FLASH
Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs | Donald Trump : « je suis impatient de rencontrer Nétanyahou à 10h ce matin à la Trump Tower » | Nice : la police a arrêté 2 filles, 17 et 19 ans, qui préparaient un attentat terroriste | Patrick Devedjian : les Allemands « nous ont pris nos juifs, ils nous rendent des Arabes » | Corse : le truand Hicham Merzouki tué au fusil d’assaut à Santa-Maria Poggio | Hollande reconnaît la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis | Boston : Attaque au couteau au Collège Emerson, 6 blessés, les 2 assaillants sont en fuite | Motivation terroriste probable, dans l’attaque mortelle de Burlington qui a fait 5 morts | Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes | Le New York Times soutient officiellement Hillary Clinton – encore un média neutre ! | New York : en marge de l’AG de l’ONU, Netanyahou rencontrera Clinton et Trump dimanche – séparément |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 3 mars 2013

Ils les avaient presque oubliés. Mais la remise en liberté, après une erreur de procédure, de 10 personnes soupçonnées de dealer de la drogue dans le quartier des Boullereaux à Champigny jusqu’à l’automne 2011, a fait remonter de bien mauvais souvenirs aux habitants.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Relâchés jeudi sur une erreur de calendrier entre ordonnances de renvoi et de maintien en détention, les dealeurs devaient être jugés du 8 au 12 avril. «Allez savoir s’ils vont être là, avance une retraitée du quartier. Ils ne vont sans doute pas se bousculer pour venir à leur procès. C’est d’autant plus dommage que depuis deux ans, nous, on respire mieux dans le quartier. Même s’il y a encore quelques petits trafics, cela n’a plus rien de comparable avec avant».

Les dealeurs fouillaient visiteurs, livreurs, médecins…

Un constat d’apaisement également réalisé par la municipalité : «Un gros travail a été fait et continue sur ce secteur. Nous espérons simplement que ce travail continuera à porter ses fruits».

Au plus fort des trafics, les visiteurs, médecins, livreurs, et autres distributeurs de prospectus, inconnus des dealeurs, étaient fouillés avant de monter dans les étages, histoire de vérifier qu’il ne s’agissait pas de policiers déguisés. Une situation telle que les autorités avaient fait du quartier des Boullereaux, baptisé «Shitland», l’une des priorités d’action.

Deux ans d’enquête pour démanteler le réseau

A longueur de semaines, tous les services de police départementaux ou du commissariat local, y organisaient des opérations. Et ponctuellement, de grosses «descentes» semaient la panique parmi clients et trafiquants.

Au total, 23 personnes, soupçonnées d’avoir participé à ce réseau, à des degrés divers, sont impliquées dans ce dossier. Membres de cette famille très connue de Champigny ou gravitant autour d’elle, le réseau pouvaient engranger jusqu’à 30 000 € par jour. Deux ans d’enquête avait été nécessaire pour identifier tous les protagonistes et mettre les principaux sous les verrous.

http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/dealeurs-relaches-mairie-et-habitants-de-champigny-depites-01-03-2013-2608951.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz