FLASH
Hamon en tête autour de 35%, Valls environ 30 %, Montebourg 25 %, Peillon 5%  |  Trump et Netanyahu discutent en ce moment du déplacement de l’ambassade américaine à Jérusalem  |  Netanyahu a en fait autorisé la construction de 566 logements pour les juifs, et 105 pour les arabes à l’est de Jérusalem  |  Netanyahu lève toutes les restrictions politiques et administratives aux constructions en Judée Samarie ex-Cisjordanie  |  Primaire socialiste estimation : Hamon et Montebourg  |  Un qui ne sera pas mentionné par les médias : « L’élection de Trump a sauvé le monde d’une terrible guerre » – Kusturica  |  Quand les médias cherchent des excuses à la très faible participation à la primaire socialiste, c’est que tout va bien  |  Jérusalem donne le feu vert pour la construction de 671 logements à Ramat Shlomo, en Judée juive comme son nom l’indique  |  Selon deux de nos sources, l’annonce officielle du déplacement de l’ambassade US à Jérusalem sera faite demain  |  Nouveau malaise à BFMTV quand Bercoff informe le public que les manifestants anti-Trump sont payés par Soros  |  David Friedman, le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Israël, habitera à Jérusalem  |  Primaire socialiste : des étrangers et des mineurs de 16 ans autorisés à voter pour masquer leur désert électoral  |  Boum : 400 000 votant à mi-journée de la primaire socialiste (744 000 en 2011), le bateau coule coule coule  |  Boum: 400 000 votants à midi pour la primaire de la gauche contre 1 138 000 à la primaire de la droite  |  Albanie : une école coranique financée par la Turquie rend hommage à l’Etat islamique qui représente le pur islam  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 28 janvier 2013

Obama-and-Abu-Mazen2

Jérusalem incarne depuis toujours la patrie de la Prophétie, la capitale du roi David et le siège du Temple de l’Eternel.

« Une nation a certainement besoin d’un drapeau, d’une armée et d’une économie saine pour exister, mais plus que tout, un cœur lui est nécessaire et le cœur de la nation d’Israël, c’est Jérusalem, ce coin préféré de D.ieu pour devenir le centre spirituel du peuple Hébreu. »

Personne n’a le droit de réécrire l’histoire d’un pays, d’un peuple dans le seul but de nier son droit à l’existence sur sa terre ancestrale, afin de le remplacer par un peuple inventé par les Etats arabes, dont l’unique objectif était de nuire à Israël.

En 1977, un membre de l’OLP, Zahir Muhsen admit lors d’une interview donnée au quotidien néerlandais « Trouw » que : « C’est uniquement pour des raisons politiques et tactiques que nous parlons aujourd’hui de l’existence d’un peuple palestinien, depuis que les intérêts nationaux arabes veulent s’opposer au sionisme. »

La négation de la vérité historique, si chère aux ennemis d’Israël, et l’appropriation de son histoire et de son patrimoine religieux, caractéristique première des Arabo-musulmans et grande spécialité du négationniste-révisionniste M. Abbas, selon lequel le Temple de Jérusalem n’a jamais existé, ne pourront jamais effacer l’Histoire d’Israël, ni la judéité plurimillénaire de Jérusalem et ce, en dépit de toutes leurs supercheries malhonnêtes et mensongères. Les affabulations des arabo-palestiniens pour effacer tout lien entre la judéité et la terre d’Israël n’aboutissent qu’à de minables fictions, contredites par les faits historiques.

Le premier Temple de Jérusalem fut détruit par le Roi babylonien Nabuchodonosor en 586 avant J.-C. et le peuple emmené en captivité. Cyrus II le Grand, roi des Perses, après avoir conquis Babylone à la mort de Nabuchodonosor, libéra le peuple hébreu captif et l’aida à la reconstruction du second Temple de Jérusalem vers 515 avant J.-C. Il rendit même les vases sacrés du Temple pillés par les Babyloniens cinquante ans auparavant. Le second Temple fut détruit par Titus en 70 après J.-C.

Faisant fi de la vérité historique, attestée par des écrits et des découvertes archéologiques, quand cela contredit leurs mensonges, les arabo-palestiniens réécrivent l’histoire du peuple Juif en la réadaptant à leurs délires : ils affirment que le Temple de Salomon a été bâti par les Cananéens, que la Bible vient d’Arabie, que le Temple juif se trouvait à Naplouse ou à Bethléem, que la présence juive en Palestine (non donné au Royaume d’Israël par les Romains en 135 après J.-C., Palestine est donc un nom romain et non arabe) », prit fin en l’an 70 et que les Juifs actuels sont les descendants des Khazars turcs.

Autres fantaisies coraniques pour justifier la revendication de Jérusalem comme « troisième lieu saint de l’islam », affirmation qui me fait pester, quand elle est reprise stupidement par les journalistes, la classe politique, certains intellectuels, ignorants de la réalité historique, sans oublier les responsables religieux, pourtant censés connaître la vérité.

« Dans un hadith, le prophète (bénédiction et paix sur lui) a décrit la vertu de vivre près de la Mosquée Al-Aqsa et d’y accomplir la prière. Al-Tabarani et AL-Bazzar ont rapporté de la part d’Abu al-Darda’ que le prophète Muhammad avait dit: “Une prière dans la Mosquée sacrée vaut 100.000 prières, une prière dans ma Mosquée vaut mille prières, et une prière à Jérusalem vaut cinq cents prières, que dans n’importe quelle autre Mosquée. » (Ibid, part three, p. 97)

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’histoire de la Mosquée d’AL-Aqsa, selon un autre hadith du prophète, retourne à la période d’Adam quand il a construit la première fois la Mosquée al-Aqsa après 40 ans de la construction de Ka’ba à la Mecque. Abu Dharr déclara: “J’ai demandé au messager de Dieu au sujet de la première Mosquée sur terre. Il a répondu: “la Mosquée sacrée (à la Mecque)”; j’ai demandé “et puis ?” Il a dit “la Mosquée AL-Aqsa”; J’ai demandé: “Et combien de temps était-il passé entre (la construction de) ces deux (Mosquée)?” Il a répondu “quarante ans”. Ensuite elle a été rénovée – la première fois – par le prophète Jacob, et puis – pour la deuxième fois – par le prophète David. L’édifice fut achevé par le prophète Salomon. Ka’b al-Ahbaar – qui avait été un des grands savants juifs dans la période préislamique et qui est devenu musulman – a rapporté que “Salomon a construit Jérusalem sur ses anciennes bases.” AL-Zarkashi a écrit dans la page 30 de son livre intitulé A’lam Al Masajid que “Salomon a rénové la Mosquée Al-Aqsa, il ne l’a pas construite »

En arabisant les Cananéens et les Israélites et en transformant le Judaïsme de l’Israël antique en islam, l’Autorité palestinienne pille honteusement l’histoire juive authentique et y supprime le mot «juif» pour le remplacer par le mot «arabe». Toutefois, comme tout ce qui est fondé sur le mensonge, cette tromperie, cette escroquerie historique arabo-palestinienne disparaîtra dans les brumes du néant.

N’en déplaise à tous les ennemis de l’Etat juif, le nom d’Israël ne disparaîtra jamais, car Israël signifie : « Celui qui combat avec D.ieu ou a lutté avec D.ieu ». C’est le nom donné à Jacob par l’Eternel après son long combat avec l’Ange. (Genèse 35.10) Ce nom « Israël » évoque les luttes qui marqueront le destin de Jacob et de sa descendance.

Aucun homme sur terre, aucune force du Mal, n’ont le pouvoir d’anéantir ce que D.ieu a décidé et le nom d’Israël vient directement du Très-Haut. Alors, ennemis d’Israël, quoi que vous fassiez pour effacer ce nom, vous n’y parviendrez jamais. Les Romains ont essayé bien avant vous , sans succès, car une vingtaine de siècles plus tard, en 1948, c’est l’Etat d’Israël et non l’état de Palestine, qui a été restauré et la ville de Jérusalem est redevenue sa capitale une et éternelle.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz