FLASH
[29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 23 février 2013

Un homme de 29 ans et son complice de 42 ans ont été mis en examen début février à Pontoise (Val d’Oise) pour trafic de drogue. Le premier, domicilié à Trappes (Yvelines), avait mis en place, depuis des années, une astucieuse combine pour vendre aux toxicomanes des médicaments, dérivés de la morphine, avec la complicité de médecins et de pharmacies peu regardantes. Le préjudice en cour d’évaluation pourrait atteindre 100 000 € pour la CPAM.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’affaire commence en octobre, lorsque la brigade des stupéfiants de la police judiciaire de Versailles (Yvelines) apprend qu’un certain Moussa se livre à un trafic de Skekan, un médicament et une drogue populaire dans «une frange de la population très pauvre et en détresse». Les premières surveillances permettent de comprendre que Moussa alimente une quinzaine de clients réguliers qu’ils rencontrent dans les gare et qu’il livre à domicile.

Des cartes Vitale à des noms d’emprunt

Le 4 février dernier, les enquêteurs suivent Moussa. Il se rend chez un médecin d’Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) puis dans une pharmacie de Garges-les-Gonesses (Val d’Oise). Les fonctionnaires l’arrêtent sur le trottoir et découvrent sur lui 12 boites de Skekan. Deux ordonnances et des cartes vitales portant des noms d’emprunts. Une perquisition est faite à son domicile et les policiers mettent la main sur un ordonnanciers, des cartes Vitale, des cartes de tiers payant et des ordonnances de différents médecins dont celui d’Epinay et d’un autre, installé à Versailles, déjà mis en cause dans une affaire identique.

Le lendemain, un revendeur toxicomane de 42 ans est interpellé à son domicile de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis), ainsi que le médecin de 69 ans à son cabinet d’Epinay. Lors de la garde à vue, les trois hommes sont passés aux aveux. Moussa utilisait ces deux médecins pour se procurer du Skekan en continu contre un dépassement d’honoraire de 50 à 100 € par ordonnance. Il revendait la boîte, obtenue gratuitement avec le tiers payant à 40 € ou la dose à 5 €. Moussa a été écroué, son complice remis en liberté sous contrôle judiciaire et le médecin sera convoqué ultérieurement par la juge d’instruction.

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/trappes-le-dealer-escroquait-la-secu-19-02-2013-2580271.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz