FLASH
Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 25 mars 2013

Sarkozy-Bayonne

Michel Garroté, réd en chef – Tous les présidents sous la Cinquième République ont été mêlés à des « affaires ». Sarkozy, en trente ans de politique, aurait-il été le seul à être honnête ? Les accusations à l’encontre du juge Jean-Michel Gentil – qui traite le dossier Sarkozy-Bettencourt – sont ridicules pour Marc Trévidic, juge d’instruction au pôle antiterroriste de Paris, interrogé par Le Parisien ce lundi. Selon Marc Trévidic, on veut faire pression sur les magistrats de la chambre d’instruction, au moment où ils doivent se prononcer sur la mise en examen de l’ex-président de la République.

Même indignation chez Christophe Régnard, président de l’Union syndicale des magistrats : on décrédibilise le magistrat instructeur, on monte une cabale contre lui ; tout cela, c’est de la communication, estime-t-il dans Le Figaro. Me Jérôme Karsenti, avocat de l’association anti-corruption Anticor, a une autre réponse : si Nicolas Sarkozy trouve cela insupportable, il peut toujours, en droit, demander la récusation de ce juge pour partialité, déclare-t-il dans Le Parisien de ce lundi.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz