FLASH
Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 6 mars 2013
les gauchistes aiment la dialectique antisémite de Chavez
La dialectique antisémite et pro-iranienne de Chavez ne gênait pas Sean Penn

Le sionisme est « le sentiment le plus pourri de l’humanité », disait Chavez pour disqualifier son concurrent politique, catholique pratiquant aux origines juives, Henrique Capriles Radonski. Il n’hésitait pas à traiter Radonski d’agent sioniste, d’apatride, de porc, autant de douceurs qui représentent une belle âme dans certains milieux gauchistes. Un bon antisémite est un antisémite mort. Ciao Chavez : le Vice President Nicolás Maduro a expliqué être allé à l’hôpital militaire ou Chávez était traité en phase terminale, à l’abri du public, quand il a “reçu la plus difficile et tragique information qui puisse être transmise à la population.”

Baisés si les juifs arrivent au pouvoir
« Baisés si les juifs arrivent au pouvoir »

Chavez laisse un pays dans une déroute que les pleurs et scènes d’hystérie des Vénézuéliens ayant appris sa mort ne cacheront pas très longtemps.

  • Chavez a dilapidé les ressources pétrolières du pays (4e exportateur mondial) pour acheter les votes de la population pauvre – celle qui aujourd’hui pleure le « commandante », en finançant de grands travaux qui ont ruiné le pays.
  • Il a insisté à vendre son pétrole à perte à des pays comme Cuba et le Belarus, ce qui n’était déjà plus tenable d’un point de vue fiscal.
  • Le taux d’homicide est passé à 69 pour 100 000 habitants, l’un des plus élevé au monde, en raison du soutien qu’il apporte aux gangs criminels qui lui sont loyaux.
  • La monnaie du Venezuela, le Bolivar, a perdu 55 % de sa valeur en 2011 avant les élections, tandis que les revenus se sont écroulés et l’inflation est partie en vrille.
  • L’industrie pétrolière, entièrement nationalisée, et qui représente 95 % des exportations du pays, ressemble plus à une expérience socialiste qui a tourné au cauchemar qu’au moteur d’une économie forte.
  • L’explosion des manifestations antisémites, du vandalisme et des attaques des médias contre les juifs (« nous sommes « baisés » si un juif arrive au pouvoir » titrait un journal pro-Chavez avant la dernière élection) et les institution juives ont fait fuir la communauté juive, qui est passée de 30,000 avant la prise du pouvoir par Chavez il y a 14 ans, à 9,000 maintenant.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Payés par Chavez, ils pleurent leurs salaires - pas l'homme
Payés par Chavez, ils pleurent surtout leurs salaires

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz