FLASH
Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie | Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs | Donald Trump : « je suis impatient de rencontrer Nétanyahou à 10h ce matin à la Trump Tower » | Nice : la police a arrêté 2 filles, 17 et 19 ans, qui préparaient un attentat terroriste | Patrick Devedjian : les Allemands « nous ont pris nos juifs, ils nous rendent des Arabes » | Corse : le truand Hicham Merzouki tué au fusil d’assaut à Santa-Maria Poggio | Hollande reconnaît la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis | Boston : Attaque au couteau au Collège Emerson, 6 blessés, les 2 assaillants sont en fuite | Motivation terroriste probable, dans l’attaque mortelle de Burlington qui a fait 5 morts | Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 11 mars 2013

MLP

Michel Garroté, réd en chef –- Marine Le Pen, présidente du Front national, estime ce lundi que la société française recule face aux demandes du fondamentalisme islamique, citant un refus, par des ONG, de dons alimentaires contenant du porc (extraits adaptés ; cf. lien vers source en bas de page). Sur i>Télé, l’eurodéputée juge que le « risque terroriste n’est pas sous contrôle tant que tous ces intégristes ne sont pas en prison ou expulsés ». Loin d’incarner la fermeté, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls fait « comme Sarkozy : quand les lumières se braquent, on en expulse un ou deux. Mais je ne suis pas sûre qu’il y ait une vision et un plan global pour maîtriser le fondamentalisme islamique », ajoute-t-elle.

La société française recule, les dirigeants français reculent face aux réclamations de ce fondamentalisme. « Lorsque l’on voit que notre compagnie Air France n’a plus de porc dans ses plateaux repas, que les cantines scolaires de plus en plus ne présentent pas de porc dans les repas, que les cantines de l’administration font de même, que des associations humanitaires comme Restaurants du cœur et Secours catholique refusent les dons de produits qui contiennent du porc, est-ce que là, on ne se soumet pas aux revendications des plus extrémistes ? », demande Marine Le Pen.

« Ça veut dire que les Français non croyants, les musulmans qui ne sont pas intégristes ou les catholiques – car notre pays a des racines catholiques, il faut quand même le rappeler -, ces millions de gens-là doivent se soumettre au diktat de quelques-uns qui ne supportent pas qu’on puisse avoir du jambon dans une cantine ? », s’insurge Marine Le Pen. « On vit où, là ? On n’est pas en Arabie saoudite, on n’est pas au Qatar », proteste-t-elle. « L’intégrisme islamique, il ne pousse pas dans les champs en Bretagne », répond-elle à une question sur les liens qu’elle a établis entre terrorisme et immigration (fin des extraits adaptés ; cf. ci-dessous lien vers source).

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

http://www.lepoint.fr/politique/marine-le-pen-oppose-le-jambon-dans-les-cantines-contre-le-fondamentalisme-islamique-11-03-2013-1638514_20.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz