Derniers articles

La justice ne fait plus confiance aux policiers, ils...

Adieu nostalgie de l’exil

3 avril 2013 Commentaires (30) Albert Bertold Divers, Ecolo-totalitarisme

Où l’on en apprend de belles sur le réchauffement climatique

Le magazine The Economist a toujours considéré que les émissions de dioxyde de carbone provenant de sources artificielles sont la principale cause du réchauffement climatique.

Dans un éditorial cette semaine, il semble beaucoup moins certain…

« Les prédictions de réchauffement n’ont pas donné les résultats prévus, mais le pourquoi est un peu flou », admet la revue.

Les émissions de gaz à effet de serre ont grimpé en flèche au cours des 15 dernières années, note The Economist, avec 100 milliards de tonnes de carbone ajoutés à l’atmosphère entre 2000 et 2010. Pourtant, les températures de l’air et du sol pendant cette période sont restées pratiquement inchangées.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Pire, note le magazine, les températures ont été dans la fourchette la plus basse retenue par les différents modèles alarmistes depuis 2005. Si elles continuent, elles vont même dans peu de temps tomber en dessous des prévisions.

«Le décalage entre l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre et les températures qui n’augmentent pas est l’une des plus grandes énigmes de la science du climat, » The Economist dit.

The Economist avance plusieurs théories qui pourraient expliquer pourquoi les températures se sont stabilisées au lieu de remonter comme annoncé.

Parmi elles:

  • un décalage temporaire entre le dioxyde de carbone et la hausse des températures entre 2000 et 2010
  • la hausse des températures dans les années 1990 aurait pu être une anomalie
  • le climat répond à la hausse des niveaux de CO2 par des moyens que les scientifiques n’ont pas compris.

Si cette dernière hypothèse se confirme, note le rédacteur de l’article, «elle pourrait avoir une signification profonde à la fois pour les sciences du climat et pour la politique environnementale et sociale. » En d’autres termes, des actions moins drastiques doivent être prises pour réduire les émissions de dioxyde de carbone.

Mais The Economist ne renonce pas à affirmer que le réchauffement climatique est une réalité, et il se raccroche à une branche… inattendue (!) : « Les températures océaniques profondes sont à la hausse, ce qui peut expliquer où les hausses de chaleur se produisent », indique le magazine.

Finalement, dans son long article, The Economist admet que les températures relevées donnent raison à ce que les sceptiques du réchauffement climatique ont longtemps maintenu: les variations naturelles du climat de la terre ont un plus grand rôle que les modèles scientifiques l’ont affirmé.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

http://www.newsmax.com/SciTech/Economist-Mismatch-Greenhouse-Gases/2013/03/30/id/497052?s=al&promo_code=12FBD-1#ixzz2PJumDJSB

30 Responses to Où l’on en apprend de belles sur le réchauffement climatique

  1. vegeta dit :

    moi je suis content d’etre un éco-idiot et de payer des taxes pour protéger mères natures ou plutot que mon argent servent à engraisser des associations bidon écologiques

  2. hunter dit :

    Le vrai problème n’est pas tant le réchauffement climatique que la pollution de l’air. Que les temperatures augmentent ou diminuent la belle affaire le drame c’est la multiplication des cancers liés à la pollution. Les études sur le sujet ne font que débuter mais cette maladie va continuer de faire des ravages dans les décennies à venir

  3. Ze Kir dit :

    Excellent. Voilà de quoi remettre une fois de plus le « paradigme ambiant » à sa place – et le « réchauffement » n’en est qu’une facette. Personnellement je parie que d’autres « croyances scientifiques bien établies » vont être fortement ébranlées dans les mois à venir. Les paris sont ouverts Smile

    • Dany dit :

      Je n’ai jamais cru aux différents bourrages de crane. Ils ne tiennent jamais compte du cycle d’activité solaire qui est de 11 ans… Ils auront raison tous les 22 ans…. Payons les donc encore longtemps.

  4. Il y a qq années le vulcanologue Haroun Tazief avait écrit la mème théorie, personne le prenait au serieux !!

    • Ronfleur dit :

      Il avait écrit un beau livre « La Terre ne cessera pas de tourner » dans lequel il fustigeait la théorie du Changement climatique d’origine humaine. Il disait justement, parce qu’il a été souvent dans les déserts, que c’est la vapeur d’eau qui est de loin la plus importante dans l’effet de serre et que les émissions de CO2 sont tout à fait marginale, a fortiori, si ce sont celles d’origine humaines (c’est à dire l’utilsation de l’énergie).
      En fait ce grand bluff est promu par les opposants nostalgique à la société de consommation. Les rouges sont devenus les verts. Si on supprime l’énergie par peur du CC, tout le système capitaliste s’éffondre. Puisque le « beau et noble » communisme n’a pu le faire, c’est la peur du CC qui est à présent promue. Mais les mensonges reviennent tjs à la surface, cf Cahusac.
      La meilleure preuve que le CC n’est pas d’origine humaine est que les émissions de CO2 n’ont jamais augmenté comme cette dernière décennie et en même temps la température moyenne du globe est stable depuis 15 ans. Il n’y a ni corrélation ni causalité.
      Il faut tourner la page. Mais les politiciens ont tellement menti sur cela qu’il faut attendre une nouvelle génération de politiciens…

  5. Marcoroz dit :

    « Les émissions de gaz à effet de serre ont grimpé en flèche au cours des 15 dernières années, avec 100 milliards de tonnes de carbone ajoutés à l’atmosphère entre 2000 et 2010″, est-il écrit dans l’article en question. Cela, ce n’est donc ni un phénomène naturel indépendant des activités humaines, ni un fantasme.

    Les variations naturelles ont un plus grand rôle qu’on l’avait affirmé ? Peut-être, mais cela n’exonère pas les activités humaines.

    Quand on voit à quelle vitesse les glaciers et la banquise se réduisent en l’espace d’une seule génération, et cela dans un monde où les activités humaines, l’industrie et les transports sont devenus omniprésents, il est difficile d’exclure a priori toute responsabilité humaine.

  6. joseph . dit :

    il n empeche que la polution tue !
    un bon bol de diesel a paris ,ca revigore !

    • jacqueline dit :

      les plus exposés aux pots d’échappements des voitures se sont les enfants dans les poussettes , les enfants , et les chiens que l’on doit sortir aussi !
      par contre lorsqu’en été il y a la canicule l’air parisien est irrespirable et ça devient l’enfer …

    • Ronfleur dit :

      ne mélangez pas tout. La pollution est mauvaise. Mais le CO2 que l’on incrimine est celui qui sort de nos bouches à chaque respiration. Ce n’est pas un poison mais la vie.
      Question logique: puisque nous vivons de plus en plus vieux (62 ans ou plus M. Ayrault?) alors qu’il y a plus de polution – selon la litanie – est-ce qu’on ne devrait pas crééer plus de pollution pour qu’on puisse vivre encore plus vieux ?

    • hagdik dit :

      Tout le monde fustige le diésel sans trop chercher à en savoir plus.
      En ville, vous seriez mieux inspiré de vous inquiéter des deux roues à moteur deux temps qui sont une catastrophe environnementale … dont personne ne parle.

  7. Mathias CORVIN dit :

    Bonjour,
    Il n’y a que les idiots qui ne renoncent jamais à leurs lubies !!
    Notre terre est une planéte vivante,véritable vaisseau spacial qui se déplace dans l’univers à une vitesse de 24000 km/heure et ceci
    depuis des millions d’années . Elle a connu au cours de son histoire maints et maints bouleversements !! la civilisation industrielle n’est
    qu’un avatar à coté des bombardements cosmiques et de l’activité
    tellurique ! Les émissions de gazs volcaniques contribuent peu
    ou prou à l’évolution climatique ! Notre planéte bleue a déjà connu
    des périodes de réchauffement et des glaciation , ce que nos
    prophétes de malheur semblent oublier . En l’an mille le Groenland
    (en Francais « le pays vert ») peuplé de fermiers scandinaves a vu son
    climat basculer dans la glaciation,et s’y maintenir jusqu’à hier !!!!
    S’il le faut nous nous adapterons encore et encore. Nos Ancétres ont
    eus à faire face aux petites glaciations à l’époque de Louis XIV,ils
    ont souffert de la famine…………….Pour autant,la famine est elle une
    fatalité . Nos Amis d’Israel , sur une terre ingrate font bien pousser
    les fruits de l’EDEN …………. que toute la science Arabe n’avait
    ni prévu ni espéré !! Notre culture nous autorise à nous projeter dans
    le temps,au delà d’une seule récolte…………….allez demander cela
    à un chamelier !!!

    Bien à Vous . MATHIAS

  8. Marc dit :

    Question fictive posée lors d’une réunion fictive des membres du GIEC:
    – Lesquels, parmi vous, pensent que les gaz à effet de serre n’ont pas d’effets, et que nous devons donc chercher un nouveau job ? Levez la main s’il vous plaît.
    c.q.f.d.

    extrait d’un publication de Joanne Nova
    (Qui fut convaincue de l’effet des gaz à effet de serre de 1990… à 2007)

  9. Obambi dit :

    Merci à Albert Bertold pour son excellent travail. Mais ce n’est pas tout. Le « Daily Mail on Sunday » se fait maintenant attaquer par une agence conseillère du gouvernement britannique pour avoir dénoncé certaines inexactitudes (c’est le moins qu’on puisse dire) sur le « réchauffement climatique »:
    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2301757/Governments-climate-watchdog-launches-astonishing-attack-Mail-Sunday–revealing-global-warming-science-wrong.html#ixzz2P7lo5jmt

  10. Pasteur Foisil dit :

    Claude Allègre l’avait dit haut et fort mais passait pour un extrémiste imbécile de droite.
    Oui il fait partie des écos idiots qui ne croient pas non plus à cette farce écolo qui occupe nos politiques et nous fait cracher au bassinet.
    Seul mérite apprendre à limiter nos pollutions, c’est exact!

    • Obambi dit :

      Votre message foisillonne de platitudes. Vous êtes un religieux. En cela, je vous respecte, car je suis Catholique. Mais dès que vous sortez du religieux, vous êtes aussi chiantesquissime que les autres. Ce qui ne me va pas, c’est votre « appendre à limiter nos pollutions ». C’est celââ!!! Il faudra aussi arrêter de se laver. Quant à Claude Allègre de Lodève, c’est un mec de gauche (mouvance méprisable) mais un mec sincère et un vrai scientifique (au sens premier du terme).

    • manitou dit :

      Les écologistes ont dit lorsqu’il faisait très chaud Frown le réchauffement climatique est là ont avait raisonSmile aujourd’hui nous n’avons plus d’été,plus de printemps il fait très très froid et les écolo disent
      Frown c’est de la faute au réchauffement climatiqueSmile
      pauvres cons ils ont trouver le bon filon pour gagner du pognon.VOLEURS.

  11. papydrum dit :

    tu parle d’un réchauffement le mois de mars fut le plus froid jamais vu par météo France.

  12. Gulike dit :

    J’ai eu bien fait de ne rouler qu’à l’essence alors… en dépit des imprécations écolos des vendeurs auto qui me regardaient d’un sale oeil quand je leur disais que le diesel était bien plus nocif que le CO2…
    Peut-être bien finalement que Claude Allègre avait raison ?

  13. christopher dee dit :

    Les talibans verts, ou écolos, sont des croyants incroyables. Ils affirment leur conviction et tout le monde doit croire leur vérité absolue. Et si vous osez mettre en doute leur diktat, vous êtes d’office excommunié de la communauté internationale.
    Ceci dit, comme tout le monde je m’inquiète des énergies fossiles et du nucléaire, mais un peu de sérieux tout de même, Il y a d’autres facteurs de changements climatiques qui ne sont pas imputables aux activités humaines.
    Je préfère le discours scientifique à l’idéologique; le discours responsable à celui de doux dingues qui veulent sauver le monde (mais qui profitent de la situation, en soignant leur posture d’indignés dans les salons) .
    Bref, ce petit coup de gueule pour attirer l’attention, comme l’ont fait certains scientifiques israëliens, sur l’influence primordiale du soleil dans le changement climatique.

  14. Ecclésiophage dit :

    Si sous 15 jours, les températures ne montent pas conformément aux décisions prises , il faudra interdire les thermomètres ! Non mais ! Qui c’est qui commande ici !

  15. alain dit :

    Tout ceci est une invention pour faire payer taxes et impots!!!

  16. germon dit :

    Le « réchauffement climatique » a été encore une intoxe des écolos américains qui a parcouru la planète. Je n’y ai jamais cru; voilà une nouvelle qui va déplaire aux politiquement corrects et autres alter et tiers-mondistes.

  17. mzzchzzl dit :

    Ce matin on se les gèle et demain on aura de la neige dans ma région.
    Ca se réchauffe, c’est sûr.

Pour rédiger un commentaire connectez-vous (l'abonnement à la Newsletter est différent des commentaires), ou inscrivez-vous et soutenez Dreuz Info pour 7 euros par mois

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz