FLASH
[24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 1 mars 2013

Erdogan-1

Michel Garroté, réd en chef –- Or donc, le Premier ministre islamiste turc Erdogan s’attire des critiques de la part du secrétaire général de l’ONU, des Etats-Unis et d’Israël, car il allègue que le sionisme serait, selon lui, un « crime contre l’humanité ». « Comme c’est le cas pour le sionisme, l’antisémitisme et le fascisme, il devient maintenant inévitable de considérer l’islamophobie comme un crime contre l’Humanité », ajoute, en outre, Erdogan, devant un Forum organisé par l’Organisation des Nations Unies, Forum pour, soi-disant, promouvoir le pseudo-dialogue entre les religions.

Autrement dit, selon Erdogan, sont assimilables à des crimes contre l’humanité et à de grands criminels génocidaires : Theodor Herzel ; Ben Gourion ; Shimon Peres ; l’Exodus ; le foyer juif ; les kibboutz ; l’Alyah ; le Kotel ; les Prophètes d’Israël ; le Roi et psalmiste David ; les juifs israéliens qui refusent de se faire anéantir par leurs voisins musulmans ; l’histoire juive ; le peuple juif ; et tout le judaïsme.

L’islamiste Erdogan a démontré à maintes reprises qu’il est foncièrement christianophobe et judéophobe. Erdogan a déclaré à de nombreuses occasions que les turcs musulmans résidant au sein de l’Union Européenne ne doivent pas s’assimiler. Ils doivent donc se comporter en colons arrogants.

Erdogan finance les terroristes du Hamas et les flottilles islamistes. Erdogan reste un négationniste fervent à propos du génocide arménien qu’il refuse, encore et toujours, de reconnaître. Erdogan fait emprisonner ou assassiner les citoyens turcs laïcs qui ne partagent pas sa vison islamiste de la Turquie et du monde.

Un porte-parole du secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon rejette les toutes récentes allégations, du chef du gouvernement islamiste turc, sur le sionisme. Le secrétaire général Ban Ki-moon juge « maladroit » que des commentaires aussi blessants et qui suscitent des divisions soient prononcés à une réunion qui a précisément pour thème le « leadership responsable ». Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’étonne, lui aussi, de ces allégations. « C’est une déclaration sombre et mensongère d’un genre qu’on pensait révolu dans ce monde », déclare Netanyahu.

La Maison blanche dénonce également les propos d’Erdogan, quelques heures avant la visite ce vendredi du secrétaire d’Etat américain John Kerry à Ankara, où il est sensé « s’entretenir » avec le Premier ministre islamiste turc. « Nous rejetons l’assimilation par le Premier ministre Erdogan du sionisme à un crime contre l’Humanité, qui est offensante et fausse », déclare, de son côté Tommy Vietor, porte-parole du Conseil de Sécurité de l’ONU.

En 2009, Erdogan a traité le prix Nobel de la Paix Shimon Peres de tueur. En 2010, Erdogan a accusé Israël de terrorisme d’Etat. En 2011, il a considéré l’Etat hébreu comme une « menace pour la région » du fait qu’il dispose de la bombe atomique. Dans des câbles diplomatiques rendus publics en 2010 par Wikileaks, des diplomates américains ont imputé la dégradation des relations turco-israéliennes à la haine d’Erdogan envers Israël. « Erdogan hait tout simplement Israël », écrivaient les diplomates américains.

Il hait – aussi – tous les Juifs et tous les Chrétiens.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz