FLASH
NIgeria : Boko Haram attaque un village apparemment chrétien : 15 morts  |  Merkel s’incline devant Trump : elle demande un compromis sur les échanges commerciaux et les dépenses militaires  |  Autriche #Vienne : un migrant musulman qui préparait un attentat à la bombe arrêté il y a 2 heures  |  Donald Trump vient de devenir le 45e président – et il rappelle déjà ses promesses  |  Au moment de l’investiture de Donald Trump, la bourse progresse encore : les petits retraités retrouvent des couleurs !  |  #Melbourne: selon des témoins, le conducteur au nom grec a bien crié Allahu Akbar en fonçant sur la foule  |  La gauche fasciste tente d’empêcher les Américains de se rendre à l’inauguration de Trump  |  Australie #Melbourne : Un homme lance sa voiture sur la foule : 3 morts, 27 blessés  |  Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  |  Trump : je n’ai pas oublié ma promesse de déplacer l’ambassade à Jérusalem, je suis quelqu’un qui tient promesse  |  Mali : al Qaïda revendique l’attentat qui a fait 47 morts  |  Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 20 mars 2013

Syrie-ADM

Michel Garroté, réd en chef –- De toute évidence, des armes chimiques ont été utilisées en Syrie. Explication : le dictateur syrien Bachar al-Assad ne peut pas se permettre une défaite dans la ville de Homs. Et il utilise tous les moyens pour empêcher cela. Y compris des armes chimiques.

Les allégations du régime syrien selon lesquelles ce seraient les rebelles qui auraient utilisé les premiers des armes chimiques signifient qu’Assad s’arroge le droit de les utiliser « à son tour » afin de « répliquer » à une première attaque rebelle de type chimique.

Le ministre israélien des Affaires stratégiques et du Renseignement Youval Steinitz confirme : « Il ne fait aucun doute que l’arme chimique a été utilisée. Le fait qu’elle ait été utilisée contre des civils ne manque pas de nous inquiéter. Cela souligne la nécessité de résoudre d’urgence ce problème ».

Des pays de l’OTAN sont désormais prêts à s’engager en Syrie. L’aval de l’ONU serait théoriquement nécessaire, précise le Commandant suprême des Forces de l’OTAN, l’Amiral américain James Stavridis.

Interrogé par le Président de la Commission des Forces armées du Sénat américain, l’amiral Stavridis a répondu par l’affirmative à la question de savoir si certains pays envisageaient la possibilité d’éliminer les défenses anti-aériennes syriennes. En clair, des pays membres de l’OTAN pourraient intervenir en Syrie de leur propre initiative, sans l’aval de l’ONU et de l’OTAN.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz