Derniers articles

Saint-Denis : de la cocaïne à la maternité

Clichy-la-Garenne : un conseiller d’éducation frappé par un collégien...

18 janvier 2013 Commentaires (19) Gaïa Terrorisme urbain

Le chef d’entreprise « flashé » 94 fois n’ira pas en prison et peut conduire tranquillement

Finalement, le chef d’entreprise rouennais (Seine-Maritime) dont la voiture a été contrôlée à 94 reprises en excès de vitesse échappe à la prison et pourra continuer à rouler tranquillement… Le tribunal correctionnel de Versailles (Yvelines) vient de trancher et de rendre décision ce vendredi matin après plusieurs semaines de réflexion. Le 30 novembre, le procureur de la République lors du procès avait requis une peine d’un an de prison ferme et trois ans de suspension du permis de conduire, qualifiant le comportant de cet automobiliste haut-normand de « fou » et d' »inconcient ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ce gérant d’une société de fruits et légumes, située dans l’agglomération haut-normande, a comparu à Versailles, notamment pour «mise en danger d’autrui» dans les neuf cas où il roulait à plus de 180 km/h sur des portions de routes limitées à 70 km/h, notamment sous le tunnel de l’A86. Au total, la BMW X6, immatriculée au Luxembourg au nom de la société du chef d’entreprise, a été flashée à 94 reprises courant 2011 et 2012 sur des trajets entre Rouen et le sud de la région parisienne.
Le 1er janvier 2012, jour où le prévenu ramenait son fils d’une dizaine d’années chez son ex-femme, dans l’Essonne, la grosse cylindrée roulait à 235 km/h sous le «Duplex», au lieu des 70 km/h autorisés.

http://www.paris-normandie.fr/article/deville-les-rouen/le-chef-dentreprise-flashe-94-fois-nira-pas-en-prison-et-peut-conduire-tra

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

19 Responses to Le chef d’entreprise « flashé » 94 fois n’ira pas en prison et peut conduire tranquillement

  1. TM4576 dit :

    Au secours !
    Que faut-il faire pour que la loi soit respectée ?

    Par contre, je suis choqué de voir un bandeau publicitaire intitulé « Avocat permis de conduire / Défense pénale – Conduite sous stupéfiants » sous cet article.

  2. Centaure62 dit :

    La justice a 2 vitesses en excès ?

  3. Georges PN dit :

    Je n’ai pas très bien compris ce que cette info vient faire sur Dreuz, mais je ne doute pas que les éminents lecteurs (que je félicite, au passage, pour la qualité de leurs commentaires !) ne vont pas manquer de m’éclairer…

  4. Marc dit :

    La liberté se mérite.
    Ce sont ces comportements qui conduisent à restreindre nos libertés par des lois répressives.
    En Suisse, une nouvelle loi est entrée en vigueur.
    Pour un dépassement de 80 km/h sur autoroute, on est réputé « chauffard » et traité comme suit:
    La durée minimale du retrait de permis est de deux ans en cas de délit de chauffard ; le permis de conduire est retiré définitivement pour les récidivistes, ou pour dix ans au minimum.
    Les auteurs de délits de chauffard sont passibles d’une peine privative de liberté de un à quatre ans. Selon les cas le tribunal peut décider de confisquer et de réaliser le véhicule du contrevenant.
    On ne rigole plus. Mais la vie humaine ne vaut-elle pas d’être protégée ?

    • Une question : la grande vitesse fait combien de morts ? L’Allemagne ne l’interdit pas. Est-ce à dire que les Suisses et les Français, comparés aux allemands, ne savent pas conduire, ou conduisent comme des fers à repasser ?

      • Gayan dit :

        L’Allemagne ne l’interdit pas, mais les Allemands n’ont pas la même mentalité que les Français (quand ils sont chez eux, parce qu’à l’étranger ils ont tendance à se laisser aller).
        Là-bas, il est hors de question de s’incruster sur la file de gauche quand on roule lentement. Ou d’entamer un dépassement quand on va 1 km/h plus vite que le véhicule devant, alors que d’autres derrière arrivent bien plus vite. Comparons à la France…
        La mentalité des citoyens est importante : avec un taux d’alcoolémie légal supérieur à celui des Français, les Anglais ont un taux d’accidents dû à l’alcool inférieur.
        Ceci dit, vous avez raison, on pourrait libéraliser la grande vitesse (par exemple jusqu’à 160 ou 180) sur les portions d’autoroute à plus de 2 voies ou à faible trafic. Et il faudrait aussi revoir les règles définissant les limitations de vitesse : 70 km/h dans le tunnel de l’A86, c’est de la foutaise et si cette personne à roulé à 180, c’est qu’il y avait effectivement de la marge par rapport à ce 70.
        70 semble devenu la norme hors agglomération et 30 à l’intérieur. Il y avait bien trop de morts auparavant, mais on glisse maintenant vers la sécurité totale et le zéro mort, qui ne peut être qu’un monde de type totalitaire, où plus rien n’est autorisé et où tout le monde se fait ch…

        Par contre, ce qui est choquant est la disproportion entre le non-respect de la loi et la décision du tribunal. Et là, on en revient toujours au fonctionnement de la justice française.

      • Marc dit :

        C’est la différence de vitesse qui cause surtout des accidents. Je n’ai pas voulu alourdir inutilement mes propos, je me suis collé à l’article, mais pour chaque catégorie de voie de circulation un franchissement déraisonnable est sanctionné de la même manière. Rouler à 100 km/h en ville est à mon sens un acte criminel. A cette vitesse, avec un temps de réaction habituel, 28 mètres sont franchis avant même que les freins commencent à agir.

      • PPDC dit :

        La vitesse en Allemagne n’est libre QUE sur certaines portions d’autoroutes, éloignées des zones à forte concentration urbaine et à 3 voies uniquement.
        Dans ce genre de portions, on ne reste sur la file de gauche que tant qu’on accélère, derrière ça suit, sans s’énerver ni montrer de signes d’impatience. Quand on estime avoir atteint sa vitesse maxi on se rabat pour laisser passer celui qui veut rouler encore plus vite.
        En fin de section « libre », on réduit sa vitesse pour se mettre en conformité avec la législation et personne ne cherche alors à doubler pour grapiller une place. Tout cela se fait dans un civisme pleinement respectueux inapplicable en France où nous ne sommes plus capables, après 40 ans de politique de réductions combinées de vitesse et de puissance de véhicule, que de nous trainer comme des veaux à 130 kmh. Rouler plus vite serait du pur suicide collectif, nous n’en avons plus les moyens ni les capacités.
        Cela étant, quand ça cartonne en Allemagne à + de 200 kmh, ça fait mal ….

  5. Marcoroz dit :

    Donc, les chefs d’entreprise ne sont pas toujours brimés en France !

  6. Catic dit :

    Et comment s’appelle ce conducteur pressé ??????

  7. chomette dit :

    pour ceux que çà interessent, vous pouvez adhérer à : La ligue de défense des conducteurs
    23 avenue Jean Jaurès
    75014 Paris.
    http://www.liguedesconducteurs.org
    qui milite pour stopper la répression dont nous sommes l’objet dès que nous mettons les fesses dans notre voiture : nous sommes forcément des délinquants en puissance qu’il faut taxer un max.

  8. jacqueline dit :

    Un flash m’a coûté 90 euro sur l’A4 !!! tout ça en déboitant d’une file pour éviter une sortie de cette autoroute en proche banlieue !
    et lui a été flashé 94 fois et n’a même pas eu une prune ?
    quelle injustice !!!

  9. Ecclésiophage dit :

    Il y a quelque chose de curieux dans cette affaire. Il y avait matière à se faire un max de blé ( amendes, consfication du véhicule…) pour un pays en faillite et … rien !?? C’est un pote à taubira ? À Valls ? À hollande ? À boubakeur ?……

  10. JPP dit :

    encore une fois il est démontré le laxisme des tribunaux, le vehicule aurait du étre confisqué et vendu aux domaines au profit de l’état
    on attends qu’il tue quelqu’un pour prendre de véritables sanctions !!

Pour rédiger un commentaire connectez-vous (l'abonnement à la Newsletter est différent des commentaires), ou inscrivez-vous et soutenez Dreuz Info pour 7 euros par mois