FLASH
[25/02/2017] L’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’ONU Nikki Haley a rencontré la famille d’un soldat israélien tué par le Hamas  |  Emeutes de Nantes : « la situation est totalement hors contrôle »  |  Grèce, Dafni : des démineurs ont neutralisé un explosif posé près d’un poste de police  |  Danemark, Aarhus : un somalien musulman de 25 ans mis en accusation : il cherchait à fabriquer une bombe pour commettre un attentat  |  3 Palestiniens sont morts, 5 autres ont été blessés. Ils ont respiré des gaz alors qu’ils creusaient un tunnel terroriste  |  [24/02/2017] États-Unis #DullesAirport forte présence policière y compris groupe anti explosifs  |  Nigéria : 7 soldats et 3 militants tués dans une embuscade de Boko Haram  |  Effet Trump : l’Irak vient d’effectuer son premier bombardement aérien contre l’Etat islamique en Syrie  |  Bahrain, Sanabis : une femme a été blessée par une explosion lors d’un attentat terroriste  |  [23/02/2017] Bobigny : 2 jeunes juifs agressés par des maghrébins, un d’eux amputé avec 1 scie égoïne – silence média (comme toujours)  |  Mali : l’armée française a neutralisé des jihadistes qui ont ouvert le feu sur elle près de la frontière algérienne  |  Projectveritas, le site de James O’Keefe a explosé : trop d’internautes connectés pour voir les CNN Tapes  |  James O’Keefe offre 10 000$ à toute personne qui lui envoie une vidéo qui expose la malhonnêteté des médias  |  Geert Wilders contraint d’annuler ses activités publiques: un policier a révélé des détails sécurité aux musulmans  |  L’aviation militaire israélienne a abattu un drone du Hamas qui volait en direction de la Méditerranée  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 février 2013

Un blogueur critique des groupes islamistes au Bangladesh a été tué vendredi soir dans une banlieue de la capitale Dacca, où son corps décapité a été retrouvé.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Cet homme de 35 ans, Ahmed Rajib, plus connu sous son pseudonyme sur internet de Thaba Baba, avait participé la veille à une grande manifestation contre les dirigeants du plus grand parti islamiste dans son pays, le Jamaat-e-Islami, actuellement jugés pour des crimes de guerre commis pendant la lutte pour l’indépendance menée contre le Pakistan en 1971.

Le corps sans vie du blogueur (qui contribuait notamment au site somewhereinblog.net), décapité à l’aide d’une machette, a été découvert par les policiers près de son domicile à Pallabi.

«Nous avons retrouvé la machette. Il est clair que l’on voulait le tuer. Ils (ses agresseurs) n’ont pas touché à son ordinateur portable ou à d’autres objets de valeur», a déclaré Sheikh Motiur Rahman, un responsable de la police.

Le frère de la victime a affirmé qu’Ahmed Rajib avait été «fréquemment menacé» par les islamistes, mécontents de ses activités militantes et de ses écrits contre la religion.

La campagne de manifestations en vue de réclamer l’exécution des dirigeants du Jamaat-e-islami poursuivis pour crimes de guerre devant un tribunal spécial controversé a débuté après la condamnation à la prison à perpétuité la semaine dernière du numéro quatre de ce parti islamiste, une sentence jugée beaucoup trop clémente par les contestataires.

Des contre-manifestations ont parallèlement été organisées par des partisans du Jamaat-e-islami.

Les violences liées à ces troubles ont fait au moins 13 morts.

Le meurtre de vendredi soir a été le deuxième à Dacca d’un blogueur critique des groupes islamistes en moins d’un mois.

«Notre programme ne va pas s’arrêter!», avertit Irman Sakar, coordinateur du réseau de blogueurs qui a lancé le mouvement de contestation. Samedi, les manifestants porteront des badges noirs en hommage à leur ami.

http://www.lameuse.be/664776/article/actualite/faits-divers/2013-02-16/un-blogueur-critiquait-les-groupes-islamistes-il-a-ete-retrouve-decapite

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz