FLASH
[22/02/2017] Réponse à Macron : Les musulmans doivent présenter leurs excuses pour avoir occupé l’Espagne pendant 8 siècles  |  L’immigration chance pour la France ? En raison du coût de la sécurité, la brocante d’avril à #Bourbourg est annulée  |  Internet détruit le candidat des médias: 73% des électeurs trouvent que Macron n’a pas la stature d’un président  |  Le maire UDI de Lagny-Sur-Marne veut la réouverture de la mosquée salafiste fermée pour ses liens avec ISIS  |  Allemagne #Menden : la police indique qu’il s’agissait d’une fausse alarme  |  Allemagne #Menden : le porte-parole de la police vient d’indiquer à la N-TV qu’il n’y a pas d’homme armé dans les rues  |  Allemagne #Menden : homme armé dans une école, la police et les forces spéciales sur place  |  Turquie : l’armée (traditionnellement contre-pouvoir laïc aux fondamentalistes) lève l’interdiction du voile aux soldates  |  Yacine Chaouat, assistant du sénateur PS Roger Madec, condamné pour violences, fait l’apologie du terrorisme et du jihad  |  Après l’antisémite Mehdi Meklat défendu par les journalistes, des tweets abjects de Badrou du BondyBlog (noté excellent par le Decodex du Monde)  |  Irak : une bombe d’ISIS tue 3 civils et fait 6 blessés dans les montagnes Hamreen  |  L’armée kurde du front Bir Haba et Makman a encerclé des combattants d’ISIS dans plusieurs villages près de Raqqa  |  Paris : incendie et explosions dans un camp de Roms porte de Clignancourt  |  Incitation au jihad d’un assistant parlementaire : le député socialiste savait  |  Texas : un instituteur de maternelle expulsé après la découverte d’un tweet « tuer des juifs »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 25 février 2013

Une enquête judiciaire a été ouverte en réponse à l’émoi suscité à Midelt, dans le centre du Maroc, par le récit d’un habitant disant avoir été humilié par un magistrat de cette commune, qui l’aurait obligé à embrasser ses chaussures sous peine de poursuites.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le procureur général du roi près la Cour d’appel de Meknès a annoncé samedi, dans un communiqué transmis à l’agence MAP, l’ouverture d’une enquête. « La décision opportune sera prise après clôture de l’enquête, dont les conclusions seront annoncées à l’opinion publique », a précisé le communiqué. Selon la presse locale et l’Association marocaine des droits humains (AMDH), des milliers de personnes ont manifesté durant la semaine écoulée après le récit d’un mécanicien de Midelt, Hicham Himmi, sur son arrestation et son interrogatoire.

Crachat et insulte

Contacté dimanche, M. Himmi a réaffirmé que l’incident, survenu le 16 février, avait débuté lorsque le magistrat, mécontent que la réparation de son véhicule ne soit pas terminée, l’a « insulté » puis lui a « craché au visage ». « La police est intervenue et j’ai été amené au commissariat, où j’ai de nouveau été insulté. Puis on m’a obligé à embrasser les chaussures du responsable pour me faire pardonner », a-t-il ajouté, soulignant qu’il n’entendait pas renoncer à la plainte qu’il a déposée.

Le magistrat mis en cause a catégoriquement nié cette version des faits, qualifiée d' »allégations ». Il a notamment dénoncé « des calculs politiques » cachés et un « règlement de compte ». La branche locale de l’AMDH a déclaré avoir l' »intention de poursuivre les protestations » dans les jours à venir, afin d’obtenir la condamnation « de telles pratiques dégradantes pour la dignité humaine ».

Mercredi, jusqu’à 5.000 personnes selon la presse (8.000 selon l’AMDH) ont participé à un sit-in de soutien au garagiste devant le tribunal de première instance de cette commune rurale située entre les Moyen et Haut-Atlas.

http://www.charentelibre.fr/2013/02/24/un-magistrat-insulte-un-homme-lui-crache-au-visage-et-l-oblige-a-embrasser-ses-pieds,1141061.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz