FLASH
#Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc | L’ex président israélien Shimon Peres et décédé à l’âge de 93 ans | Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes | La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital | Belle éthique journalistique : BFMTV choisit l’ancienne conseillère de Bill Clinton pour commenter le débat Trump/ Clinton | Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables | France, les pieds Nickelés : le chômage a augmenté de 1.4% en août | Deux Cannoises interpellées en Alsace après les deux Niçoises écrouées | Arabie saoudite : Une pétition signée par plus de 14,000 femmes demande la fin du gardiennage obligatoire des femmes par les hommes | #Malmo : une des 4 victimes est morte et elles sont toutes connues de la police, qui pense qu’il s’agissait d’un règlement de comptes entre gangs | Houston, Texas : 7 blessés par balles dans un centre commercial – attaquant appréhendé – motif encore inconnu | A quelques heures du premier débat, Trump est 2% devant Clinton dans le sondage national Blomberg: 43/41 |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 16 mars 2013

Le tribunal correctionnel d’Avignon a condamné le 15 mars un homme de 25 ans reconnu coupable de traite d’être humain. Seke Léandre Ouata, a fait venir sur le sol français une jeune Ivoirienne âgée de 14 ans et l’a réduite en esclave à son domicile à Cavaillon. L’adolescente a réussi à se rendre au commissariat et porter plainte, ce qui a permis de révéler l’affaire.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La jeune fille avait accepté de venir car elle croyait qu’elle pourrait suivre une formation professionnelle, son rêve étant de devenir coiffeuse. Six mois après son arrivée, son passeport est confisqué, et elle doit garder les enfants de l’homme qui l’héberge tout en exécutant les tâches ménagères.

En plus de ce traitement digne d’esclavage moderne, Charlotte est victime de violence. Elle est successivement battue à coup de ceinture par Seke Léandre Ouata et par un de ses amis.

Le 12 février dernier, la jeune fille a réussi à se rendre au commissariat pour dénoncer ses bourreaux. L’association Esclavage tolérance zéro s’est constituée partie civile à l’audience qui a eu lieu le 15 mars.

Maître Yann Prévost, avocat de l’association, se dit très satisfait de la peine prononcée à l’encontre de l’auteur des faits : « La condamnation de cet homme nous satisfait dans la mesure où elle démontre que les faits de traite ont été reconnus. Nous sommes satisfaits aussi de voir qu’on est avec une condamnation qui pour une rare fois, a prononcé une peine ferme à un auteur reconnu coupable là où trop souvent on est sur des peines assorties de sursis en totalité. Ce qui veut dire que le tribunal a retenu la gravité des faits. L’autre satisfaction, c’est que l’association Esclavage tolérance zéro a été reconnue partie civile ».

Ce qui veut dire qu’elle peut maintenant soutenir et accompagner d’autres victimes isolées pour les sortir de leur situation de traite d’être humain.

http://www.rfi.fr/france/20130316-france-homme-condamne-prison-ferme-traite-humain

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz