FLASH
[28/07/2017] Hambourg : attaque au couteau dans un supermarché : la police suit la piste terroriste  |  Hambourg : attaque au couteau dans un supermarché : 1 mort, plusieurs blessés, suspect arrêté, motif inconnu  |  Alerte terroriste : un Arabe palestinien a tenté de poignarder des soldats israéliens à Gush Etzion, il a été tué – pas de blessés  |  Riyad Mansour, leur représentant à l’ONU: « Exiger des Palestiniens qu’ils arrêtent de poignarder des juifs chez eux n’est pas juste »  |  Amsterdam : un homme a été poignardé à mort dans le métro  |  Après avoir obtenu le retrait des détecteurs de métaux, les Arabes exigent qu’on enlève les détecteurs antivols dans les magasins (humour)  |  L’Arabie saoudite intercepte un missile tiré depuis le Yémen et qui visait La Mecque  |  [27/07/2017] Bonne nouvelle : le Secrétaire d’Etat à la justice Jeff Sessions a déclaré qu’il restera à son poste aussi longtemps que Trump le demande  |  Liverpool : un gang de 3 jeunes musulmans attaquaient les blancs « non-musulmans »  |  Après avoir fait retirer les portiques de sécurité et les caméras, le Hamas et Fatah promettent une « journée de rage »  |  Allemagne : un policier musulman objet d’une procédure disciplinaire après avoir refusé de serrer la main d’une femme  |  Trump fait don de 3 mois de salaire (100 000$) au ministère de l’Education. Allo Macron? Non? Rien?  |  Après le retrait des portique, les caméras: les médias arabes se moquent de la couardise de Netanyahu – et ils ont raison  |  Richard Ferrand, qui a quitté le gouv à cause de ses affaires, a tenté de torpiller la promesse de Macron sur suppr. réserve parlementaire  |  Effet Trump : Foxconn, un des fabricants d’Apple, ouvre une usine de 10 milliards (13 000 emplois potentiels) aux USA  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 7 mars 2013

Sarkopital

Il « regrette » ?

Michel Garroté, réd en chef –- Au lendemain de la parution de l’entretien dans lequel il disait pourvoir être un jour « obligé » de revenir en politique, Nicolas Sarkozy regrette. On ne l’y reprendra plus, affirme son entourage. C’était le buzz politique du jour : dans une interview à l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, Nicolas Sarkozy laissait entendre qu’il serait peut-être un jour « obligé » de revenir en politique. Les réactions n’ont pas tardé. 24 heures plus tard, le rideau se lève sur les coulisses de l’article : un déjeuner proposé par son ancien conseiller Patrick Buisson, par ailleurs ancien directeur de Valeurs Actuelles, et non une interview.

Un Sarkozy « spontané, vachard et moqueur », raconte Le Point. Mais surtout un Sarkozy qui désormais regrette. Avec le recul, le moment est jugé mal choisi : le jour-même de la mort d’un quatrième soldat français au Mali, la critique de l’intervention française passe mal. Et le ton, lui aussi, est jugé inadéquat, notamment à droite. Jean-Pierre Raffarin s’est d’ailleurs empressé de déminer, ce jeudi matin sur France Inter, expliquant que « ce serait une erreur pour notre famille politique que de vivre dans cette idée-là ». Bref, un ratage dont le principal intéressé lui-même conviendrait. On ne l’y reprendra plus, affirme dans Le Point un de ses anciens conseillers.

Mon œil…

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/sarkozy-apres-l-interview-les-regrets-07-03-2013-2027968.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz