FLASH
[28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 20 mars 2013

Syrie-ADM

Michel Garroté, réd en chef –- De toute évidence, des armes chimiques ont été utilisées en Syrie. Explication : le dictateur syrien Bachar al-Assad ne peut pas se permettre une défaite dans la ville de Homs. Et il utilise tous les moyens pour empêcher cela. Y compris des armes chimiques.

Les allégations du régime syrien selon lesquelles ce seraient les rebelles qui auraient utilisé les premiers des armes chimiques signifient qu’Assad s’arroge le droit de les utiliser « à son tour » afin de « répliquer » à une première attaque rebelle de type chimique.

Le ministre israélien des Affaires stratégiques et du Renseignement Youval Steinitz confirme : « Il ne fait aucun doute que l’arme chimique a été utilisée. Le fait qu’elle ait été utilisée contre des civils ne manque pas de nous inquiéter. Cela souligne la nécessité de résoudre d’urgence ce problème ».

Des pays de l’OTAN sont désormais prêts à s’engager en Syrie. L’aval de l’ONU serait théoriquement nécessaire, précise le Commandant suprême des Forces de l’OTAN, l’Amiral américain James Stavridis.

Interrogé par le Président de la Commission des Forces armées du Sénat américain, l’amiral Stavridis a répondu par l’affirmative à la question de savoir si certains pays envisageaient la possibilité d’éliminer les défenses anti-aériennes syriennes. En clair, des pays membres de l’OTAN pourraient intervenir en Syrie de leur propre initiative, sans l’aval de l’ONU et de l’OTAN.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz