FLASH
Gaza : un colon palestinien s’est immolé, motif encore inconnu  |  Turquie : explosion d’une voiture de police à Diyarbakır, 1 policier mort, 3 blessés  |  Attentat : militaire tué à coups de couteau à Chambéry, infos suivent  |  Suite à la conférence de la paix, l’autorité palestinienne déclare que « tout Jérusalem est territoire palestinien occupé »  |  Tôt ce matin, Tsahal a démantelé une cellule terroriste islamiste dormante près d’Hebron  |  Conférence de Paris sur le Moyen-Orient : la Grande Bretagne et l’Australie rejettent la résolution  |  Tunisie : chut ! L’islam religion de tolérance, jette en prison deux homosexuels  |  Ce matin, des jihadistes ont tiré des coups de feu depuis Gaza – Israël a répondu en détruisant une cible du Hamas  |  Le Mexique menace Trump: si vous nous imposez une taxe d’import, nous ferons pareil pour la neutraliser  |  Belgique : grosse opération anti-terroriste en ce moment parmi la population musulmane de #Molenbeek  |  L’Allemagne prévoit de renvoyer des réfugiés dans leur pays à partir de mars 2017  |  Nigeria : Triple explosion au park Madagali Motor, nombreuses victimes  |  Sondage Jerusalem post : 79% des israéliens pensent que Trump sera pro israélien  |  Sondage Jerusalem post : 65% des israéliens pensent qu’Obama est pro palestinien  |  Libye : des groupes armés ont pris le contrôle des ministères de la Défense, de la Justice et de l’Economie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 12 février 2013

Arche-de-zoe

Michel Garroté, réd en chef –- Cela se passe aujourd’hui en France : quand l’humain se veut trop humain, il devient inhumain. C’est le cas des colons humanitaires Breteau et Lelouch. Le président de l’association française L’Arche de Zoé, Eric Breteau, et sa compagne, Emilie Lelouch, sont en effet condamnés ce mardi à Paris à deux ans de prison ferme pour avoir tenté en 2007 « d’exfiltrer » 103 enfants du Tchad vers la France.

Les enfants tchadiens avaient été présentés comme des « orphelins du Darfour ». Eric Breteau et Emilie Lelouch, qui se trouvaient jusque-là à l’étranger et n’avaient même pas assisté à leur procès, sont présents ce mardi devant tribunal correctionnel de Paris pour entendre ce délibéré, au terme duquel ils sont enfin arrêtés.

Ils sont reconnus coupables d’exercice illégal de l’activité d’intermédiaire pour l’adoption, de tentative d’aide à l’entrée ou au séjour irrégulier de mineurs étrangers et d’escroquerie. Les deux animateurs de l’organisation caritative sont également condamnés à payer chacun une amende de 50’000 euros et à l’interdiction définitive d’exercer toute profession d’accueil, d’hébergement ou de placement de mineurs.

L’Arche de Zoé, poursuivie en tant que personne (im)morale, est condamnée à une amende de 100’000 euros et fort heureusement sa dissolution est prononcée.

Eric Breteau, Emilie Lelouch et l’Arche de Zoé ne pouvaient ignorer l’illégalité de leur projet, estime le tribunal dans son jugement : « Ils ont menti sciemment aux familles ». Sur ce, Eric Breteau et Emilie Lelouch rigolent bêtement et applaudissent cyniquement à la lecture des motivations du tribunal. « Vous auriez eu la parole éventuellement si vous étiez venu aux précédentes audiences », leur rétorque, avec justice et justesse, la présidente du tribunal.

Les deux zigotos ont été arrêtés en 2007 au Tchad alors qu’ils s’apprêtaient à « emmener en France » les 103 enfants présentés comme des « orphelins du Darfour », une région du Soudan. La plupart étaient en réalité de nationalité tchadienne et n’étaient pas orphelins.

Quatre autres prévenus, deux membres de l’association, une journaliste et un médecin, sont condamnés à des peines de six mois de prison, hélas avec sursis, pour deux d’entre eux, et un an, avec sursis hélas, pour les deux autres.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz