FLASH
Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc | L’ex président israélien Shimon Peres et décédé à l’âge de 93 ans | Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes | La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital | Belle éthique journalistique : BFMTV choisit l’ancienne conseillère de Bill Clinton pour commenter le débat Trump/ Clinton | Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables | France, les pieds Nickelés : le chômage a augmenté de 1.4% en août |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 26 mars 2013

commissaire-politique

Michel Garroté, réd en chef – Décidément, taxer le régime socialiste français de fascisme rose n’était qu’un euphémisme. Aux dernières nouvelles, le régime socialiste français est carrément stalinien rouge brun, genre Securitate ou Stasi. Ainsi, six personnes ont été placées en garde à vue après la Manif pour Tous. Elles ont été arrêtées pour des « violences commises sur des agents des forces de l’ordre ». Je suppose que c’est une blague de dictateur.

Des incidents ont émaillé la fin du rassemblement organisé par le collectif La Manif pour Tous. Les débordements ont donné lieu à une polémique entre les autorités et l’opposition qui a dénoncé un usage disproportionné de la force. La présidente du Parti Chrétien Démocrate Christine Boutin, qui a été blessée lors de la manif, a demandé de son côté la démission du préfet de police de Paris et du commissaire politique Valls.

« Il y avait une volonté de certains groupes d’en découdre », a raconté lundi le commissaire politique Valls sur la radio pro-régime RTL, mettant en cause « des militants d’extrême droite qui ont lancé des boulons sur les forces de l’ordre ». Ah bon ? Au total, 98 personnes ont été interpellées et six personnes ont été placées en garde à vue…

Face aux critiques émises par l’opposition et par les organisateurs de la manifestation, le commissaire politique Valls a rendu hommage aux forces de l’ordre dont une trentaine de membres a « été légèrement blessée ». Et les enfants blessés par des CRS ? Pas un mot…

« Pourquoi présenter des excuses alors qu’encore une fois le comportement des forces de l’ordre a été particulièrement maîtrisé et professionnel ? », ose alléguer le commissaire politique Valls. « Je regrette que les organisateurs de cette manifestation n’aient pas pris la mesure de ce qu’ils avaient eux-mêmes organisé, des slogans qu’ils avaient lancés, notamment de manifester sur les Champs-Elysées alors que les arrêtés d’interdiction leur avaient été signifiés », a ajouté le commissaire politique Valls.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz