FLASH
L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 22 mars 2013

sarkozy-hauled-before-judge-over-funding-scandal

Nicolas Sarkozy a été mis en examen hier jeudi 21 mars pour « abus de faiblesse » sur Liliane Bettencourt.

L’ancien président est soupçonné d’avoir bénéficié de financements non déclarés de Liliane Bettencourt pour sa campagne de 2007.

Le communiqué du Parquet précise :

« Au terme de cet acte, M. Nicolas Sarkozy, qui bénéficie de la présomption d’innocence – s’est vu notifier une mise en examen du chef d’abus de faiblesse commis en février 2007 et courant 2007 au préjudice de Mme Liliane Bettencourt Schuller ».

Mise en examen ne signifie pas culpabilité, précise le Parquet qui rappele que Nicolas Sarkozy bénéficie comme tout justiciable de la présomption d’innocence jusqu’à l’issue du procès. Mais la justice bénéfice t-elle de la présomption d’indépendance ?

Le Syndicat de la magistrature est très à gauche. Il est dépendant de ses sympathies à gauche et de ses antipathies à droite.

Et il a clairement exprimé son dégoût pour Sarkozy la veille de l’élection : « Nicolas Sarkozy annonçait une République irréprochable », mais il « n’a fait que bafouer l’indépendance de la justice » expliquait le SM dans un communiqué à l’AFP, et ajoutait qu’il fallait voter contre Nicolas Sarkozy le 6 mai afin de ne pas le laisser « récidiver ». Les mots sont certainement graves, mais ils sont disqualifiants lorsque l’ancien président est mis en examen.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Dans son communiqué, le Syndicat de la magistrature allait plus loin et « appelait chaque électeur à s’opposer par son vote à la politique du pire et à rendre possible le changement qui s’impose ».

« Nicolas Sarkozy annonçait une République irréprochable », précisait le SM, mais il « n’a fait que bafouer l’indépendance de la justice, mener une politique partisane de nomination des magistrats et délégitimer les contre-pouvoirs ainsi que les institutions en charge de la probité publique ».

Les magistrats ajoutaient : « Alors que le discours de Grenoble et le débat sur l’identité nationale avaient déjà entaché de brun ce quinquennat marqué par la peur et le rejet de l’autre, et que l’extrême droite a fait un score très inquiétant au premier tour de l’élection présidentielle, le candidat Nicolas Sarkozy a choisi de sortir définitivement du front républicain en misant sur la stratégie indigne du Front compatible ».

Et cette justice-là va juger Sarkozy ? Avec la bénédiction des médias qui s’impatientent qu’on donne leur nourriture aux lions ? Dans quelle farce est tombée la France ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

http://www.lepoint.fr/politique/election-presidentielle-2012/le-syndicat-de-la-magistrature-appelle-a-voter-contre-nicolas-sarkozy-27-04-2012-1456094_324.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz