FLASH
Le Charles-de-Gaulle et 24 Rafale ont été mobilisés en vue d’une prise de Mossoul | Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 29 mars 2013

Obama-4

Michel Garroté, réd en chef – La CIA est derrière une grande partie de la fourniture d’armes aux rebelles syriens, depuis la Croatie, la Turquie et la Jordanie. Les agents de la CIA sont impliqués dans les achats d’armes, la logistique et le choix des destinataires. Or, il y a plusieurs centaines de groupes rebelles et de seigneurs de la guerre qui luttent contre le régime de Bachar al-Assad en Syrie.

Et l’écrasante majorité des analystes confirment que ce sont les radicaux islamistes – soutenus par l’Arabie saoudite, le Qatar, la Turquie et la Jordanie – qui, en Syrie, tiennent le couteau par le manche. En clair, Barack Hussein Obama livre en secret sur sol syrien des armes aux miliciens intégristes – syriens et étrangers – soutenus par des pays sunnites. Obama le soi-disant ami d’Israël joue donc – une fois de plus – avec le feu. Exprès ?

Alors que le véritable intérêt des démocraties occidentales devrait être de tenter de contenir le conflit à l’intérieur des frontières de la Syrie, quand bien même ce conflit se poursuivrait encore longtemps ; de ne favoriser ni les sunnites, ni les chiites, ni les laïcs, ni les religieux ; et enfin, de garantir la sécurité des Chrétiens souverainistes du Liban, de l’Etat d’Israël et du détroit d’Ormuz.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz