FLASH
[29/05/2017] Manchester : nouvelle arrestation – au total 14 musulmans – de nouvelles perquisitions en cours  |  Berlin : voiture piégée avec plaques volées. Un jardin d’enfant et habitants évacués  |  [28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 29 mars 2013

Obama-4

Michel Garroté, réd en chef – La CIA est derrière une grande partie de la fourniture d’armes aux rebelles syriens, depuis la Croatie, la Turquie et la Jordanie. Les agents de la CIA sont impliqués dans les achats d’armes, la logistique et le choix des destinataires. Or, il y a plusieurs centaines de groupes rebelles et de seigneurs de la guerre qui luttent contre le régime de Bachar al-Assad en Syrie.

Et l’écrasante majorité des analystes confirment que ce sont les radicaux islamistes – soutenus par l’Arabie saoudite, le Qatar, la Turquie et la Jordanie – qui, en Syrie, tiennent le couteau par le manche. En clair, Barack Hussein Obama livre en secret sur sol syrien des armes aux miliciens intégristes – syriens et étrangers – soutenus par des pays sunnites. Obama le soi-disant ami d’Israël joue donc – une fois de plus – avec le feu. Exprès ?

Alors que le véritable intérêt des démocraties occidentales devrait être de tenter de contenir le conflit à l’intérieur des frontières de la Syrie, quand bien même ce conflit se poursuivrait encore longtemps ; de ne favoriser ni les sunnites, ni les chiites, ni les laïcs, ni les religieux ; et enfin, de garantir la sécurité des Chrétiens souverainistes du Liban, de l’Etat d’Israël et du détroit d’Ormuz.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz