FLASH
Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie | Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs | Donald Trump : « je suis impatient de rencontrer Nétanyahou à 10h ce matin à la Trump Tower » | Nice : la police a arrêté 2 filles, 17 et 19 ans, qui préparaient un attentat terroriste | Patrick Devedjian : les Allemands « nous ont pris nos juifs, ils nous rendent des Arabes » | Corse : le truand Hicham Merzouki tué au fusil d’assaut à Santa-Maria Poggio | Hollande reconnaît la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis | Boston : Attaque au couteau au Collège Emerson, 6 blessés, les 2 assaillants sont en fuite | Motivation terroriste probable, dans l’attaque mortelle de Burlington qui a fait 5 morts | Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 mars 2013

url

Je raccroche d’une conversation téléphonique avec Véronique Genest. Elle est en pleine forme, a passé deux jours reposants à  la campagne, et pour ceux, nombreux, qui la soutiennent : elle est totalement requinquée ! – JPG

« Dans le taxi qui me ramène à Paris après 2 jours en compagnie de Frédéric Lopez, Patrick Timsitt et le merveilleux philosophe Alexande Jollien. »

Je suis bien.

Cette parenthèse inattendue l’a été finalement. Deux jours à se parler, s’écouter. Quelle chance de m’être retrouvée avec ces deux là. Le moment fut intense, riche en rires et en émotions. Merci Patrick de m’avoir permis de découvrir Alexandre.

Je repars avec son dernier livre « Petit traité de l’abandon dans lequel j’ai plongé pendant le séjour lors des moments de détente. Ses écrits sont limpides et vous mettent face à vous même sans jamais donner de leçon. Sa pensée, c’est son vécu, son expérience. Sans fausse pudeur il vous explique pourquoi.

Je prends mon portable pour reprendre pied dans le réel et le voilà tout cru sous mes yeux : sur Twitter une polémique enfle à propos de France 2 et me met mal à l’aise. Bien-sûr je remercie tous ceux qui prennent ma défense. C’est tellement gentil à eux et l’amour inconditionnel qu’ils me montrent me fait chaud au cœur.

Mais permettez que je remette les pendules à l’heure.

Si je me suis sentie trahie ce n’est pas par le travail des journalistes qui font leur boulot, qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas.

Vous ne serez pas l’invité politique de l’émission »

Quand on décide de se rendre à ONPC (On n’est pas couché, ce soir sur France 2), on sait où on met les pieds. Si je me suis sentie trahie c’est par ce qu’on m’a laissé entendre. « Vous ne serez pas l’invité politique de l’émission. »

On voulait m’entendre sur mon investissement et pourquoi j’avais choisi de faire de la politique. Oui je sais que Caron aime la polémique et je me doutais bien qu’on allait revenir sur certains points qui même si je m’en suis maintes fois expliqué font toujours les gorges chaudes des médias en mal d’audience.

Si je me suis sentie trahie, c’est parce que la chaîne, bien qu’elle en ait connaissance avant mon intervention dans On n’est pas couché, ait attendu que je sorte de l’émission pour m’annoncer ma disqualification sur « On n’demande qu’à en rire ».

Je lis que Caron m’a insultée, c’est faux

Oui si on me l’avait dit quand je suis arrivée je serai repartie. Quand au fait que Caron m’aurait insultée, ce que je lis sur certain tweets, c’est faux. NON A Caron ne m’a pas insultée. Il n’est pour rien dans le fait que j’étais épuisée après plusieurs journées d’interviews, de photos, et de conférence de presse. Il n’est pour rien dans ce que décide la chaîne.

Jamais vu de tribunal où l’accusé n’est pas prévenu des charges

Par lui, je me suis juste sentie agressée et ai été très déstabilisée. Je ne pensais pas qu’il allait se lancer sur ce terrain, j’avais l’impression d’être injustement accusée, sans aucune possibilité de répartie, puisque je n’avais – contrairement à lui – rien préparé, et ne pouvais lui citer mes sources. Je n’ai jamais vu de tribunal ou l’accusé n’est pas prévenu des charges et ne puisse préparer sa défense.

Produire ses preuves.

Ces affirmations et fausses accusations sur la personne (Jonathan-Simon Sellem) dont je ne suis que la modeste suppléante m’ont laissée sans voix. Je ne pouvais répliquer même si je sais que cela est faux. J’ai trouvé le procédé très lâche. Je voulais que Jonathan-Simon Sellem, présent en coulisse, puisse se défendre lui même et apporte des preuves de sa bonne foi.

Le summum quand A. Caron s’en est pris à mon mari

Le summum fut atteint quand A. Caron a commencé à s’en prendre à mon mari. J’avais la voix sèche, ma vue se brouillait, mes oreilles bourdonnaient. Ce fut le trou noir. Je n’étais plus capable de trouver les mots.

Oui il a raison, je ne suis pas armée pour faire de la politique, mais est-ce vraiment ça la politique ? Se faire descendre quand votre seule volonté est de vous investir pour les autres ?

Je ne me présente pas comme député, monsieur Caron, mais comme suppléant, même pas appelée à voter en place de mon député en cas d’absence. Juste le représenter dans des manifestations, s’il me le demande, et dans la mesure où je suis disponible. Et s’il venait à mourir ou être nommé ministre, le remplacer jusqu’à l’élection partielle.

Merci monsieur Caron

Grâce à vous, et à France 2, j’ai compris qu’il y a une bonne opinion et une mauvaise, et que j’ai la mauvaise. Mais aujourd’hui dans mon taxi, je suis bien. Merci Alexandre, je laisse passer les nuages : merci Patrick, je laisse l’agressivité.

Alors ce soir de chez moi, et par Twitter interposé, je vous donnerai tous mes liens au fur et a mesure du déroulement de l’émission.

Et la polémique pour moi s’arrêtera là.

En ce qui me concerne, je suis pour la paix entre Israël et la Palestine car je suis toujours pour la paix. Je ne me réjouis jamais de la mort ni de la peine de quelqu’un. Je respecte toutes les croyances, suis agnostique et profondément laïque et c’est la dernière fois que je m’exprime à ce sujet.

Véronique Genest

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz