FLASH
L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  |  Les médias vont manger leur chapeau : le Dow Jones progresse de 76 points à l’annonce des nomimations par Trump aux postes économiques clés  |  Message d’Albert Bertold: Dreuz a perdu 8 abonnés twitter, 46 de la newsletter et gagné 431 lecteurs en 24h  |  2 avions israéliens ont tiré des missiles depuis l’espace aérien libanais vers la capitale syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 4 février 2013

Des graffitis menaçant les Français de représailles en raison de l’intervention militaire au Mali ont été peints dans la nuit de dimanche à lundi sur l’un des murs d’enceinte d’une école française de Tunis.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Je viens vous égorger mécréants » et « Vous tuez nos frères au Mali, attendez les jours qui viennent, adorateurs de la croix », ont été inscrits à la peinture noire sur l’un des murs de l’école Robert Desnos, dans le quartier El Omrane de Tunis, selon des témoins interrogés par l’AFP et des médias tunisiens.

Dans l’après-midi, l’enceinte avait été repeinte et les graffitis n’étaient plus visibles.

L’ambassade de France a confirmé ces dégradations mais n’a pas souhaité faire de commentaire. Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, interrogé par l’AFP, n’était pour sa part pas en mesure de dire dans l’immédiat si une enquête avait été ouverte.

La sécurité autour des représentations de plusieurs intérêts français en Tunisie a été renforcée après l’intervention française au Mali contre des islamistes et à la suite de la prise d’otages sur le site gazier d’In Amenas en Algérie.

Quelque 25.000 Français, dont 70% de binationaux, vivent en Tunisie. Les établissements scolaires français y accueillent 7.500 élèves d’une quarantaine de nationalités, dont une large part de Tunisiens.

http://www.charentelibre.fr/2013/02/04/des-menaces-peintes-sur-le-mur-d-une-ecole-francaise-a-tunis,1137821.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz