FLASH
[25/05/2017] Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 10 avril 2013
abdullatifmujahid
Abdul-Latif et Walli Mujahidh

Un résident de Los Angeles a été condamné hier à 17 ans de prison.

En Juin 2011, « il a projeté d’attaquer une installation militaire à Seattle, aux États-Unis », a déclaré le procureur Jenny A. Durkan.

Walli Mujahidh, 34 ans, a plaidé coupable pour conspiration de meurtre contre des officiers et agents des États-Unis, complot dans le but d’utiliser des armes de destruction massive, et possession d’arme à feu.

Son complice, Abu Khalid Abdul-Latif, habitant de Seattle, avait projeté d’utiliser des grenades et des mitrailleuses pour attaquer les recrues du Centre militaire fédéral basé au sud de Seattle. Le Juge du district américain James L. Robart a imposé à Mujahidh 10 ans de liberté surveillée à l’issue de sa peine de prison.

« Ce coupable parlait de commettre ses crimes avec froideur et enthousiasme. Il a longuement parlé, dans les conversations enregistrées, des innocents qu’il avait l’intention d’abattre », a déclaré le procureur américain Jenny A. Durkan. « Même après son arrestation, il a encore tenté de justifier ses actes ». 

Abu Khalid Abdul-Latif, a été condamné à 18 ans de prison le mois dernier.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Au delà de cette affaire de terrorisme musulman au nom d’Allah, un fait est inquiétant.

A aucun moment le communiqué du FBI ne mentionne le mot islam, islamiste, terrorisme, terrorisme islamiste, jihad, sharia, qui sont à la base de ce carnage évité.

Encore un peu de temps, et quand les noms des coupables ne seront plus indiqués – sauf lorsqu’il s’agira d’un Breivik- les citoyens ne sauront plus d’où vient le danger, qui commet des attentats, et qui veut leur destruction. Alors il n’y aura plus d’islamophobie. Mais il n’y aura plus non plus de démocratie et de liberté.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

http://www.fbi.gov

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz