FLASH
[24/05/2017] La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  |  Massive présence policière dans un immeuble de Manchester, possible bombe dans un appartement  |  François Bayrou sur Richard Ferrand : « C’est un connard ! C’est qui, ce député socialiste ? »  |  Israël nul en blocus : 607 personnes ont traversé la frontière de Gaza et Israël hier  |  Espagne : plus de 60% de Catalans rejettent la déclaration unilatérale d’independance  |  Confirmation de Scotland Yard : un homme armé d’un couteau arrêté près de Buckingham Palace, mais pas incident d’ordre terroriste  |  Londres : l’homme arrêté par la police près de Buckingham Palace était en possession d’un couteau de grande taille  |  Londres : un homme a été arrêté par la police près de Buckingham Palace juste avant le passage de la Reine. Motif encore inconnu  |  3 musulmans ont été interpellés en rapport avec l’attentat de Manchester  |  Philippines : ISIS prend un prêtre et des chrétiens en otage pour prendre le contrôle du sud  |  [23/05/2017] Manchester : un colis suspect découvert sous un banc. Police sur place  |  Philippines : l’Etat islamique installe des points de contrôle dans la ville de Marawi  |  Côte d’Ivoire: attentat à Bouaké, 4 morts et au moins une quinzaine de blessés  |  Philippines, Marawi : premiers rapports indiquent que 500 combattants asiatiques d’ISIS sont en train d’attaquer la ville  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 1 février 2013

« Ici, c’est notre cité. Vous avez cinq minutes pour dégager, sinon on va vous faire mal. »

A la cité des Courtillières, à Pantin, des journalistes se sont fait cogner dessus par des « jeunes ». Après ça, il viendront sans doute expliquer que les français sont racistes.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Dans un premier temps, explique le Point, un homme à bord d’une Audi blanche dont on ne sait pas si c’est une grosse cynlindrée payée par l’argent du trafic de drogue, vient les bloquer.

Le ton monte, les journalistes sont priés de déguerpir, ils sont sur une terre non française. Les journalistes tentent sand doute d’expliquer qu’ils sont pro-palestiniens et contre la colonisation, mais apparemment, les « jeunes » s’en tapent et leur filent une raclée. Coups de poing à la mâchoire, au visage, l’un des journalistes est salement amoché, mais pour ne pas qu’il se sente différent des autres français qui se font agresser par des chances pour la France, les « jeunes » lui volent ses documents et sa carte de presse.

Pour l’heure, le journaliste agressé a porté plainte. La police de la sûreté départementale est saisie de l’enquête.

Les coupables seront sans doute retrouvés. Ils seront sans doute présentés devant un juge. Et lorsqu’ils sortiront du tribunal avec pour punition deux pages de cahier à remplir, le journaliste aura de quoi répondre à ses copains bobos quand ils se lâcheront sur ces « fachos d’identitaires » qui excitent les réflexes de peur de la population pour diviser et inciter à la haine.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

http://www.lepoint.fr/societe/c-est-notre-cite-vous-avez-5-minutes-pour-degager-sinon-28-01-2013-1621047_23.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz