FLASH
[30/03/2017] Référendum turc : 3 Kurdes poignardés à Bruxelles alors qu’ils allaient voter  |  Israël prie ses ressortissants de quitter immédiatement les stations égyptiennes de la mer rouge en raison d’une possible attaque d’ISIS  |  Un blocus ça ? 20 541 tonnes de biens de consommations transportés par 626 camions sont entrés à Gaza depuis Israël hier  |  Venise : arrestations in extremis de terroristes qui se préparaient à bombarder le pont du Rialto  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande antisioniste : hier 210 personnes ont franchi la frontière entre Israël et Gaza  |  Pour cause de discrimination, Israël boycott désinvesti et sanctionne l’ONU de 2 millions de dollars  |  L’Etat envisage d’acheter 62 hôtels F1 au groupe Accor afin de créer des centres pour migrants  |  France, Rouen : alerte à la bombe dans une église, police sur place  |  [29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 4 février 2013

Des graffitis menaçant les Français de représailles en raison de l’intervention militaire au Mali ont été peints dans la nuit de dimanche à lundi sur l’un des murs d’enceinte d’une école française de Tunis.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Je viens vous égorger mécréants » et « Vous tuez nos frères au Mali, attendez les jours qui viennent, adorateurs de la croix », ont été inscrits à la peinture noire sur l’un des murs de l’école Robert Desnos, dans le quartier El Omrane de Tunis, selon des témoins interrogés par l’AFP et des médias tunisiens.

Dans l’après-midi, l’enceinte avait été repeinte et les graffitis n’étaient plus visibles.

L’ambassade de France a confirmé ces dégradations mais n’a pas souhaité faire de commentaire. Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, interrogé par l’AFP, n’était pour sa part pas en mesure de dire dans l’immédiat si une enquête avait été ouverte.

La sécurité autour des représentations de plusieurs intérêts français en Tunisie a été renforcée après l’intervention française au Mali contre des islamistes et à la suite de la prise d’otages sur le site gazier d’In Amenas en Algérie.

Quelque 25.000 Français, dont 70% de binationaux, vivent en Tunisie. Les établissements scolaires français y accueillent 7.500 élèves d’une quarantaine de nationalités, dont une large part de Tunisiens.

http://www.charentelibre.fr/2013/02/04/des-menaces-peintes-sur-le-mur-d-une-ecole-francaise-a-tunis,1137821.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz