FLASH
Alerte : Trump a envoyé un architecte en Israël pour étudier l’installation de l’ambassade à Jérusalem  |  Sanders félicite Trump pour son annulation du Traité de libre échange  |  France Nantes : hier soir un homme a été blessé par balles au torse et jambe. Motif inconnu  |  Egypte : 5 membres des forces de sécurité ont été tuées par des terroristes dans le Sinaï  |  Hamon en tête autour de 35%, Valls environ 30 %, Montebourg 25 %, Peillon 5%  |  Trump et Netanyahu discutent en ce moment du déplacement de l’ambassade américaine à Jérusalem  |  Netanyahu a en fait autorisé la construction de 566 logements pour les juifs, et 105 pour les arabes à l’est de Jérusalem  |  Netanyahu lève toutes les restrictions politiques et administratives aux constructions en Judée Samarie ex-Cisjordanie  |  Primaire socialiste estimation : Hamon et Montebourg  |  Un qui ne sera pas mentionné par les médias : « L’élection de Trump a sauvé le monde d’une terrible guerre » – Kusturica  |  Quand les médias cherchent des excuses à la très faible participation à la primaire socialiste, c’est que tout va bien  |  Jérusalem donne le feu vert pour la construction de 671 logements à Ramat Shlomo, en Judée juive comme son nom l’indique  |  Selon deux de nos sources, l’annonce officielle du déplacement de l’ambassade US à Jérusalem sera faite demain  |  Nouveau malaise à BFMTV quand Bercoff informe le public que les manifestants anti-Trump sont payés par Soros  |  David Friedman, le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Israël, habitera à Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 7 mars 2013

Sarkopital

Il « regrette » ?

Michel Garroté, réd en chef –- Au lendemain de la parution de l’entretien dans lequel il disait pourvoir être un jour « obligé » de revenir en politique, Nicolas Sarkozy regrette. On ne l’y reprendra plus, affirme son entourage. C’était le buzz politique du jour : dans une interview à l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, Nicolas Sarkozy laissait entendre qu’il serait peut-être un jour « obligé » de revenir en politique. Les réactions n’ont pas tardé. 24 heures plus tard, le rideau se lève sur les coulisses de l’article : un déjeuner proposé par son ancien conseiller Patrick Buisson, par ailleurs ancien directeur de Valeurs Actuelles, et non une interview.

Un Sarkozy « spontané, vachard et moqueur », raconte Le Point. Mais surtout un Sarkozy qui désormais regrette. Avec le recul, le moment est jugé mal choisi : le jour-même de la mort d’un quatrième soldat français au Mali, la critique de l’intervention française passe mal. Et le ton, lui aussi, est jugé inadéquat, notamment à droite. Jean-Pierre Raffarin s’est d’ailleurs empressé de déminer, ce jeudi matin sur France Inter, expliquant que « ce serait une erreur pour notre famille politique que de vivre dans cette idée-là ». Bref, un ratage dont le principal intéressé lui-même conviendrait. On ne l’y reprendra plus, affirme dans Le Point un de ses anciens conseillers.

Mon œil…

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/sarkozy-apres-l-interview-les-regrets-07-03-2013-2027968.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz