FLASH
[23/07/2017] L’Inde est la 3e plus importante cible du terrorisme islamique après l’Irak et l’Afghanistan selon les renseignements américains  |  Gaza: le Hamas a tiré une roquette sur Aschkelon. Indifférence internationale sauf la Turquie qui condamne Israël  |  [22/07/2017] Violences au Mont du Temple : Israël accusé l’autorité palestinienne et le Waqf d’inciter à tuer  |  Les forces israéliennes ont fouillé l’appartement du terroriste palestinien qui a poignardé à mort 3 Israéliens  |  Hier, un colon arabe palestinien a poignardé à mort 3 juifs dans leur maison – ça fait pas les gros titres on dirait  |  [21/07/2017] Istanbul : des Turcs jettent des pierres à la synagogue d’Istanbul pour dénoncer l’installation de détecteurs de métaux à l’entrée du Mont du Temple  |  Réduction du budget des armées : la France a une longue tradition de sacrifier les vies humaines pour économiser sur le matériel  |  Israël ne retirera pas les détecteurs de métaux au Mont du Temple, les Arabes promettent une « journée de rage », c’est quoi leur excuse ?  |  Effet Trump : 3 labos pharmaceutiques Corning, Merck, Pfizer vont investir 4 milliards et créer 4 000 emplois aux USA  |  Suède : une femme de 45 ans violée par 3 immigrés africains dans une forêt près de Stockholm  |  [20/07/2017] Hebron: un colon arabe vient de tenter de poignarder des soldats israéliens. Il a été abattu  |  [19/07/2017] Le CSA autorise TF1 a coupé l’émission de variété « Journal télévisé » par de la pub – sans réduire votre impôt audiovisuel  |  [18/07/2017] Hébron : Un terroriste palestinien a foncé sur la foule et blessé deux soldats israéliens avant d’être tué par balles  |  Allemagne, Schwerin : de jeunes arabes ont attaqué un homme qui défendait une femme victime de leur harcèlement  |  Israël : la triple alerte d’attaques à la roquette sur Rosh Pina, Tibériade et Safed est probablement fausse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 13 avril 2013

Title

En 2012, Israël montrait un mini drone de 20 grammes qui pouvait espionner à l’aide d’un appareil photo couleur, décoller à la verticale, et se transportait dans la poche d’un soldat pour être envoyé derrière les lignes ennemies.

En janvier 2013, Israel Aerospace Industries (IAI) a présenté deux drones miniatures, des « super micro véhicules », à la forme d’un petit papillon de 8 grammes et un autre de 13 g.

israel_insect_drone_r

Ces drones sont alimentés par des micro-batteries lithium-polymère de 2 g qui offrent une autonomie de 20 minutes, ils sont équipés d’une micro-caméra vidéo de 0,1 g qui transmet en vidéocipher, d’un micro moteur électrique qui tourne à 7000 tours/min, et d’une commande qui pèse 3 g.

Les ailes du papillon sont pour l’instant fabriquées à la main en fibre de carbone transparent, et les ingénieurs travaillent déjà sur une version qui sera encore plus proche du fonctionnement naturel du papillon, avec deux ailes au lieu de quatre – le but étant d’imiter parfaitement l’insecte – et qui se rechargera en se posant sur des lignes électriques haute tension en « aspirant » l’énergie pour recharger la batterie.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les « drones papillons » sont presque silencieux, et lorsqu’ils volent au dessus de votre tête, il faut les chercher des yeux pour les voir, ce qui est exactement le but visé, puisqu’ils sont destinés au combat urbain.

L’usage de ces drones nouvelle génération se résume un peu ainsi : imaginons le scénario où des terroristes prennent le contrôle d’un immeuble et retiennent des otages au dernier étage. Il n’y a aucun moyen de voir ce qui se passe à l’intérieur de l’appartement. Un « papillon » décolle, pénètre dans l’immeuble par une fenêtre ou un conduit d’air, et commence à transmettre les images et les sons aux soldats.

Le papillon sur la première photo n’est pas seul au programme. Des versions plus petites sont déjà à l’étude :

imgres

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz