FLASH
Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  |  83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  |  Libye : le gouvernement a repris la ville de #Sirte à l’Etat islamique, dont les combattants se préparent à se mélanger aux migrants  |  Ecosse. Fumer avec un enfant dans la voiture, c’est 119 € d’amende  |  Raciste ? Trump a nommé un noir, Ben Carson, comme Secrétaire au logement et au développement urbain  |  Wisconsin: Les Verts ont dépensé 1 million $ pour demander le recomptage. Sur 2.975 millions, ont été trouvés pour l’instant 349 votes manquants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 8 février 2013

Tunisie-manif

Michel Garroté, réd en chef – Apparemment, il faut se tourner vers les médias russes pour trouver des analyses qui ne soient pas « islamiquement correctes ». Ainsi, Mikhaïl Marguelov, représentant spécial du président russe pour l’Afrique, estime ce vendredi, que l’arrivée au pouvoir en Tunisie des « islamistes modérés », a entraîné ce pays au bord de la guerre civile. « Les événements postrévolutionnaires, d’abord en Egypte et maintenant en Tunisie, contredisent la thèse de l’islamisation pacifique inévitable des pays arabes indépendamment des mots d’ordre des révolutions dans ces pays », déclare Marguelov. Et de rappeler que l’arrivée au pouvoir des soi-disant islamistes modérés avait mis l’Egypte et la Tunisie au bord de la guerre civile.

« A signaler qu’en Tunisie, où un leader de l’opposition laïque Chokri Belaïd, de la coalition du Front populaire, a été assassiné, les islamistes avaient établi un régime beaucoup plus libéral qu’en Egypte. Pourtant, l’assassinat d’un leader de l’opposition laïque a provoqué une puissante vague de manifestations antigouvernementales, les Tunisiens estimant que les idéaux de la révolution de jasmin avaient été dénaturés », poursuivit le représentant spécial.

Selon ce dernier, le « printemps arabe », avec l’arrivée au pouvoir en Tunisie et en Egypte d’Ennahda et des Frères musulmans, a contribué à un regain d’activité des extrémistes, tant à l’intérieur des pays évoqués qu’au sud de leurs frontières. Cela n’a fait qu’encourager les faucons dans les rangs des « islamistes modérés » au pouvoir. L’extrémisme armé (ndmg – du régime islamique tunisien), provoqué en grande partie par le « printemps arabe », pourrait empêcher la victoire des forces sécularistes dans ce pays, relève Marguelov.

D’après de nombreux analystes, tout porte à croire que la période d’instabilité se poursuivra dans la majorité des pays confrontés au « printemps arabe », alors que la confrontation entre les islamistes et les sécularistes risque à tout moment de dégénérer en guerre civile en Tunisie, qui est pourtant un pays aux fondements très laïques.

L’on pourrait ici ajouter qu’en Syrie, l’opposition est essentiellement composée de miliciens et de mercenaires djihadistes, christianophobes et judéophobes.

En fait, c’est sur l’Iran que la position russe diffère de la nôtre.

A ce stade et pour l’instant.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et source :

http://fr.rian.ru/world/20130208/197471112.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz