FLASH
[23/02/2017] Bobigny : 2 jeunes juifs agressés par des maghrébins, un d’eux amputé avec 1 scie égoïne – silence média (comme toujours)  |  Mali : l’armée française a neutralisé des jihadistes qui ont ouvert le feu sur elle près de la frontière algérienne  |  Projectveritas, le site de James O’Keefe a explosé : trop d’internautes connectés pour voir les CNN Tapes  |  James O’Keefe offre 10 000$ à toute personne qui lui envoie une vidéo qui expose la malhonnêteté des médias  |  Geert Wilders contraint d’annuler ses activités publiques: un policier a révélé des détails sécurité aux musulmans  |  L’aviation militaire israélienne a abattu un drone du Hamas qui volait en direction de la Méditerranée  |  Un musulman fiché S armé d’un couteau interpellé mercredi soir lors du dîner du CRIF  |  La gauche US triche sur les chiffres pour défendre l’immigration: elle compare le nombre d’hispaniques au nombre de criminels américains  |  Un soldat israélien a été blessé par un explosif lancé sur lui durant une opération anti-terroriste dans un camp de réfugiés arabes  |  [22/02/2017] Une ex-agent de la CIA emprisonnée au Portugal pour son rôle dans le kidnapping d’un terroriste  |  Des activistes musulmans ont levé près de 500 000 dollars pour réparer le cimetière juif vandalisé à St Louis  |  Pas-de-Calais : un corps décapité retrouvé sur une plage du Touquet  |  Réponse à Macron : Les musulmans doivent présenter leurs excuses pour avoir occupé l’Espagne pendant 8 siècles  |  L’immigration chance pour la France ? En raison du coût de la sécurité, la brocante d’avril à #Bourbourg est annulée  |  Internet détruit le candidat des médias: 73% des électeurs trouvent que Macron n’a pas la stature d’un président  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 février 2013

La guerre familiale s’est terminée par des excuses, ce mardi à la barre du tribunal correctionnel d’Angoulême. Mais deux des quatre prévenus n’ont pas échappé à la prison ferme. Le 29 janvier dernier, il est environ 23 heures lorsque deux frères débarquent dans un pavillon, rue de Saint-Michel, à Angoulême. Ils veulent en découdre avec une autre fratrie qui partage des liens de parenté avec eux. Les deux frères accusent leurs adversaires d’avoir proférer des insultes à leur encontre sur internet. Un affrontement « en ligne » sous fond de bisbilles pour cause de stupéfiants. L’explication tourne rapidement à l’affrontement. C’est l’escalade. Plusieurs coups de poings et de pieds sont échangés. Un fusil de chasse est sorti dans chaque camp et des coups de feu sont tirés de chaque côté. Deux voitures sont touchées mais personne n’est blessé.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Qui a tiré en premier ? Difficile de le déterminer. A la barre , deux versions s’affrontent.  Toujours est-il que les conséquences aurait pu être dramatiques. « Les menaces, chez nous, ça ne se fait pas. On a inventé des lois pour régler ça », souligne un des prévenus âgé de 26 ans pour expliquer sa volonté d’en découdre. « Vous ne trouvez pas que votre réaction est démesurée pour des injures ? », demande le président Dominique Chinour. « Voilà ce que donne la justice privée pour trois fois rien. Ça donne la guérilla ! », poursuit-il.

Les auteurs des coups de feu n’ont pas échappé à la prison ferme. Patrick Maillé, 23 ans, a écopé de 18 mois de prison dont 12 mois avec sursis, assortis d’une mise à l’épreuve de deux ans, et d’une amende de 150 €. Son frère de 35 ans devra verser une amende de 300 €. Dans le camp des Pierdon, un des deux frères âgé de 24 ans, a écopé de 12 mois de prison dont huit avec sursis, assortis d’une mise à l’épreuve de deux ans, et d’une amende de 150 €. Son frère de 26 ans a été condamné a une peine de trois mois de sursis et à une amende de 100 €.

http://www.charentelibre.fr/2013/02/12/fusillade-en-famille-pour-des-insultes-un-prisonnier-partout-au-tribunal,1139171.php?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz