FLASH
[25/04/2017] Espagne, Barcelone : sur informations des renseignements belges, la police arrête 12 jihadistes musulmans  |  Israël a frappé une position militaire syrienne près de Quneitra  |  [24/04/2017] Marine Le Pen se met « en congé » de la présidence du Front national  |  Résultats en voix : Macron 8 657 326, Le Pen 7 679 493, Fillon 7 213 797, Mélenchon 7 060 885, Hamon 2 291 565  |  Élysée, résultats définitifs : Macron 24,01%, Le Pen 21,30%, Fillon 20,01%, Mélenchon 19,58%, Hamon 6,36%  |  Inde : des rebelles maoïstes tuent 12 policiers  |  Macron est allé à la Rotonde. Le Fouquet’s est fermé pour travaux  |  29 personnes en garde à vue, 6 policiers et 3 manifestants blessés dans les manifestations hier à Paris  |  Israël attentat : une colon arabe palestinienne a poignardé une soldate dans le dos – la pourriture a été neutralisée  |  [23/04/2017] Paris Incidents en cours entre Bastille et République. Nombreuses dégradations islamo-gauchistes. CRS déployés  |  Paris : au moins une voiture a été incendiée près de la place de la Bastille  |  L’aviation israélienne serait en train de frapper la Syrie  |  Israël : le terroriste arabe palestinien, 17 ans, a été arrêté  |  Israël : attentat terroriste, un arabe a poignardé 4 personnes à Tel Aviv  |  Israël : un homme de 40 ans a été poignardé – il est dans un état stationnaire  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 28 janvier 2013

url

Le combat change de configuration. Il devient plus tactique et s’annonce désormais périlleux pour les troupes présentes en première ligne, car la guerre du Mali est en train de prendre une nouvelle direction.

Les islamistes ont commencé à dessiner de nouveaux sillons et les chefs terroristes ont multiplié les sorties médiatiques dans les médias africains. La plupart d’entre eux ont été annoncés dans des pays voisins : Belmoctar en Algérie, Iyad Ag Ghali, le chef du mouvement Ansar Edine, serait au Burkina Faso, alors que la Mauritanie parle de l’arrivée, par le point de franchissement de Bassiknou, ville frontalière avec le Mali, d’une délégation de 12 notables de la tribu touarègue des Ifogas dont d’Iyad Ag Ghali est le chef, à bord de quatre véhicules tout-terrain. Cette délégation devrait se diriger vers Nouakchott et demander l’asile politique pour son chef.

Il y a quelques jours, le colonel Aghli Ag Mané, qui a abandonné la guerre, s’est rendu avec hommes et armes à l’armée mauritanienne. Il n’a pas tardé à bénéficier de l’asile politique grâce à l’influence de son grand frère, Mohamed Mané installé en Mauritanie depuis le début des années 90…

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

D’autres figures emblématiques sont déjà annoncées au Qatar.

Tous les autres chefs islamistes ont semble-t-il quitté le territoire malien, ce qui, dans la logique de la guerre classique, ressemble à une capitulation.

Ils vont en fait chercher maintenant à créer la zizanie dans les états en guerre, notamment dans d’autres contrées du Mali, en France où la sécurité du chef de l’Etat a été renforcée au niveau maximal, avec obligation pour le président de résider à l’Elysée, ou encore même en Algérie.

Ni la Côte d’ivoire, ni le Sénégal ni d’autres pays comme le Tchad ne seront à l’abri d’attaques terroristes dans les jours ou mois à venir.

La nouvelle stratégie, sachant qu’ils ont perdu armes et bagages au Mali, sera la guérilla et le terrorisme. Au Mali, le combat va devenir périlleux, car personne ne songe sérieusement à maîtriser les Touaregs sur leurs terres, dans le désert du Sahara. On peut s’attendre à des attaques rapides avant qu’ils disaparaissent dans les collines, ou en Mauritanie dont la position semble floue.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz