FLASH
Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 16 mars 2013

Le tribunal correctionnel d’Avignon a condamné le 15 mars un homme de 25 ans reconnu coupable de traite d’être humain. Seke Léandre Ouata, a fait venir sur le sol français une jeune Ivoirienne âgée de 14 ans et l’a réduite en esclave à son domicile à Cavaillon. L’adolescente a réussi à se rendre au commissariat et porter plainte, ce qui a permis de révéler l’affaire.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La jeune fille avait accepté de venir car elle croyait qu’elle pourrait suivre une formation professionnelle, son rêve étant de devenir coiffeuse. Six mois après son arrivée, son passeport est confisqué, et elle doit garder les enfants de l’homme qui l’héberge tout en exécutant les tâches ménagères.

En plus de ce traitement digne d’esclavage moderne, Charlotte est victime de violence. Elle est successivement battue à coup de ceinture par Seke Léandre Ouata et par un de ses amis.

Le 12 février dernier, la jeune fille a réussi à se rendre au commissariat pour dénoncer ses bourreaux. L’association Esclavage tolérance zéro s’est constituée partie civile à l’audience qui a eu lieu le 15 mars.

Maître Yann Prévost, avocat de l’association, se dit très satisfait de la peine prononcée à l’encontre de l’auteur des faits : « La condamnation de cet homme nous satisfait dans la mesure où elle démontre que les faits de traite ont été reconnus. Nous sommes satisfaits aussi de voir qu’on est avec une condamnation qui pour une rare fois, a prononcé une peine ferme à un auteur reconnu coupable là où trop souvent on est sur des peines assorties de sursis en totalité. Ce qui veut dire que le tribunal a retenu la gravité des faits. L’autre satisfaction, c’est que l’association Esclavage tolérance zéro a été reconnue partie civile ».

Ce qui veut dire qu’elle peut maintenant soutenir et accompagner d’autres victimes isolées pour les sortir de leur situation de traite d’être humain.

http://www.rfi.fr/france/20130316-france-homme-condamne-prison-ferme-traite-humain

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz