FLASH
Merkel s’incline devant Trump : elle demande un compromis sur les échanges commerciaux et les dépenses militaires  |  Autriche #Vienne : un migrant musulman qui préparait un attentat à la bombe arrêté il y a 2 heures  |  Donald Trump vient de devenir le 45e président – et il rappelle déjà ses promesses  |  Au moment de l’investiture de Donald Trump, la bourse progresse encore : les petits retraités retrouvent des couleurs !  |  #Melbourne: selon des témoins, le conducteur au nom grec a bien crié Allahu Akbar en fonçant sur la foule  |  La gauche fasciste tente d’empêcher les Américains de se rendre à l’inauguration de Trump  |  Australie #Melbourne : Un homme lance sa voiture sur la foule : 3 morts, 27 blessés  |  Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  |  Trump : je n’ai pas oublié ma promesse de déplacer l’ambassade à Jérusalem, je suis quelqu’un qui tient promesse  |  Mali : al Qaïda revendique l’attentat qui a fait 47 morts  |  Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  |  Nolan L. qui a giflé Manuel Valls: 3 mois de prison avec sursis et 105h de travaux d’intérêt général  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 5 février 2013

Un garçon de 13 ans, résidant à Pépieux mais scolarisé en classe de 5e au collège d’Olonzac a été victime d’un jet d’acide nitrique par l’un de ses camarades de classe en plein cours de sciences.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les faits remontent au mois de décembre dernier, mais aujourd’hui, l’affaire prend une autre tournure avec l’envoi par l’avocat de la famille de la victime d’une plainte au procureur de la République de Béziers.

Le 20 décembre, le jeune Jonathan A. est en cours de SVT. Comme tous ses camarades de classe, par petits groupes de quatre, il manipule divers produits dans le cadre d’expériences ayant trait au cours enseigné. Quand tout à coup, un différent oppose Jonathan à l’un de ses camarades. Ce dernier finit par jeter le contenu d’une pipette au visage de Jonathan. Ces faits reconnus par les parents et l’équipe enseignante du collège auraient pu n’être que très banals, sauf que la pipette en question contenait de l’acide nitrique.

Aussitôt, le professeur nettoie le visage de Jonathan avec de l’eau et le conduit à l’infirmerie. Selon les parents : «Nous avons été appelés à 11 heures par l’infirmière. Personne n’a appelé les pompiers, alors que la caserne ne se situe qu’à 500 mètres du collège. On nous a d’abord dit que c’était de l’alcool iodé puis plus tard de l’acide éthylique. En réalité c’était de l’acide nitrique». La mère de Jonathan le conduit chez le docteur.

«La fille de notre docteur est dermato chirurgienne à Toulouse. Elle a donné toute la marche à suivre. Le dermatologue a ensuite reçu Jonathan le lendemain. Il l’a mis sous antibiotiques et donné un traitement pour la peau. Il ne pourra pas s’exposer au soleil ou aux UV pendant un an». Selon le père «le collège n’a pas voulu reconnaître les faits. Pire Jonathan a été puni avec une journée d’exclusion du collège en prétextant que c’est lui qui a déclenché la dispute et l’enfant qui a lancé la pipette n’a eu que deux jours d’exclusion. Nous avons porté plainte à la gendarmerie et pris un avocat».

Me Stéphane Cabée, à Carcassonne, explique : «Fort heureusement, Jonathan n’a pas été atteint aux yeux. Là, ça aurait été une autre histoire. Aujourd’hui, ses brûlures ont presque disparu mais nous ne savons pas quelles séquelles il gardera et il ne peut pas s’exposer au soleil pendant un an. Il faut qu’il soit changé de collège. Jonathan devait faire sport-études. Ses parents souhaitent qu’il intègre le collège Varsovie à Carcassonne qui prépare justement à sport-études. Mais je n’ai à ce jour aucune réponse du rectorat. J’ai donc porté l’affaire devant le procureur de la République de Béziers». Pour le proviseur du collège, M. Brisot : «Cet accident est malheureux mais à cet âge-là, les élèves sont censés ne pas avoir un tel comportement et les produits manipulés sont dilués. J’ai proposé aux parents de Jonathan qu’il change de collège et intègre celui de Rieux-Minervois. Pour ce qui est de sport-études, c’est différent, cela ne se fait pas comme ça». Affaire à suivre donc… En attendant, se pose une question, celle de la sécurité en classe en raison du manque de maturité de certains jeunes.

http://www.ladepeche.fr/article/2013/02/04/1552201-un-collegien-brule-au-visage-a-l-acide-en-plein-cours.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz