FLASH
[29/05/2017] Manchester : nouvelle arrestation – au total 14 musulmans – de nouvelles perquisitions en cours  |  Berlin : voiture piégée avec plaques volées. Un jardin d’enfant et habitants évacués  |  [28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 3 avril 2013

Dix-sept supporteurs indonésiens de l’équipe de France de football ont été arrêtés après avoir hissé le drapeau français, que les policiers avaient pris pour la bannière d’un mouvement séparatiste.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les hommes, des orpailleurs clandestins de Pulau Buru, aux Moluques (nord-est), avaient hissé le drapeau français en l’honneur de leur équipe de foot préférée peu avant le match qui avait vu la défaite la semaine dernière de la France face à l’Espagne (0-1) pour les qualifications au Mondial-2014.

Mais les policiers ont confondu la bannière tricolore avec l’emblème interdit de la République des Moluques du Sud (RMS), que veut déclarer un groupuscule indépendantiste.

«Le drapeau de la RMS ressemble très exactement au français, mis à part une bande supplémentaire verte», a expliqué mercredi le porte-parole de la police locale, sans pouvoir retenir un éclat de rire.

«Les hommes ont dû passer la nuit au poste avant que la véritable origine du drapeau soit confirmée», a-t-il expliqué.

http://http://www.ledauphine.com/france-monde/2013/04/03/indonesie-une-nuit-au-poste-pour-avoir-hisse-le-drapeau-francais

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz