FLASH
Le Charles-de-Gaulle et 24 Rafale ont été mobilisés en vue d’une prise de Mossoul | Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 11 février 2013

La mauvaise blague ! Air France est assignée devant le tribunal des référés de Bobigny (Seine-Saint-Denis) le 25 février après qu’un de ses commandants de bord a plaisanté sur le Roi du Maroc, à la suite d’un retard au décollage du vol AF 2497 Casablanca-Paris, le 5 décembre dernier.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Au micro, le pilote avait ironisé sur ce retard de vingt minutes de son vol dû à la présence sur la piste de l’avion de sa majesté Mohamed VI.

D’après RTL qui a rapporté cette information, le commandant avait encouragé les passagers mécontents à «s’adresser directement à Mohammed VI, Palais Royal, Rabat». Cette petite phrase n’a pas laissé tous les passagers indifférents. Certains se sont constitués en collectif et ont décidé d’attaquer la compagnie aérienne française. Ils dénoncent « l’expression la plus infâme d’un certain complexe de supériorité hérité de la période coloniale… ». L’incident a fait grand bruit au Maroc. Mais on affirme, de source officielle marocaine, que le Roi Mohamed VI n’est «pour rien» dans cette affaire et que la palais n’a fait «aucun commentaire» sur cette histoire. Le PDG d’Air France, Alexandre de Juniac, a déjà présenté ses excuses par lettre aux passagers mécontents et annoncé que le commandant de bord, auteur de cette boutade, serait convoqué par sa hiérarchie. Rien n’y fait, le collectif de passagers ne digère pas ce trait d’humour. Il a décidé de porter l’affaire devant la justice et d’obtenir la copie des bandes audio du cockpit au décollage.

http://www.leparisien.fr/international/blague-d-un-pilote-sur-le-roi-du-maroc-air-france-assignee-en-justice-11-02-2013-2558443.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz