FLASH
[25/04/2017] Trump (jour de l’holocauste) : « Israël est le monument éternel de la force immortelle du peuple juif »  |  Jean-Lin Lacapelle: « Je suis membre de la commission Sécurité de la Région IDF et je vous affirme que 12500 individus sont fichés S pour islamisme »  |  Israël : un colon arabe a tenté de poignarder des soldats en Samarie juive illégalement occupée par les arabes palestiniens  |  Espagne, Barcelone : opération anti-jihad. 8 musulmans interpellés, dont 4 en lien avec les attentats de Bruxelles  |  Explosion près de la synagogue de Metz : une opération de déminage sur une voiture suspecte  |  La Chine interdit de donner un nom musulman aux nouveaux nés de la province à majorité musulmane de Xinjiang  |  Elle fait tout pour rester le punching ball politique : Marine Le Pen contre l’abattage rituel en France  |  Israël : Netanyahu annule sa réunion avec le ministre des Affaires étrangères allemand, qui a rencontré des ONG antisionistes radicales  |  Caterpillar en hausse de 6% aujourd’hui: conseil, investissez dans toutes les entreprises boycottées par BDS  |  Henri Guaino : “Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron”  |  Ivan Rioufol: « Prouesse technique : Hollande votera pour son hologramme Macron »  |  Espagne, Barcelone : sur informations des renseignements belges, la police arrête 12 jihadistes musulmans  |  Israël a frappé une position militaire syrienne près de Quneitra  |  [24/04/2017] Marine Le Pen se met « en congé » de la présidence du Front national  |  Résultats en voix : Macron 8 657 326, Le Pen 7 679 493, Fillon 7 213 797, Mélenchon 7 060 885, Hamon 2 291 565  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 4 avril 2013

Pulvar-3

Michel Garroté, réd en chefBruno Roger-Petit se fait Miss Pulvar (extraits ; lien en bas de page) : Audrey Pulvar n’a pas de mots assez sévères pour fustiger les mensonges de Jérôme Cahuzac, et à travers lui tous les manquements de la gauche au pouvoir en matière d’exigence de vérité depuis les deux septennats de François Mitterrand. « Depuis trente ans, la gauche n’a cessé de nous cocufier », assène Audrey Pulvar.

Et pour donner plus de légitimité à ces propos, elle use d’un argument d’autorité censé être irréfragable : « J’étais place de la Bastille le soir du 10 mai 1981. C’est à ce moment que j’ai compris ce que la politique pouvait changer dans la vie des gens, j’ai cru que les socialistes allaient changer la vie, c’est ce qu’ils avaient promis ».

En 1981, Audrey Pulvar avait neuf ans, elle résidait d’ordinaire en Martinique, sa terre de naissance, à 7.000 km de Paris, Paris où elle ne commencera à résider, par intervalles plus ou moins longs, qu’à partir de l’âge de quatorze ans (un portrait d’elle paru en 2008 dans « Libération » en atteste).

Il lui fallait déjà être dotée d’une conscience politique de gauche déjà particulièrement développée pour se retrouver, le soir de l’élection de Mitterrand à l’Élysée, place de la Bastille, le soir du 10 mai, afin de saisir, si vite, si jeune, les aspirations du peuple de gauche enfin victorieux. C’est un exploit politique considérable, hors du champ commun de l’humanité, d’autant qu’à neuf ans, elle devait avoir école le lendemain.

La modestie de chacun de nos parcours respectifs, à nous tous, sans exception, impose le respect devant tant de mérite républicain. L’éveil de la conscience de gauche d’Audrey Pulvar n’a pas attendu la majorité légale, c’est à ce point rare que c’en est exceptionnel, donc méritoire, conclut Bruno Roger-Petit (fin des extraits ; lien en bas de page).

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/810655-quand-audrey-pulvar-se-raconte-a-la-bastille-le-10-mai-1981-pour-mieux-enfoncer-cahuzac.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz