Derniers articles

L’ingérence de l’Europe au Proche-Orient est burlesque et indécente

Les enfants adoptés par un couple homosexuel seront-ils deux...

6 janvier 2013 Commentaires (55) Michel Garroté Chrétienté, DETENTE, Détente, Europe, International, Politique Française, Présidence Hollande, Religion

Frigide Barjot – Perversion narcissique ?

frigide-barjot-1

Michel Garroté, réd en chef – Il s’agit donc de Frigide Barjot, de son vrai nom Virginie Merle (mariée ; deux enfants). Il s’agit également de son scooter rose vif, de sa minijupe ultracourte et de ses bottines à talons aiguilles, tout ça à l’âge de 50 ans. « Frigide Barjot », une contrepèterie de son prénom due, nous dit-on, à sa vénération pour Brigitte Bardot ; une contrepèterie, écrivais-je, qui serait, paraît-il, une idée de son mari, Bruno Tellenne, alias Basile de Koch.

Frigide Barjot prétend qu’elle serait financièrement ruinée, par ce qu’elle appelle, elle-même, son « COC », son coming out catholique. Frigide Barjot est, pour ce qui concerne la Manif pour tous du 13 janvier prochain (manif contre le mariage gay avec adoption d’enfants), l’un des sept porte-parole. Mais elle pense avoir créé elle-même cette manif, en sa qualité, présumée et contestée, de « communicante » (cf. liens vers sources en bas de page).

En fait, la catho Frigide Barjot agace.

Frigide Barjot dit et répète son hostilité viscérale envers ceux qui ne se reconnaissent pas dans les objectifs de « sa » manif du 13 janvier (ce n’est pas sa manif).  Et Frigide Barjot dit et répète son hostilité viscérale envers ceux qui entendent se réunir – en marge et ailleurs – à l’appel de Civitas, et, à l’appel de plusieurs autres mouvements de tendance traditionaliste, pour défiler sous des bannières explicitement catholiques, voire catholiques de tradition (cf. liens vers sources en bas de page).

Pour ce qui me concerne, il est exact que Civitas et ses amis de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX) sont des catholiques très traditionalistes. Cela dit, Civitas n’est pas un mouvement illégal, violent ou clandestin. Si la manif pour tous est vraiment pour tous, alors ce n’est pas très catholique que la catholique Barjot stigmatise les catholiques de Civitas. Certes, Civitas, ce n’est pas du tout ma tasse de thé. Cela dit, Civitas, ce n’est ni le Hamas, ni le Hezbollah, ni l’Organisation de la Coopération islamique (OCI).

Frigide Barjot se désolidarise des « identitaires intégroïdes » (l’on peut légitimement se demander s’il s’agit, dans son esprit, de Génération Identitaire ou de Civitas ; dans les deux cas, la formule est trop facile ; et elle dénote de sérieuses carences en matière de culture politique et historique, chez cette dame frigide et barjot).

Frigide Barjot s’engage solennellement – en le jurant « sur la tête » de ses enfants – qu’il n’y aura pas un seul « intégriste » le 13 janvier à la Manif pour tous qui sera « nette de fachos ». Tout est prévu pour éjecter les mal-pensants. La préfecture de police de Paris a été sollicitée pour les tenir à distance. Du coup, il est reproché à Frigide Barjot d’annoncer une manif « pour tous » contre la dénaturation du mariage et dénaturer, elle-même, dans le même temps, le sens des mots « pour tous » (cf. liens vers sources en bas de page).

Que les responsables de la Marche dite pour tous ne soient pas en accord avec ceux de Civitas, c’est une chose, mais il n’était tout de même pas difficile d’établir avec eux un agrément, dans le respect des sensibilités civiques et religieuses, agrément selon lequel leur manifestation suivrait celle de la Marche. Or Frigide Barjot croit, à l’évidence, dialectiquement intelligent, de traiter Civitas & Consorts comme des pestiférés, selon une triste logomachie d’ordinaire d’extrême-gauche. Le projet de loi socialiste de dénaturation du mariage est beaucoup plus qu’une atteinte à l’identité française et chrétienne (cf. liens vers sources en bas de page).

Le projet de loi socialiste de dénaturation du mariage est une attaque visant à la désintégration de l’humanité elle-même, dans sa structure fondamentale. Il faut face à cela une réaction de rue immense. Et donc, il faut la « Marche pour tous ». Mais justement, elle doit être POUR TOUS. D’aucuns n’acceptent pas que la dame qui a choisi le pseudonyme de Barjot confisque – idéologiquement et médiatiquement – l’orientation de la protestation d’immenses foules françaises le 13 janvier prochain. Cette manifestation est, en effet, celle de tous et non la propriété de dame Frigide (cf. liens vers sources en bas de page).

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et sources :

http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2013/01/04/01006-20130104ARTFIG00343-frigide-barjot-figure-de-proue.php

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/01/frigide-barjot-ne-repr%C3%A9sente-quelle-m%C3%AAme.html

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/01/13-janvier-bernard-antony-appelle-%C3%A0-rejoindre-la-manif-pour-tous.html

Mon article du 27 décembre 2012 :

http://www.dreuz.info/2012/12/reflexion-impertinente-sur-la-manif-anti-mariage-gay/