir sa page Facebook: https://www.facebook.com/Khadjt

(2) Khadija Benguenna est diplômée de l’Institut des Sciences politiques et de l’Information (ISPI) de l’Université d’Alger. Après un séjour en France, elle a travaillé à Radio Suisse international. Elle part en 1996 rejoindre l’équipe d’Al Jazeera au Qatar. Elle s’est fait remarquer pour ses émissions d’actualité politique internationale, ainsi que pour ses programmes sociaux et religieux, ce qui lui permet d’interviewer de nombreux acteurs du monde politique, dont Mouammar Khadafi ou Mahmoud Ahmadinejad, et d’autres personnalités comme Dominique de Villepin ou Carla Bruni-Sarkozy.

(3) Des sources arabes décrivent cette division musulmanes formée par des officiers nazis allemands comme « la crème de l’Islam ». Pendant la Guerre 39-45, à part ces volontaires musulmans bosniaques dans l’armée allemande nazie, d’autres musulmans d’Afrique du Nord ont travaillé dans la Brigade nord africaine, formée à Paris dans les milieux de l’immigration par les agents français de la Gestapo.

Cette brigade a participé au ratissage des maquis en Dordogne. Les livres d’histoire rapportent la cruauté de ces collabos musulmans, et leurs nombreux crimes contre des Résistants. On évite souvent, malhonnêtement, de parler de cela.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz