Publié par Michel Garroté le 25 mars 2013

MPT-24-Mars-1

Le régime socialiste français veut-il la guerre civile ?

Michel Garroté, réd en chef – Dimanche 24 mars 2013, à Paris, des hommes, des femmes et des enfants, du groupe la Manif pour Tous, marchent pacifiquement, dans les rues, pour défendre le mariage classique, c’est-à-dire le mariage entre un homme et une femme. Le régime socialiste français leur avait refusé le lieu sur lequel ils souhaitaient marcher pacifiquement et les avait contraints de marcher sur un espace trop réduit au vu du nombre de manifestants. Pire, la police française a tiré dimanche 24 mars des gaz lacrymogènes sur des enfants.

Un commandant de gendarmerie explique : « Quand on (ndmg – le préfet de Paris) met un nombre de personnes trop important dans un lieu insuffisant pour les contenir, c’est évident qu’il y a des débordements. Vous serez 100’000 pour la police mais en réalité vous êtes plus d’un million, nous le savons, ils le savent. C’est le bordel partout dans la gendarmerie comme dans la police ; nous sommes gérés par des amateurs », conclut le commandant de gendarmerie.

Pour ce qui me concerne – cela sera ma conclusion – je prends acte du fait que le régime socialiste français blesse des enfants à coups de gaz lacrymogènes. C’est une première dans l’histoire de la République française. Je n’ai rien à ajouter. Si ce n’est que le régime socialiste français, avec ses procédés fascistes, risque de finir par provoquer une sanglante guerre civile dont il portera l’entière responsabilité devant l’histoire.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

MPT-24-Mars-2

Gaz lacrymogènes : voici comment le régime socialiste traite ses enfants.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz