FLASH
[27/05/2017] Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 1 mars 2013

AMNESIE

Michel Garroté, réd en chef –- Le tribunal correctionnel de Créteil a remis en liberté dix dealers, à la suite d’une erreur de procédure d’un juge d’instruction. Le magistrat a fait une confusion entre deux dates dans le calendrier de sa propre enquête. Ce narco-dossier était emblématique du travail de fourmi des enquêteurs pour faire tomber ce réseau de drogue. Un réseau de Champigny-sur-Marne, qui avait mis en coupe réglée la cité des Boullereaux, considérée comme la deuxième plaque tournante du trafic de cannabis dans la région parisienne. Les policiers sont furieux. Ils sont d’autant plus furieux que la ministre de la Justice, Madame Taubira, ne veut pas les recevoir à son ministère.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/03/01/01016-20130301ARTFIG00398-dix-dealers-presumes-liberes-par-erreur-la-police-s-indigne.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz