FLASH
France : le nombre des naissances a encore baissé – même les patriotes ne font pas d’enfants, ils espèrent sauver la France comment ?  |  Allemagne : la Cour suprême refuse d’interdire le #NPD, considéré d’extrême-droite  |  Trump veut déplacer la salle de presse de la Maison-Blanche pour accueillir les blogueurs politiques et pas seulement l’élite malhonnête  |  La femme du jihadiste d’Orlando a été -enfin- arrêtée par le FBI – vivement que Trump arrive !  |  Gaza : un colon palestinien s’est immolé, motif encore inconnu  |  Turquie : explosion d’une voiture de police à Diyarbakır, 1 policier mort, 3 blessés  |  Attentat : militaire tué à coups de couteau à Chambéry, infos suivent  |  Suite à la conférence de la paix, l’autorité palestinienne déclare que « tout Jérusalem est territoire palestinien occupé »  |  Tôt ce matin, Tsahal a démantelé une cellule terroriste islamiste dormante près d’Hebron  |  Conférence de Paris sur le Moyen-Orient : la Grande Bretagne et l’Australie rejettent la résolution  |  Tunisie : chut ! L’islam religion de tolérance, jette en prison deux homosexuels  |  Ce matin, des jihadistes ont tiré des coups de feu depuis Gaza – Israël a répondu en détruisant une cible du Hamas  |  Le Mexique menace Trump: si vous nous imposez une taxe d’import, nous ferons pareil pour la neutraliser  |  Belgique : grosse opération anti-terroriste en ce moment parmi la population musulmane de #Molenbeek  |  L’Allemagne prévoit de renvoyer des réfugiés dans leur pays à partir de mars 2017  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 26 février 2013

bnvca-logo-300x152

Il m’est parfois demandé pourquoi je défends Israël alors que je ne suis pas Juif.

Ma réponse est simple : je défends Israël parce que je suis toujours du côté de la démocratie face aux dictatures et aux totalitarismes, parce que je suis du côté du droit des êtres humains face à ceux qui piétinent le droit ou usurpent son nom, et parce que je suis du côté de la liberté et de la résistance à l’oppression et pas du côté de l’oppression. Etant pour la démocratie, le droit et la liberté et considérant que ces mots forment un ensemble indissociable (une démocratie qui peut porter au pouvoir les nazis ou le Hamas s’abolit elle-même en abolissant le droit et la liberté), je suis pour que les populations arabes soient délivrées : du fanatisme, des propagateurs de haine, donc du Hamas et de l’Autorité palestinienne. Et je suis favorable à la fin de l’occupation de fragments de la Judée Samarie par une entité totalitaire dirigée par Mahmoud Abbas.

Il m’est parfois demandé aussi pourquoi je combats l’antisémitisme alors que, n’étant pas Juif, je ne suis pas directement concerné.

Ma réponse, là, est plus simple encore : si, je suis très directement concerné. Toute discrimination, tout racisme, toute haine distillée contre une population ou un peuple me concerne, car c’est l’idée que je me fais de l’être humain et de sa dignité qui se trouve concernée. Et je n’oublie jamais que l’antisémitisme est la plus vieille et la plus tenace des haines qui marquent le monde et particulièrement l’Europe. Je n’oublie jamais ce que des Européens ont fait aux Juifs pendant l’ère nazie. Je sais et je vois ce qui monte dans l’atmosphère européenne.

Les dernières statistiques disponibles montrent qu’en France, les actes antisémites ont connu en 2012 une hausse de 58 pour cent, et encore ne s’agit-il que des actes recensés. Les lendemains de l’atroce assassinat de trois enfants juifs et du père de deux d’entre eux dans une cour d’école à Toulouse ont vu une forte hausse des actes antisémites ! L’abject Merah est devenu un héros dans de nombreuses banlieues françaises. France 3 va avoir l’exquise délicatesse de programmer une soirée spéciale Merah le 6 mars prochain, pour commémorer l’anniversaire.

Ce qui se passe en France se retrouve partout en Europe, et partout où le venin islamiste et ses vecteurs gauchistes peuvent agir.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

En ce contexte, je tiens à dire que j’ai tenu à participer au colloque organisé par le BNVCA (Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme) à l’Assemblée Nationale le 18 février dernier. Le thème du colloque était « Les sources contemporaines de l’antisémitisme ». Les interventions ont été d’une grande qualité. J’ai pu y parler de ce que j’appelle la « nébuleuse antisémite » et des liens entre antisémitisme et « antisionisme ». J’y ai parlé des dangers extrêmes constitués par l’islam radical, qui est l’objet de mon dernier livre, que j’incite à diffuser largement, car, oui, et j’y reviendrai, « l’islam radical est une arme de destruction massive »*.

J’y ai rencontré l’imam Chalghoumi, et je souligne ici que quand bien même des hommes tels que l’imam Chalghoumi sont très minoritaires aujourd’hui, ils sont les vecteurs d’un immense courage et d’une amitié sincère envers le peuple juif et envers Israël. Je n’ai pas la naïveté imbécile de croire en l’existence de ce que certains ont appelé hâtivement un islam des Lumières, mais connaissant l’histoire de l’islam, je sais que celle-ci ne peut se résumer à l’islam radical que pour les adeptes du simplisme.

En ce contexte, je tiens à dire aussi que Sammy Ghozlan, qui a fondé et qui fait vivre le BNVCA est un homme intègre, déterminé, imprégné lui aussi d’un immense courage. Et je tiens à ajouter que Sammy Ghozlan et le BNVCA méritent un soutien plus large.

Sans la vigilance constante de Sammy Ghozlan et du BNVCA, je pense que la situation des Juifs en France serait bien pire qu’elle n’est d’ores et déjà, et que la France serait un peu plus enlisée vers le cloaque qu’elle n’est d’ores et déjà.

Il est des gens qui tiennent la lampe allumée, Sammy Ghozlan et le BNVCA sont de ceux-là.

Se plonger, comme je l’ai fait, dans les dossiers du BNVCA, est se plonger dans une univers de turpitude morale qui montre une gangrène qui doit être regardée en face et combattue. Le site du BNVCA est : sosantisemitisme.org.

Le BNVCA et Sammy Ghozlan sont détestés par Europalestine, comme moi-même : c’est logique.

Ce que certains ne comprendront jamais est que nous ne sommes pas « obsédés » par l’antisémitisme : nous constatons que l’antisémitisme continue à imprégner la société française et les sociétés européennes en général. Nous préférerions un monde sans antisémitisme.

Ce que certains ne comprendront jamais est que nous ne sommes pas « obsédés » par Israël : il faut être idiot, odieux, ou les deux à la fois, pour penser cela. Il existe une obsession anti-israélienne aux relents exterminationnistes dans tout le monde musulman aujourd’hui et chez tous les totalitaires de la planète. Nous répondons à cette obsession. Nous la combattons. Nous préférerions un monde où cette obsession disparaîtrait, mais ce monde n’existe pas. Et nous savons que derrière l’obsession anti-israélienne, il y a une obsession anti-juive qu’il faut être aveugle ou hypocrite pour ne pas voir.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Guy Millière pour www.Dreuz.info

* En achetant le livre avec ce lien, vous bénéficiez d’une remise de 5%, et vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz