FLASH
[23/05/2017] Manchester : un colis suspect découvert sous un banc. Police sur place  |  Philippines : l’Etat islamique installe des points de contrôle dans la ville de Marawi  |  Côte d’Ivoire: attentat à Bouaké, 4 morts et au moins une quinzaine de blessés  |  Philippines, Marawi : premiers rapports indiquent que 500 combattants asiatiques d’ISIS sont en train d’attaquer la ville  |  Philippines :Le président déclare la loi martiale dans le Mindanao après des affrontements avec ISIS  |  Terrible message de la police de Manchester : « nous ne pensons pas qu’il y a encore des enfants non accompagnés dans les hôtels qui ont recueilli les victimes  |  Suite à l’attentat de Manchester, la police a fait deux raids dans des habitations de suspects terroristes  |  Roger Moore, un des héros de James Bond, du Saint et d’Ivanhoe, est mort à 89 ans  |  Le terroriste de Manchester est bouddhiste, suédois, d’extrême droite, mentalement dérangé, bref, il s’appelle Salman Abedi  |  L’Etat islamique vient de revendiquer l’attentat de Manchester  |  Netanyahu: « si l’attentat de Manchester avait lieu en Israël, la famille du terroriste recevrait un salaire à vie de Mahmoud Abbas »  |  Même si on ne l’aime pas, Le Pen a raison : [Manchester] “On ne fait pas le nécessaire pour protéger les Français »  |  Manchester: le centre commercial est réouvert. Alerte terminée  |  Amsterdam : un homme dépose un sac dans le tram et part en courant. Police sur place, homme arrêté  |  Grande-Bretagne : il y a environ 3.500 suspects terroristes, et pas assez de moyens pour les surveiller  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 mars 2013

url

Le 12 janvier 2012, une de nos lectrices m’informe qu’un de ses amis vient d’être victime d’une attaque d’une rame de la ligne 4 du métro parisien, en pleine journée (1). Je n’avais jamais entendu parler d’une agression de cette ampleur.

Après insistance, elle me communiquait les coordonnées de son ami, témoin et victime de la scène, que j’interviewais le 31 décembre 2012, et qui me confirma les faits et me les décrit avec beaucoup de détails. Si je n’avais pas eu la caution de cette lectrice auprès de qui je pris soin de redemander si son ami était crédible, j’aurais cru à une histoire d’un mythomane. D’autant qu’il me glissa qu’il avait déjà eu vent de faits similaires mais n’en avait jamais été le témoin.

Aucun média n’a parlé de cette attaque, et suite à notre article, aucun n’en parla.

Les idiots inutiles de Hoaxbuster en firent leurs gorges chaudes et crièrent au menteur et au hoax. Dans le même temps, mon témoin, qui avait imprudemment révélé son identité, reçu des menaces – pour une affaire qui n’existe pas, c’était croustillant.

Un nouvelle agression, similaire, vient de se produire dans l’Essonne où une vingtaine de « jeunes » ont attaqué le RER à Grigny.

Cette fois, le Parisien en a parlé, et je reproduis ici des extraits de la dépêche du Parisien ainsi que du témoignage que j’avais publié :

Un groupe de « jeunes » a attaqué une rame du RER D samedi au niveau de la gare de Grigny-Centre (Essonne), agressant plusieurs passagers. Vers 22 heures, entre 20 et 30 personnes ont attaqué un RER stationné en gare de Grigny-Centre. Ils sont entrés dans la rame et s’en sont pris aux gens qui s’y trouvaient pour les forcer à leur remettre portables et argent.

«J’étais dans le RER en direction de Corbeil-Essonnes, et à Grigny nous avons entendu beaucoup de bruits et de cris et nous avons vu des gens courir sur les quais», a déclaré un jeune homme sous couvert d’anonymat. Après avoir tiré le signal d’alarme, les jeunes, qui avaient le visage dissimulé, sont passés de wagon en wagon et ont attaqué «le plus de monde possible», a-t-il expliqué.

«Moi j’ai pris un coup de poing et du gaz lacrymogène dans les yeux. Ils ont arraché le sac à main de mon amie et m’ont pris mon argent. C’était rapide, violent et cela avait l’air très organisé», a ajouté ce jeune homme, étudiant à Evry.

En janvier 2012, je rapportais des faits presque identiques, comme s’il s’agissait des mêmes bandes, au « scénario » bien huilé :

« Une voie dans les haut parleurs a crié : « Ne montez pas dans la rame, il y a eu une agression ». .. On se demandait si c’était un accident, une grève. Ce n’est qu’après, que j’ai réalisé que j’avais vu les agresseurs, courant par dizaines au loin dans le tunnel… »

« Ils se sont engouffré dans la totalité de la rame à quatre à cinq individus par porte. Ils ont dépouillé ensuite tout le monde le plus vite possible, avant de s’enfuir par les voies ».

« Quand celles-ci (les portes) se sont ouvertes, ils se sont couvert le visage d’une cagoule, et ils ont repoussé les voyageurs à l’intérieur en les empêchant de descendre ; puis ils ont dépouillé tout le monde dès la fermeture des portes et le départ de la rame, en les menaçant de couteaux et de revolvers… Ceux qui n’obtempèrent pas se sont fait molester, blesser à l’arme blanche, et ils ont même tiré une balle vers le sol »

Un détail de la dépêche du Parisien confirme ce que je publiais en 2012 : ce type d’agression n’est pas rare.

Un policier a déclaré à l’AFP : «Cela ressemble à une attaque de diligence de l’époque moderne… De cette ampleur, ce n’est pas habituel.».

Le policier ne dit pas qu’une attaque « de cette ampleur », c’est une première, mais que « ce n’est pas habituel ». Il nous alerte que d’autres agressions « de cette ampleur » se produisent, et révèle que des attaques « de [plus petite] ampleur, c’est habituel ».

Maintenant que les racailles ont la parade à la vidéo-surveillance, les passagers des diligences du RER ont besoin d’un Steve Mc Queen. Et c’est pas rigolo.

url

(1) http://www.dreuz.info/2012/01/scoop-attaque-eclair-en-bande-d%E2%80%99une-rame-de-metro-aux-heures-de-pointe/

(2) http://www.leparisien.fr/essonne-91/essonne-une-vingtaine-de-jeunes-attaquent-un-rer-a-grigny-18-03-2013-2650541.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz