FLASH
[23/03/2017] Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  |  Irak : des journalistes ont découvert 137 corps dans un immeuble de Mossoul après les bombardements  |  Irak : 400 000 personnes sont prises au piège dans Mossoul Ouest  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 février 2013

Cette semaine, 42 898t de biens, nourriture et gaz ont été livrées à la population de Gaza depuis Israël dans 390 camions.

Gaza a exporté, par Israël, 2.1 tonnes de tomates, 3.9 tonnes de poivrons et 4.9 tonnes de tomates cerises.

2360 personnes ont été autorisées à traverser le passage d’Erez.

Voici le détail :

BDExCKpCUAAwfCr.jpg-large

Une des questions qui revient en permanence est : « qui paye ? ». Qui finance ces dizaines de milliers de tonnes de marchandises ? Ci-dessous, nous publions un glossaire sous forme de questions et de réponses sur l’origine de ces marchandises et leur financement.

Qui paye les biens et marchandises qui pénètrent chaque semaine par centaines de camions à Gaza ?

Les biens sont achetés par des Gazaouis ou des organisations humanitaires.

Ces biens sont achetés et payés par des hommes d’affaires de Gaza qui travaillent dans le commerce de gros. Ils reçoivent l’autorisation d’entrer en Israël pour des périodes allant d’une journée à plusieurs semaines (selon leurs types de commerce, des personnes et de leurs liens avec les autorités israéliennes) afin d’acheter les marchandises qu’ils souhaitent revendre à Gaza. Ce sont donc des personnes privées qui financent l’achat et la livraisons des marchandises.

L’argent des Israéliens n’est en aucun cas utilisé pour l’achat des marchandises livrées à la population de Gaza.

Et le transport, ces centaines de camions, la logistique ?

Les points de passages (Erez et Kerem Shalom) sont gérés par l’armée israélienne.

Des camions civils israéliens amènent les marchandises au passage de Kerem Shalom. Un à un, les camions sont déchargés, inspectés, et ensuite rechargés sur des camions palestiniens.

le Hamas laisse faire ?

Cela dépend. Certains transports paient parfois des « taxes » imposées par le Hamas pour pouvoir atteindre les villes, au risque de perdre toutes les marchandises. C’est une des manières de financer le régime de la terreur.

Et les tunnels de contrebande vers l’Egypte ?

Vous serez surpris, mais en fait, ils fonctionnent selon les lois du marché ! Les Gazaouis amènent de la marchandise via les tunnels creusés entre l’Egypte et la bande de Gaza quand les prix, en incluant les « taxes » de passage demandées par les tunneliers et éventuellement le Hamas, sont moins chers qu’en Israël, et que les biens peuvent être transportés depuis l’Egypte.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz