FLASH
[27/02/2017] Sondage : 51% des Américains pensent que les médias sont acharnés contre Trump  |  USA : alerte à la bombe contre des centres communautaires juifs dans 3 Etats  |  Les humanistes contre la peine de mort @SophiaAram @ruquierofficiel @florenceforesti appellent à tuer Trump  |  Belgique: Fouad K aurait commis jusqu’à 230 viols  |  L’Etat islamique revendique les attentats contre des commissariats en Algérie  |  Algerie, Tébessa – 3 individus suspectés de soutenir le terrorisme ont été arrêtés  |  Un ex-conseiller de Le Pen en 2012 (passé LR) dit avoir bénéficié d’un emploi fictif et dénonce « un système de corruption »  |  Turquie : 18 terroristes tués en une semaine dans une opération de contre-terrorisme  |  Grèce : attaque de l’institut français, incendie  |  Sources militaires : 15 bombardements israéliens sur Rafah pour l’instant en riposte d’une roquette tirée sur Israël cette nuit  |  Appels malveillants : le couple Valls porte plainte contre un citoyen gabonais  |  Vannes : l’élu Front national Bertrand Iragne, braqué par deux hommes  |  Une terroriste palestinienne vient de tenter de poignarder des soldats à un poste de contrôle. Elle a été abattue. Pas de soldats blessés  |  En réponse au tir de roquette cette nuit depuis Gaza, Israël vient de frapper le Hamas  |  Turquie : explosion sur une ligne de chemin de fer  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 20 mars 2013

Kenza Drider, l’Avignonnaise qui milite pour le port du voile intégral, assistée de Me Tartanson, a été condamnée par le tribunal correctionnel d’Avignon à 3 mois de prison avec sursis pour « violence en raison de la religion ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le 19 juin 2012, Kenza, qui porte un niqab sur son hijab, se trouvait avec son mari et l’une de leurs filles dans le centre-ville d’Avignon. Elle a eu une altercation avec une passante par les remarques qu’elle proférait à son mari sur la tenue vestimentaire des femmes que le couple croisait. L’altercation est devenue bagarre quand les deux femmes se sont recroisées. La victime a été rouée de coups, s’est fait arracher la bretelle de sa robe et de son soutien-gorge.

En repoussant son agresseur, elle a arraché le niqab de Kenza. Si, à l’audience, cette version est confirmée par trois témoins, Kenza soutient que Selma lui a arraché son voile et c’est cela qui a déclenché sa colère. Elle conteste également avoir tenu les propos qu’on lui prête et affirme lors de l’audience qu’elle a fait une concession en enlevant son voile pour entrer au tribunal. Elle réaffirme qu’il n’est pas question pour elle de se soumettre à la loi de la République car le port du niqab est pour elle un « choix religieux personnel ».

http://www.laprovence.com/actu/faits-divers-en-direct/2266320/la-militante-au-niqab-condamnee-pour-violence.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz