FLASH
Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 11 février 2013

La commune a décidé de se doter d’un nouveau logo, représentant un blason avec grappe de raisin  et épi de blé. Au pays  » des cochons qui reculent », certains estiment que l’animal fait défaut !

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Comment représenter son village à l’heure où le monde lui-même est devenu un village ? Sacré problème identitaire même si à Canaules-et-Argentières, le brainstorming s’est fait semble-t-il autour d’un coin de table entre conseillers municipaux. Dans ce paisible bourg de Vidourlenque aux 350 âmes, la nécessité d’avoir un logo ou plutôt un blason s’est fait jour très récemment. Choix des élus : une grappe de raisin et un épi de blé, référence à l’activité agricole de la commune. « On a voulu représenter le terroir, c’est notre richesse aujourd’hui encore. La couleur bleue au milieu représente l’eau, car Canaules vient sûrement de canal et il y a de l’eau souterraine. On a lancé ça au premier janvier, et depuis tous nos courriers ont cette image », explique Mme Guibal, maire du village, actuellement en convalescence après une mauvaise chute en décembre.

Les footballeurs gardent leur étendard avec cochon

Oui mais voilà, pour Pierre-Albert Clément, historien local (et animateur des célèbres fêtes de Canaules qui, dans les années 1960, virent défiler les vedettes de la variété française dans le village), ce blason ne va pas du tout. « Depuis des siècles, le village est surnommé “lo païs onte los porcs resquioulan”, le pays où les porcs reculent. Il s’agissait d’une véritable performance, car il est tout à fait impossible de faire reculer un cochon. Si on insiste, l’animal se tourne en travers et ne consent à reculer que dans la position du crabe. Ce dicton rendait hommage aux Canaulois car il signifiait qu’ils étaient les seuls éleveurs de la contrée à être suffisamment costauds et athlétiques pour parvenir à faire reculer un cochon. » Ce qui explique la présence du porc sur le blason du club de foot. Les vert et blanc de Canaules, autrement dit l’Union sportive athlétique, arborent, eux, fièrement leur célèbre cochon.

Ce qui fait hausser les épaules à Mme le maire qui veut bien laisser les footeux avec leur porc en étendard, mais rappelle que le seul, le vrai, l’officiel blason de Canaules, c’est celui portant grappe de raisin et épis de blés. Depuis le 1er janvier seulement « car avant, il n’y avait rien », assène le maire. Un cochon illégitime en somme !

http://www.midilibre.fr/2013/02/10/a-canaules-le-blason-qui-oublie-le-cochon,641985.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz