FLASH
Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie | Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs | Donald Trump : « je suis impatient de rencontrer Nétanyahou à 10h ce matin à la Trump Tower » | Nice : la police a arrêté 2 filles, 17 et 19 ans, qui préparaient un attentat terroriste | Patrick Devedjian : les Allemands « nous ont pris nos juifs, ils nous rendent des Arabes » | Corse : le truand Hicham Merzouki tué au fusil d’assaut à Santa-Maria Poggio | Hollande reconnaît la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis | Boston : Attaque au couteau au Collège Emerson, 6 blessés, les 2 assaillants sont en fuite | Motivation terroriste probable, dans l’attaque mortelle de Burlington qui a fait 5 morts | Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 18 février 2013

Un homme de 44 ans, incarcéré pendant trois jours par erreur alors qu’il était venu récupérer son téléphone portable dans un commissariat, a assigné l’Etat pour faute lourde.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Abdelouahab Mimeche, originaire de Fameck en Moselle, avait été contacté par les policiers de Nîmes en octobre 2011, pour le prévenir que son téléphone portable, qu’il avait perdu, avait été retrouvé.

Lorsqu’il s’était rendu au commissariat, il avait été interpellé au motif erroné qu’il lui restait un peu plus d’un mois de prison à purger, sur les huit mois qui lui avait été infligés en février 2010 à Nancy.

On l’incarcère d’abord, on vérifie ensuite

Or M. Mimèche avait entièrement purgé cette peine, et pour cause : au moment de sa condamnation à 8 mois de prison, il avait déjà passé 32 mois en détention provisoire. Il a d’ailleurs saisi la Commission nationale de réparation de la détention provisoire, pour être indemnisé de ses deux ans de trop passés derrière les barreaux.

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Bavure.-Incarcere-3-jours-par-erreur-il-assigne-l-Etat-pour-faute-lourde_55257-2165313_actu.Htm

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz