FLASH
Avec 89.5% des voix, Angela Merkel a été réélue à la tête du CDU  |  Trump : « Boeing construit un nouvel Air Force 1 à 4 milliards $ pour les futurs présidents. C’est bien trop ! il faut annuler la commande !  |  L’ex directeur du Pentagon Leon Panetta soutient la nomination par Trump de « Mattis le chien fou » et recommande aux démocrates de valider sa candidature  |  Devant les membres de son parti, Merkel demande l’interdiction de la burqa et est ovationnée en réponse  |  Bruno Le Roux nommé 1er ministre. Si dans une entreprise on nommait PDG un petit cadre, ce serait la faillite – pareil pour la France  |  Des coups de feu ont été tirés sur un poste de police d’Albertslund au Danemark – 1 policier blessé – motif encore inconnu  |  Bernard Cazeneuve vient d’être nommé premier ministre. Mais sil sont bons à tout c’est qu’ils sont bon à rien disait ma grand-mère  |  Trump a démontré qu’il est le 1er président qui n’a pas besoin des médias, il va les court-circuiter pour parler aux Américains  |  Moscou et Pékin mettent leur veto à une résolution de l’Onu pour une trêve à Alep  |  Hillary Clinton atteint maintenant 2.6 millions de votes de plus que Trump – et ça n’a toujours aucune valeur  |  83% des Israéliens considèrent que Donald Trump est un pro-israélien. Les juifs gauchistes reçoivent une énorme dégelée  |  Le président italien refuse la démission du Premier ministre Renzi  |  Manuel Valls a informé le président Hollande qu’il se présente à la primaire socialiste – comme si c’était un scoop: Oh! on est tous étonnés!  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes et honorables, je n’aurais pas besoin de tweeter. Tristement, je ne sais pas si ça changera »  |  Excédé par la pollution sonore de l’appel du muezzin, un Israélien demande que les imams envoient leurs appels audio par Whatsapp  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 7 mars 2013

Sarkopital

Il « regrette » ?

Michel Garroté, réd en chef –- Au lendemain de la parution de l’entretien dans lequel il disait pourvoir être un jour « obligé » de revenir en politique, Nicolas Sarkozy regrette. On ne l’y reprendra plus, affirme son entourage. C’était le buzz politique du jour : dans une interview à l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, Nicolas Sarkozy laissait entendre qu’il serait peut-être un jour « obligé » de revenir en politique. Les réactions n’ont pas tardé. 24 heures plus tard, le rideau se lève sur les coulisses de l’article : un déjeuner proposé par son ancien conseiller Patrick Buisson, par ailleurs ancien directeur de Valeurs Actuelles, et non une interview.

Un Sarkozy « spontané, vachard et moqueur », raconte Le Point. Mais surtout un Sarkozy qui désormais regrette. Avec le recul, le moment est jugé mal choisi : le jour-même de la mort d’un quatrième soldat français au Mali, la critique de l’intervention française passe mal. Et le ton, lui aussi, est jugé inadéquat, notamment à droite. Jean-Pierre Raffarin s’est d’ailleurs empressé de déminer, ce jeudi matin sur France Inter, expliquant que « ce serait une erreur pour notre famille politique que de vivre dans cette idée-là ». Bref, un ratage dont le principal intéressé lui-même conviendrait. On ne l’y reprendra plus, affirme dans Le Point un de ses anciens conseillers.

Mon œil…

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/sarkozy-apres-l-interview-les-regrets-07-03-2013-2027968.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz