FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 6 mars 2013

A bullet a day

Après John Brennan, chef de la CIA, dont la vision du monde a été façonnée par l’islam, voici le nouveau Secrétaire d’Etat John Kerry, fasciné par cette « merveilleuse religion », qui, selon lui, n’est en rien représentée par les jihadistes et autres mouvements islamistes. Il apprend l’islam en lisant beaucoup, notamment un livre de Reza Aslan, Membre du Conseil d’Administration de la « National Iranian American Council«  (NIAC) organisation de façade des Mollahs iraniens en Amérique.

Pour J. Kerry, l’intolérance existe dans toutes sortes de religions ou opinions et l’islam est une très belle religion. Il affirme avoir beaucoup lu à ce sujet et notamment un livre fascinant intitulé « Pas d’autre dieu que Dieu », de Reza Aslan, l’histoire du prophète, les origines de l’islam et son évolution comme religion. C’est sa liberté de le penser.

Toutefois, est-ce vraiment sage de la part de Kerry, qui semble être un grand naïf, d’apprendre à connaître l’islam en lisant des livres écrits par un ennemi de la liberté d’expression, membre d’un groupe islamique à la solde des Mollahs iraniens ? Là est la question ! Sa vision du monde va-t-elle être aussi être façonnée par l’islam, mais version chiite ? Après Chuck Nagel, antisémite et pro-iranien, Kerry suivra-t-il la même voie, sous l’influence de Reza Aslan ? L’entourage pro-islam d’Obama semble s’étoffer de jour en jour : les Frères musulmans finiront-ils par réussir à détruire l’Amérique de l’intérieur ?

Reza Aslan, musulman « modéré » irano-américain a essayé de présenter Ahmadinejad, ce tyran à l’esprit génocidaire, comme un réformateur libéral. Il a appelé le gouvernement américain à négocier avec cet illuminé mystique, de même qu’avec le Hamas, deux adeptes de la charia, parmi les plus criminels et les plus barbares qui soient, obsédés par l’idée de détruire Israël.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Aslan a également fait l’apologie, non seulement du groupe terroriste jihadiste du Hezbollah, le présentant comme une organisation sociale et politique dynamique du Liban, mais également des antisémites, misogynes et suprémacistes Frères musulmans, dont le but, selon ses propres mots explicités dans un document interne de l’organisation, est d’éliminer et de détruire la civilisation occidentale de l’intérieur.

Aslan a écrit que les FM auront un rôle signification à jouer dans l’ère post-Mubarak et c’est une bonne chose. Il n’a pas changé son point de vue, malgré l’autoritarisme croissant du régime des Frères musulmans, la brutalité de la répression envers les opposants et la persécution des Coptes.

Lors de sa visite début mars en Egypte, J. Kerry, à la demande d’Obama, doit rencontrer les Autorités officielles et les chefs de l’opposition. Ces derniers ont refusé toute entrevue avec J. Kerry, à cause de la politique de soutien affichée de l’Administration Obama à Morsi.

Aujourd’hui, que ce soit aux USA, au Canada, en Australie ou en Europe, les opinions publiques sont tellement manipulées par la propagande mensongère louant toute la richesse du vivre-ensemble, toute la beauté du multiculturalisme forcené, toute la grandeur d’un islam de lumière, de tolérance et de paix, que des gens comme Aslan et Kerry peuvent trouver leur place au soleil, non à cause de leur travail ou de la sagesse de leurs propos, mais uniquement parce qu’ils se font l’écho du politiquement correct. Les seuls qui en payeront le prix seront les peuples, les lucides, les résistants à cet « ordre islamique nouveau » qui leur est imposé contre leur volonté.

Et pourtant, les islamistes, les « pieux » musulmans nous offrent chaque jour un échantillon de leur merveilleuse « religion » d’amour :

Al Qaeda s’inspire d’un dicton anglais pour la nouvelle édition de son magazine « Inspire » une ode à la « fraternité » et à la « tolérance » selon la charia.

Au lieu de : « An apple per day, keeps the doctor away » (Une pomme par jour éloigne le docteur pour toujours) Al Qaeda le halalise et cela devient :

« Yes we can » « Une balle par jour éloigne l’infidèle pour toujours » (illustration). La dernière édition du magazine al Qaeda en langue anglaise « Inspire » vient de sortir. Une copie digitale du magazine publiée par MEMRI montre à la page 10 une liste de personnes recherchées par le groupe terroriste islamiste « Wanted : Dead or Alive ». Cette incitation à tuer les infidèles n’est-elle pas un crime contre l’humanité, Herr Erdogan ?

Recherché Mort ou Vif pour crimes contre l’islam. Tiens cela me rappelle le discours d’Erdogan (islamophobie = crime contre l’humanité) Sur cette liste, figurent les noms de :

Molly Norris, Ayaan Hirsi Ali, Flemming Rose, Morris Swadiq, Salman Rushdie, Girt Wilders [sic], Lars Vilks, Stephane Charbonnie, Carsten Luste, Terry Jones, and Kurt Westergaard.

Aucune raison n’est donnée quant au choix spécifique de ces personnes là, parmi d’autres, ayant aussi critiqué l’islam.

« Défendez le prophète mahomet, que la paix soit sur lui » peut-on lire sur l’image illustrant l’article. Oui, défendre le prophète en incitant au meurtre … mais l’islam est une « religion » merveilleuse, n’est-ce pas Mr Kerry, elle a façonné votre vision du monde, n’est-ce pas Mr Brennan ?

Et le pire, c’est d’assister à la lâcheté d’un grand nombre de médias officiels et de politiciens, de voir certains journalistes et hommes politiques pratiquer l’autocensure, faire des courbettes aux musulmans en colère et s’allier aux islamistes suprémacistes en appelant à des restrictions sur la liberté d’expression.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour www.Dreuz.info

Source : Jihad Watch ( extraits d’articles traduits, adaptés et commentés)

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz