Derniers articles

Guerre du Mali – Un milliard € pour les...

Dommage collatéral ?

17 janvier 2013 Commentaires (15) Jean-Patrick Grumberg Cinéma Théâtre, DETENTE, Détente, Présidence Hollande, Société, VIDEOS

Vidéo : Fabrice Luchini remet ça ! L’argent, l’hypocrisie de la gauche, les salaires du cinéma, tout y passe…

imgres

 

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

15 Responses to Vidéo : Fabrice Luchini remet ça ! L’argent, l’hypocrisie de la gauche, les salaires du cinéma, tout y passe…

  1. ilanna dit :

    ENCORE ENCORE J EN REDEMANDE§

  2. marie_france dit :

    O n l’aime ou on l’aime pas ,mais il a son franc parler et pour çà je l’aime!!!et quel plaisir de l’entendre tout doucement placer sa malice et vérités sur cette gauche riche…mais chut…il ne faut pas le dire…..il n’y a que la droite qui est riche…….

  3. Francis dit :

    Il est génial…^^

  4. Eric W. dit :

    Bravo ! A la fin, il nous explique simplement pour que tout le monde comprenne que « trop d’impôts tue l’impôt », Laffer.
    Donc, cette enième version de « on va prendre aux riches pour donner aux pauvres » est morte d’entrée de jeu.
    Surtout avec l’Europe, surtout quand on sait à qui ça sert principalement.

    Le socialisme organise la compétition entre égaux, le libéralisme entraîne leur coopération.
    Bien à vous

  5. wwwdjipcom dit :

    Ne vous laissez pas abuser, c’est un frimeur, qui ne pense qu’à sa gueule. Si demain il devait encenser Le Teinté pour sa carrière, il ferait le même show.
    C’est un cabotin égocentrique, qui se la pète, en aucun cas un mec sincère.
    Dommage, il a du talent…

  6. Nathalie dit :

    J’adore…on a besoin de cet amuseur talentueux, ça me fait du bien de l’entendre.
    La fin est parfaite… »baisser ses ambitions, pour ne pas payer trop d’impôt »…

  7. aligator dit :

    Brillant. Fils d’immigrés italiens, mère femme de ménage. Il ne parle pas un sabir arabo_syro-banlieue_moldave. Il aime son pays et la langue de son pays .Je vous recommande son dernier film . Tout simplement brillant.

  8. Guangdong dit :

    Il ne gagne pas 1000 plutôt 200 000 ; ces communiquants de gauche nous ont bien lavé le cerveau. Tous à s’émouvoir de ce que gagne l’autre et vouloir que tout le monde ne gagne que 1000.

    Car ils se sont prononcés pour l’immigration de masse et savent qu’il n’y aura pas assez d’argent pour tous, et veulent nous habituer, à moins de salaire, moins d’allocations et autres aides (qu’il faut et faudra partager!)…
    Pour rapatrier l’argent dans les banlieues, on ferme les écoles, les postes, les services, les trésoreries, les services hospitaliers dans les petites communes, on serre les cordons de bourse des services d’aides à nos anciens. La campagne se retrouvant plus pauvre que les banlieues ; on confisque leur mode de vie et de vivre bien pendant leurs derniers jours ; à nos ainés : parce que la doctrine de gauche, impose ces sacrifices !!
    « Au nom du peuple !! de tous les peuples ?? »

    Les campagnards ils ne disent rien, supportent ces amputations de leur maigre train de vie, que l’on transfère vers les banlieues, pour le regroupement familial. Le vase communicant étant la façon de gérer de nos administrations depuis plus de 25ans.(souvenez-vous de la sécu. puis des retraites..)
    Que se passera-t-il quand le dernier vase sera vide??

  9. hagdik dit :

    AH ! Le socialisme « à la française » …

    Le principe des impôts semble pouvoir s’expliquer par une logique assez simple. Mais beaucoup pourtant, ne le saisissent pas toujours ….

    Comme c’est la saison des taxes, laissez-moi vous l’expliquer en termes simples que tout le monde peut comprendre.
    Imaginons que tous les jours, 10 amis se retrouvent pour boire une bière et que l’addition totale se monte à 100 euros.

    (On reste dans le simple : cela ferait 10 euros par personne !)
    Mais nos 10 amis décidèrent de payer cette facture selon une répartition qui s’inspire du calcul de l’impôt sur le revenu !
    Ce qui donna ceci :

    Les 4 premiers (les 4 plus pauvres !), ne paient RIEN.
    Le 5ème paye 1 euro
    Le 6ème paye 3 euros
    Le 7ème paye 7 euros
    Le 8ème paye 12 euros
    Le 9ème paye 18 euros
    Le dernier (le plus riche !) paye 59 euros.
    Les dix hommes se retrouvèrent chaque jour à boire leur bière et semblaient assez contents de leur arrangement.
    Jusqu’au jour où le tenancier décida de leur faire une remise de fidélité !
    « Comme vous êtes de bons clients, j’ai décidé de vous faire une remise de 20 euros sur la facture totale … vous ne payerez donc désormais vos 10 bières que 80 euros ! »
    Le groupe décida de continuer à payer la nouvelle somme de la même façon qu’ils auraient payé leurs taxes. Les 4 premiers continuèrent à boire gratuitement.
    Mais comment les 6 autres, (les clients payants) allaient-ils diviser les 20 euros de remise de façon équitable ???
    Ils réalisèrent que 20 euros divisé par 6 faisaient 3,33 euros. Mais, s’ils soustrayaient cette somme de leur partage, alors le 5ème et 6ème homme, devraient être payés pour boire leur bière !!!
    Le tenancier du bar suggéra qu’il serait plus équitable de réduire l’addition de chacun d’un pourcentage du même ordre.
    Il fit donc les calculs … ce qui donna ceci :
    Le 5ème homme, comme les quatre premiers ne payeront plus rien. (un pauvre de plus !)
    Le 6ème payera 2 euros au lieu de 3 (33% réduction)
    Le 7ème payera 5 euros au lieu de 7 (28% de réduction)
    Le 8ème payera 9 euros au lieu de 12 (25% de réduction)
    Le 9ème payera 14 euros au lieu de 18 (22% de réduction)
    Le 10ème payera 50 euros au lieu de 59 euros (16% de réduction)
    Chacun des six « payants » paya moins qu’avant et les 4 premiers continuèrent à boire gratuitement !!!
    Mais … une fois hors du bar, chacun compara son économie :
    « J’ai eu seulement 1 euro sur les 20 euros de remise ! », dit le 6ème et, en désignant du doigt le 10ème il ajouta : « Lui, il en a eu 9 !!! »
    « Ouais ! dit le 5ème, j’ai seulement eu 1 euro d’économie moi aussi … »
    « C’est vrai ! » s’exclama le 7ème « pourquoi le 10ème aurait-il 9 euros d’économie alors que je n’en ai eu que deux ? …
    c’est anormal que ce soit le plus riche qui bénéficie de la plus importante réduction ! »
    « Attendez une minute » cria le 1er homme, « nous 4 n’avons rien eu du tout … donc, ce système exploite les pauvres !!! »
    Les 9 hommes cernèrent le 10ème et l’insultèrent … et le lendemain notre 10ème homme, (le plus riche !) ne vint pas boire sa bière !
    Aussi, les 9 autres s’assirent et burent leur bière sans lui.
    Mais quant vint le moment de payer leur note, ils découvrirent quelque chose d’important :
    Ils n’avaient pas assez d’argent pour payer ne serait-ce que la moitié de l’addition !
    Et cela, mes chers amis, est le strict reflet de notre système d’imposition.

    Les gens qui payent le plus de taxes tirent le plus de bénéfice d’une réduction d’impôts, mais ceux qui ne paient pas d’impôt s’estiment lésés !
    Taxez les plus forts, accusez-les d’être riches et ils risquent de ne plus se montrer désormais … et d’aller boire leur bière à l’étranger !!!
    Moralité :

    Pour ceux qui ont compris … aucune explication n’est nécessaire !!!
    Pour ceux qui n’ont pas compris … aucune explication n’est possible !
    Signé : David R. Kamerschen, professeur d’économie.

Pour rédiger un commentaire connectez-vous (l'abonnement à la Newsletter est différent des commentaires), ou inscrivez-vous et soutenez Dreuz Info pour 7 euros par mois