FLASH
Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs | Donald Trump : « je suis impatient de rencontrer Nétanyahou à 10h ce matin à la Trump Tower » | Nice : la police a arrêté 2 filles, 17 et 19 ans, qui préparaient un attentat terroriste | Patrick Devedjian : les Allemands « nous ont pris nos juifs, ils nous rendent des Arabes » | Corse : le truand Hicham Merzouki tué au fusil d’assaut à Santa-Maria Poggio | Hollande reconnaît la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis | Boston : Attaque au couteau au Collège Emerson, 6 blessés, les 2 assaillants sont en fuite | Motivation terroriste probable, dans l’attaque mortelle de Burlington qui a fait 5 morts | Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes | Le New York Times soutient officiellement Hillary Clinton – encore un média neutre ! | New York : en marge de l’AG de l’ONU, Netanyahou rencontrera Clinton et Trump dimanche – séparément |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 janvier 2013

imgres

Le président Barack Obama a violé la Constitution quand il a court-circuité le Sénat pour combler les postes vacants au Bureau national du travail (NLRB), selon la cour d’appel fédérale du District of Columbia.

Le panel de trois juges de la Cour fédérale d’appel est arrivé à une décision unanime : M. Obama n’avait pas le pouvoir de faire les nominations.

C’est un revers embarrassant pour le président, car il a procédé aux nominations après que les républicains du Sénat ont dépensé des mois d’efforts pour bloquer des nominations qu’ils jugeaient biaisées en faveur des syndicats.

La décision met également en jeu la nomination de Richard Cordray à la tête du Bureau de protection financière des consommateurs. Sa nomination, également faite en l’absence du Sénat, est contestée dans une affaire distincte.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Obama affirme qu’il a agi correctement dans le cas des nominations du NLRB, parce que le Sénat était en vacances pendant 20 jours. Mais les juges ont statué que le Sénat est resté techniquement en session de quelques jours pour les sessions « pro forma ».

L’administration Obama devrait faire appel de la décision devant la Cour suprême des Etats Unis, mais si le jugement est confirmé, des centaines de décisions rendues par le conseil d’administration depuis plus d’un an seront invalidées.

La décision du tribunal est une victoire pour les républicains et les groupes d’entreprises, qui ont attaqué le conseil du travail pour avoir pris une série de décisions et de règles qui rendent plus facile aux syndicats le recrutement de nouveaux membres.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz