FLASH
Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc | L’ex président israélien Shimon Peres et décédé à l’âge de 93 ans | Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes | La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 4 février 2013
salafistes "allemands"
salafistes « allemands »

Michel Garroté, réd en chef – Patrick Saint-Paul, correspondant à Berlin du quotidien parisien de centre-gauche Le Figaro, a écrit, avec quelques erreurs d’appréciation, sur lefigaro.fr, site Internet du quotidien (extraits adaptés ; voir mes commentaires, ainsi que le lien vers la source, en bas de page) : Un islamiste allemand, connu des autorités, a menacé d’attaquer Berlin cet été et de tuer la chancelière dans une vidéo postée sur Internet. « Nous voulons voir (Barack) Obama et (Angela) Merkel morts », déclame Abou Azzam, un salafiste radical allemand, installé en Égypte depuis un an, dans une chanson appelant au Djihad. Abou Azzam aurait rejoint au pays des pharaons le prêcheur salafiste d’origine autrichienne, Mohammed Mahmoud, alias Abou Oussama al-Gharib. Déjà condamné à cinq ans de prison pour ses liens avec al-Qaïda, cet émir est devenu le cauchemar des services de sécurité allemands en raison de ses prêches enflammés lancés dans un allemand chevrotant et appelant à se soulever contre les « infidèles » outre-Rhin.

« En nous souvenant du printemps arabe, nous nous réjouissons de l’été européen », lance Abou Azzam dans son « Nashid », sa chanson appelant au Djihad. « Obama attend nous. Nous avons léché le sang. Nous voulons voir Obama et Merkel morts ». Et de promettre à Berlin des attentats semblables à ceux du 11 septembre 2001 à New York, notamment contre le bâtiment où siège la Chambre basse du Parlement. « Nos troupes sont déjà déployées », se réjouit le terroriste. « Vous allez saigner et vos têtes vont rouler. Oh Allah donne au peuple allemand ce qu’il mérite ».

Les services de sécurité allemands estiment que l’aide logistique fournie par la Bundeswehr à l’intervention française au Mali pourrait servir de prétexte à des groupes de fanatiques pour frapper l’Allemagne. 58 salafistes allemands se seraient installés en Égypte, dont dix sont de retour en Allemagne, selon Hans-Georg Maassen, président de l’Office fédéral pour la protection de la Constitution. D’autres auraient suivi des formations en Libye, en Somalie, en Syrie, au Yémen ou au Mali, selon les autorités allemandes. Ils auraient reçu des ordres d’al-Qaïda, pour rentrer en Allemagne et y former des cellules visant à préparer des attentats contre des « cibles marquantes », selon les services de sécurité allemands.

Les autorités allemandes ont renforcé la surveillance des quelque 4’000 salafistes connus outre-Rhin. Les associations représentatives des plus de 4 millions de musulmans vivant outre-Rhin ont pris leurs distances avec ces extrémistes. L’Allemagne est la cible de menaces depuis son engagement aux côtés des forces américaines en Afghanistan en 2001. Les nouvelles menaces interviennent alors que l’Allemagne a renforcé son soutien aux opérations au Mali, avec l’envoi d’un troisième avion de transport militaire Transall. L’armée allemande prévoit aussi d’envoyer prochainement environ 40 formateurs au Mali dans le cadre de la Mission Européenne de Formation et de Conseil (fin des extraits adaptés de la correspondance de Patrick Saint-Paul parue sur lefigaro.fr ; voir ci-dessous mes commentaires ainsi que le lien vers la source).

Mes commentaires :

Curieusement, Patrick Saint-Paul, sur lefigaro.fr, a donc notamment écrit : 1- « Abou Azzam, un salafiste radical allemand, installé en Égypte ». 2- « Les associations représentatives des plus de 4 millions de musulmans vivant outre-Rhin ont pris leurs distances avec ces extrémistes ». 3- « Les nouvelles menaces interviennent alors que l’Allemagne a renforcé son soutien aux opérations au Mali, avec l’envoi d’un troisième avion de transport militaire Transall. L’armée allemande prévoit aussi d’envoyer prochainement environ 40 formateurs au Mali dans le cadre de la Mission Européenne de Formation et de Conseil ».

« Abou Azzam, un salafiste radical allemand, installé en Égypte ». Un salafiste radical allemand ? Il y aurait donc, selon Le Figaro, des salafistes modérés ? Ce serait donc comme les Frères musulmans. Pendant soixante ans, ils ont été considérés comme les plus extrémistes des extrémistes. Y aurait-il désormais, selon Le Figaro, aussi des Frères musulmans modérés ? Quant à écrire, « salafiste radical allemand », sans préciser ses origines, est-ce pour éviter des ennuis avec les « salafistes modérés » ?

« Les associations représentatives des plus de 4 millions de musulmans vivant outre-Rhin ont pris leurs distances avec ces extrémistes ». Il serait donc suffisant et satisfaisant que les millions de musulmans d’Allemagne prennent leurs distances. Serait-ce trop leur demander de condamner – vigoureusement et publiquement – toutes les atrocités perpétrées par les musulmans extrémistes, y compris par les extrémistes modérément extrémistes ?

« Les nouvelles menaces interviennent alors que l’Allemagne a renforcé son soutien aux opérations au Mali, avec l’envoi d’un troisième avion de transport militaire Transall. L’armée allemande prévoit aussi d’envoyer prochainement environ 40 formateurs au Mali dans le cadre de la Mission Européenne de Formation et de Conseil ». Si j’ai bien lu, trois avions de transport Transall et 40 formateurs seraient un motif suffisant pour déclencher à Berlin un 11 Septembre 2013. A ce taux-là, on pourrait justifier des 11 Septembre dans la plupart des capitales des pays membres de l’Union européenne…

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et source citée :

http://www.lefigaro.fr/international/2013/02/03/01003-20130203ARTFIG00130-des-islamistes-menacent-berlin-d-un-11-septembre.php

salafistes "allemands"
salafistes « allemands »

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz