FLASH
Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 26 mars 2013

commissaire-politique

Michel Garroté, réd en chef – Décidément, taxer le régime socialiste français de fascisme rose n’était qu’un euphémisme. Aux dernières nouvelles, le régime socialiste français est carrément stalinien rouge brun, genre Securitate ou Stasi. Ainsi, six personnes ont été placées en garde à vue après la Manif pour Tous. Elles ont été arrêtées pour des « violences commises sur des agents des forces de l’ordre ». Je suppose que c’est une blague de dictateur.

Des incidents ont émaillé la fin du rassemblement organisé par le collectif La Manif pour Tous. Les débordements ont donné lieu à une polémique entre les autorités et l’opposition qui a dénoncé un usage disproportionné de la force. La présidente du Parti Chrétien Démocrate Christine Boutin, qui a été blessée lors de la manif, a demandé de son côté la démission du préfet de police de Paris et du commissaire politique Valls.

« Il y avait une volonté de certains groupes d’en découdre », a raconté lundi le commissaire politique Valls sur la radio pro-régime RTL, mettant en cause « des militants d’extrême droite qui ont lancé des boulons sur les forces de l’ordre ». Ah bon ? Au total, 98 personnes ont été interpellées et six personnes ont été placées en garde à vue…

Face aux critiques émises par l’opposition et par les organisateurs de la manifestation, le commissaire politique Valls a rendu hommage aux forces de l’ordre dont une trentaine de membres a « été légèrement blessée ». Et les enfants blessés par des CRS ? Pas un mot…

« Pourquoi présenter des excuses alors qu’encore une fois le comportement des forces de l’ordre a été particulièrement maîtrisé et professionnel ? », ose alléguer le commissaire politique Valls. « Je regrette que les organisateurs de cette manifestation n’aient pas pris la mesure de ce qu’ils avaient eux-mêmes organisé, des slogans qu’ils avaient lancés, notamment de manifester sur les Champs-Elysées alors que les arrêtés d’interdiction leur avaient été signifiés », a ajouté le commissaire politique Valls.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz