FLASH
France : le nombre des naissances a encore baissé – même les patriotes ne font pas d’enfants, ils espèrent sauver la France comment ?  |  Allemagne : la Cour suprême refuse d’interdire le #NPD, considéré d’extrême-droite  |  Trump veut déplacer la salle de presse de la Maison-Blanche pour accueillir les blogueurs politiques et pas seulement l’élite malhonnête  |  La femme du jihadiste d’Orlando a été -enfin- arrêtée par le FBI – vivement que Trump arrive !  |  Gaza : un colon palestinien s’est immolé, motif encore inconnu  |  Turquie : explosion d’une voiture de police à Diyarbakır, 1 policier mort, 3 blessés  |  Attentat : militaire tué à coups de couteau à Chambéry, infos suivent  |  Suite à la conférence de la paix, l’autorité palestinienne déclare que « tout Jérusalem est territoire palestinien occupé »  |  Tôt ce matin, Tsahal a démantelé une cellule terroriste islamiste dormante près d’Hebron  |  Conférence de Paris sur le Moyen-Orient : la Grande Bretagne et l’Australie rejettent la résolution  |  Tunisie : chut ! L’islam religion de tolérance, jette en prison deux homosexuels  |  Ce matin, des jihadistes ont tiré des coups de feu depuis Gaza – Israël a répondu en détruisant une cible du Hamas  |  Le Mexique menace Trump: si vous nous imposez une taxe d’import, nous ferons pareil pour la neutraliser  |  Belgique : grosse opération anti-terroriste en ce moment parmi la population musulmane de #Molenbeek  |  L’Allemagne prévoit de renvoyer des réfugiés dans leur pays à partir de mars 2017  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 4 février 2013

Des graffitis menaçant les Français de représailles en raison de l’intervention militaire au Mali ont été peints dans la nuit de dimanche à lundi sur l’un des murs d’enceinte d’une école française de Tunis.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Je viens vous égorger mécréants » et « Vous tuez nos frères au Mali, attendez les jours qui viennent, adorateurs de la croix », ont été inscrits à la peinture noire sur l’un des murs de l’école Robert Desnos, dans le quartier El Omrane de Tunis, selon des témoins interrogés par l’AFP et des médias tunisiens.

Dans l’après-midi, l’enceinte avait été repeinte et les graffitis n’étaient plus visibles.

L’ambassade de France a confirmé ces dégradations mais n’a pas souhaité faire de commentaire. Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, interrogé par l’AFP, n’était pour sa part pas en mesure de dire dans l’immédiat si une enquête avait été ouverte.

La sécurité autour des représentations de plusieurs intérêts français en Tunisie a été renforcée après l’intervention française au Mali contre des islamistes et à la suite de la prise d’otages sur le site gazier d’In Amenas en Algérie.

Quelque 25.000 Français, dont 70% de binationaux, vivent en Tunisie. Les établissements scolaires français y accueillent 7.500 élèves d’une quarantaine de nationalités, dont une large part de Tunisiens.

http://www.charentelibre.fr/2013/02/04/des-menaces-peintes-sur-le-mur-d-une-ecole-francaise-a-tunis,1137821.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz