FLASH
[26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 21 février 2013

Le jour de l’Unité allemande sera célébré le 3 octobre à Hambourg par une salât grandiose dans la Kapernaumkirche, l’ancienne église luthérienne de la ville. Les musulmans estiment qu’il s’agit de leur intégration dans la communauté allemande et même européenne. Les opposants de l’islam, quant à eux, craignent que la branche occidentale du christianisme s’épuise irrémédiablement.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ce n’est pas la première fois que le vieux port allemand fait preuve de tolérance. En août dernier, Olaf Scholz, le maire d’Hambourg, a signé un accord avec les représentants des communautés musulmanes locales. Il est le premier en Allemagne au niveau régional à autoriser les musulmans à suivre leurs rites officiellement et à s’immiscer dans ce cadre à l’enseignement scolaire. Les Allemands ont été secoués par l’annonce de l’achat de l’église luthérienne d’Hambourg par l’organisation Nour Islamic Center. Cela a été possible parce qu’il y avait de moins en moins de personnes qui allaient à cette église. Elle n’était plus utile à personne. Certains médias affirment que cette vente n’est pas tout à fait légale.

Selon Daniel Adbin, porte-parole de la communauté musulmane d’Hambourg, les médias propagent depuis 2 ans une image négative des musulmans. Cependant, ils n’ont pas prévu transformer l’église à des fins de propagande religieuse.

« Nous n’avons jamais cherché une église spécialement. Cela fait 20 ans que nous prions dans un garage souterrain et cela fait 8 ans que nous cherchons un bâtiment pour pouvoir prier dignement. Heureusement, on nous a finalement proposé cette église. Je comprends partiellement les craintes qui peuvent venir d’une méconnaissance du monde musulman. J’estime que notre devoir est d’instaurer un dialogue. Le bâtiment est en ruines. Nous allons le reconstruire totalement, mais cela restera une église, qui sera protégée comme un monument », a expliqué Daniel Adbin à La Voix de la Russie.

Matthias Benkert, le représentant de l’Église évangélique d’Allemagne, ajoute que cette ancienne église n’est plus utilisée depuis 2002. Cependant, elle est toujours considérée comme un symbole religieux et comme une église chrétienne. Il souligne qu’elle a été vendue en début d’année sans l’accord de l’Église évangélique d’Hambourg.

« Bien sûr, nous ne voulions pas ça. En 2004-2005, ne nous pouvions admettre qu’elle soit vendue, et à une organisation non chrétienne, qui plus est. Nous ne sommes pas contre la communauté musulmane. Il y a, à Hambourg, un dialogue inter-religion très actif. Nous soutenons nos collègues musulmans afin qu’ils puissent confesser ouvertement leur religion. Mais nous devons faire une distinction. Et bien qu’elle nous soit très désagréable, la situation est telle qu’elle est. »

Selon les médias, 800 églises ont été fermées en Allemagne depuis 1990. Toutes n’ont pas encore été transformées en mosquées. Cependant, ce n’est pas un phénomène propre à l’Allemagne. Cela fait longtemps que les représentants de l’Église chrétienne en France ont tiré la sonnette d’alarme pour les mêmes raisons : de plus en plus de personnes quittent la foi traditionnelle de l’Europe.

Roman Silantiev, maître de conférences à l’université d’État de linguistique de Moscou et islamologue, estime que les évènements à Hambourg et en Allemagne montrent la chute du christianisme en Occident.

« La course à la conformité aux valeurs d’un monde qui change rapidement, et pas dans le bon sens, a joué un vilain tour au christianisme en Occident. C’est un échec symbolique pour lui, qui a été considéré comme le plus progressiste, qui a prétendu à la suprématie mondiale, et qui maintenant laisse sa place sans coup férir. »

Selon lui, tout cela va évidemment provoquer un refus par les Européens des valeurs chrétiennes. Ils vont donc les remplacer, contrairement aux attentes des athées, non pas par des traditions séculaires ou athées, mais musulmanes. /L

http://french.ruvr.ru/2013_02_20/Hambourg-echange-sa-croix-contre-un-croissant-de-lune/

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz